papayoux

Campagnes publiques

Présentation du projet

Avec les différentes mesures liées à l'épidémie du Coronavirus, la situation des étudiant·e·s les plus précaires, isolé·e·s, a empiré. La cessation de l'activité économique qui les prive de travail et donc de revenus, l'arrêt des restaurants universitaires les ont frappés de plein fouet. Le collectif "O’SEM - Orléans Soutient les Etudiant·e·s du Monde", constitué d’enseignant·e·s et/ou chercheur·e·s, de BIATSS (personnels de bibliothèques, ingénieur·e·s, administratif·tives, techniques, ouvriers de service, sociaux et de santé), d’étudiant·e·s de l’Université d’Orléans et de volontaires de la société civile, a pour but de fournir une aide au premier problème rencontré actuellement par les étudiant·e·s : la faim. OSEM s’inscrit dans une dimension d’intérêt général, en s’ouvrant aux publics les plus fragiles, en préservant à ses activités un caractère non lucratif, laïque et apolitique : elle s’interdit toute affiliation partisane.

Ceci passe par la mise en place d’une aide d’urgence, en apportant des éléments de première nécessité aux étudiant·e·s en situation de précarité, notamment les étudiant·e·s étranger·ère·s, accueilli·e·s à l’Université d’Orléans, que ce soit en mobilité individuelle ou encadrée, qui n’ont pas pu rejoindre le foyer familial pendant le confinement. Notre objectif est également de les aider à affronter la précarité de ces prochains mois, dans un contexte universitaire et économique à l'activité restreinte. Nous mettons également en relation chaque étudiant·e le souhaitant avec un tuteur·trice parmi les personnels de l’université et/ou un parrain/une marraine de la société civile, et/ou un binôme étudiant·e. Ce tutorat / parrainage permet non seulement une sortie de l’isolement frappant les étudiant·e·s fragilisé·e·s, mais aussