papayoux

Campagnes publiques

Présentation de mon projet

Bonjour, c'est Alcatomik !

Je suis chanteur rap/hip-hop

Grâce à vous j'aurais peut-être la chance d'auto-produire mes premiers singles. Cela fait plusieurs années que je rap et cela serait pour moi la réalisation d'un rêve !

Le but est d'enregistrer en studio puis de diffuser mes chansons "officiellement" : sur les plateformes musicales (Deezer, Spotify, Itunes...) et de réaliser un clip. 


A quoi servira l'argent collecté

Le financement servira principalement à enregistrer dans un studio professionnel ma ou mes chansons selon le montant : 

Enregistrement studio de 4 titres : 400€ (100€/titre)
Enregistrement à la SACEM : 100€
Total : 400 + 100 = 500€

L'idéal serait de pouvoir faire plusieurs titres pour en sortir un par mois en 2023.

[En deux ans j'ai déjà dépensé plus de 2000€ pour la musique, en comptant les instrumentales, les publicités, les formations music business et instagram, l'enregistrement à l'INPI ainsi que les locations de salle de répétition. Un coup de pouce de votre part m'aiderait donc énormément sachant que je n'ai pas des fonds illimités XD...]

 

Les contreparties

5€ = 1 single + remerciements sur les réseaux

10€ = 2 singles + remerciements sur les réseaux

15€ = 3 singles + remerciements sur les réseaux

20€ = 4 singles + votre nom dans le générique du clip + remerciements sur les réseaux

25€ = 4 singles + votre nom dans le générique du clip + remerciements en vidéo

35€ = 4 singles + votre nom dans le générique du clip + remerciements en vidéo + 1 lien privé pour voir le clip en avant-première

 

Les singles seront envoyés par mail une fois sortis officiellement. 

Les remerciements seront effectués après chaque sortie de single, sur mes réseaux (Facebook et Instagram principalement en vous taggant sur ma page ou en story) ainsi que sur les vôtres comme sur votre mur Fb,  (me dire si vous ne le souhaitez pas). Les singles ne sortiront pas forcément tous en même temps.

Vous savez et je sais bien qu'un single coûte en général moins que 5€ mais il s'agit de faire un don pour m'aider à lancer mon projet musical, sachant que le fait d'aller au studio est assez coûteux et que j'aurais forcément des coûts annexes comme les trajets, les séances de repétition, la publicité/communication...




Pour les projets

Voici mes liens (cliquez et vous arriverez dessus) :

- Chaîne Youtube d'Alcatomik

- Page Facebook Alcatomik 

- Tiktok d'Alcatomik

- Instagram : Je suis actuellement en train de créer un nouveau compte : Alcatomik_officiel

- Linkedin d'Alcatomik

400.00 €
collectés
1 jours
restants

Bonjour,

Je suis française et  je suis professeure de Français Langue Etrangère et le but de ma campagne est d'aider mon amie Soeur Euphémie (au premier plan, à droite, sur la photo) qui est proche de  l'école primaire, et qui gère le centre de formation rurale et d'accueil ainsi que la congrégation des soeurs du Chris d'Ampandratokana, région d'IHOSY, à Madagascar. 

Nous nous sommes connues en 2018, en Haute-Loire, à RETOURNAC, lors de son voyage d'études en france. Depuis sont retour en 2019 à Madagascar, nous sommes restées en contact. Soeur Euphémie n'a jamais rien demandé mais suite à mes nombreuses questions, a fini par me raconter la situation actuelle, très difficile. Ma campagne permettra , j'espère , de les aider un peu dans leur mission au sein du centre et  auprès des enfants du village.

La région d'Ihasy (région du zébu)  connait une grande sécheresse qui entraine la famine depuis presque 3 ans. C'est vraiment la misère; Avant les habitants arrivaient à cultiver du riz trois fois par an , mais rien depuis 3 ans.

Comme dit le proverbe "ventre affamé n'a pas d'oreilles".

Les enfants viennent à l'école à pied (souvent pieds-nus) et n'ont rien mangé avant l'école. Les soeurs aimeraient pouvoir acheter un four pour  leur proposer à manger .Elles aimeraient beaucoup les aider et mettre en place une cantine mais sont pauvres comme eux. Les institutrices ne sont pas embauchées par l'état. 

Le taux d'analphabète est très élevé, beaucoup de parents ont du mal à payer la cotisation de 50 centimes par mois et dès qu'il leur demandé de payer , ils enlèvent les enfants de l'école. Les soeurs essayent de s'organiser pour mobiliser les parents à envoyer leurs enfants à l'école mais elles doivent y aller à vélo. 

classe de CM1

 

Classe de maternelle: Les pré-scolaires n'ont pas de bancs, de chaises ni de tables .

Pour ceux qui dorment sur place au centre de formation , il n'y a pas de matelas mais des nattes à même le sol.

Pour aller à la ville faire des courses , elles doivent prendre le taxi-brousse pendant 14hrs.

Les soeurs se renseignent pour faire installer du photo-voltïque , mais c'est beaucoup trop cher pour elles.

Votre aide leur permettra l'achat: 

- d'un four avec son matériel (plats de cuisine et de service)

- des matelas

- mettre en place une cantine pour les enfants

 - de matériel et fournitures scolaires: cahiers, crayons, bancs, tables  ...

- aider les parents à payer la cotisation de 50 centimes par mois

- et peut-être même aider à acheter un véhicule pour gérer le quotidien plus facilement, aller chercher les stagiaires , et faire les courses plus facilement, acceder aux soins plus facilement aussi.

 

classe de CM2

L'argent récolté sera directement versé à Soeur Euphémie

Merci beaucoup à vous toutes et tous pour votre aide !

 

0.00 €
collectés
3 jours
restants

Présentation de mon projet

Dans la nuit du mardi 26 septembre, la maison en fin d'auto construction de Jacky et Valérie Bordichon -Bastian s'est embrasée. 

Avec elle, 3 longues années de travail acharné pour ce couple , le projet d'une vie et un rêve presque abouti se sont envolés. 

Ils avaient mis toute leur âme dans ce projet, à la fois écologique et audacieux (structure en paille, sols en bois, murs en argile, orientation idéale, panneaux solaires...). Ils se sont donnés beaucoup, auto construisant chaque étape, et travaillant chaque jour avec acharnement pour faire sortir de terre la maison de leurs rêves. 

Malheureusement, un court circuit à mis fin a leur joie d'être enfin presque au bout du chemin ! 

Il ne reste plus rien de la demeure et ils n'auront même pas pu vivre à l'intérieur. 

Bien sûr ils sont en vie, et ils essaient au maximum de voir ce bon côté des choses.

Ils ne demandent rien, ce n'est pas dans leurs habitudes, mais il est impensable de les voir avec pour seul logement un mobil-home !

Jacky a 68 ans et Valérie 64 ans, ils ne peuvent plus envisager un nouveau chantier! Pour les présenter brièvement, ce sont des gens simples, généreux, tournés vers les autres. Ils ont été locataires toutes leur vie, améliorant leur logement sans attendre d'aide extérieure.

Tous deux travailleurs modestes ( Jacky mécanicien a du accepter toutes les propositions, d'agent de pompes funèbres à réparateur informatique, il a lutté contre la précarité professionnelle toute sa carrière en se formant à chaque fois que nécessaire. Valérie a été employée agricole puis elle a repris ses études pour devenir infirmière). Ils se sont dédiés à leurs enfants et ont fait du bénévolat pour de nombreuses associations dont la création d'une maison d'enfants placés qui a fêtée ses 20 ans cette année. 

Jeunes retraités, ils ont enfin pensé à eux, montés un projet qui leur ressemble, une maison respectueuse de l'environnement avec des matériaux sains et locaux, pour vivre près de leur petite fille avec un verger et un grand potager. 

Mobilisons-nous pour les aider à rassembler assez pour se créer un logement digne de ce nom, certainement différent mais qui puisse accueillir leurs vieux jours décemment. 

Les riverains nous poussent à organiser cette campagne, arguant que ce couple (mes parents) est un modèle de courage et d'autonomie pour notre société en perte de sens. 

https://www.lamontagne.fr/chamboulive-19450/actualites/a-chamboulive-correze-leur-maison-est-ravagee-par-les-flammes-a-la-veille-de-leur-emmenagement_14192161/


A quoi servira l'argent collecté?

Grâce à cette cagnotte, j'espère pouvoir permettre le nettoyage du site, le remblai ainsi que la création du dalle pour ensuite pouvoir installer un habitat en kit de plein pied qui leur permettra d'envisager sereinement le temps qui passe.

Si pour certains cela est plus facile, il est possible d'envoyer un don à l'adresse suivante :

Mr ou Mme Bordichon -Bastian

9 feugeas

19470 Madranges 

 

Surtout s'il vous plaît, PARTAGEZ le lien de cette campagne, n'hésitez pas à en parler aux entreprises proches, à votre famille, vos amis...

Il n'y a pas de petit don ! Quelques euros mis bout à bout peuvent vraiment changer les choses! 

MERCI ! 

529.00 €
collectés
124 jours
restants

Présentation de mon projet

Cette année, l’Hôpital Privé Saint Martin Caen, appartenant au groupe australien Ramsay General de Santé, a décidé de ne pas octroyer de prime d’intéressement à l’ensemble de ses salariés.
Pour mémoire, l’an dernier, cette prime avoisinait les 1200 euros pour un ETP*. Elle a entamé une baisse depuis déjà de nombreuses années jusqu'à son effondrement total en 2022.
Cette prime concerne les salariés de la clinique dont une majorité de soignants, infirmiers, aide-soignantes et brancardiers et personnels administratif. Dans les conscience de chacun, elle est considérée comme un 13ème mois, très attendue pour faire face aux dépenses de fin d’année comme le paiement de la taxe foncière, les cadeaux de noël aux enfants ou encore à rattraper des lignes bien trop rouges accumulées durant l’année.
A titre d’exemple, pour une infirmière avec une ancienneté de 6 à 10 ans, c’est environ 12% de perte de rémunération sur une année…
Dans ce même temps, l’hôpital augmente son chiffre d’affaire sur l’année en cours, se targue dans la presse de faire des travaux dont des bureaux pour la direction, pour un montant de 9,5 millions d’euros.
Le groupe Ramsay décoiffe et rassure ses actionnaires avec des gros titres comme celui du 28 avril 2022 : « FORTE CROISSANCE ORGANIQUE DÉMONTRANT LA PERTINENCE DE NOTRE MODÈLE DANS UN CONTEXTE LIÉ À L’ÉPIDÉMIE DE COVID ET AUX CONTRAINTES DE PERSONNEL » (Lien de l’article)
Qui peut accepter cela quand le spectre de l’inflation est devant nous et que nous sortons tout juste d’une mobilisation historique des soignants et salariés de l’hôpital ? Qui peut accepter l’opacité financière dans laquelle tout cela est conduit ? Qui peut accepter cette distribution aux plus riches en prenant sur les quelques primes des plus mal lotis?

Alors ne comptant plus sur la clinique pour nous aider, nous faisons appel au grand public pour soutenir ceux qui prennent soins des malades et qui ne sont jamais récompensés.


A quoi servira l'argent collecté

Il servira à faire des dons aux salariés les plus demunis de la Clinique qui peinnent à boucler les fins de mois. Si une grève se met en place pour demander une légitime augmentation, la somme collecté sera repartie à tous ceux qui ont perdu des jours travaillés.

Notre équipe

Cette cagnotte est lancée à l'inititive du Collectif Saint-Martin

Pour les projets

Vous trouverez le lien du collectif Saint-Martn ici : https://www.facebook.com/Collectif-Saint-Martin-100241086217683

190.00 €
collectés
34 jours
restants
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Page suivante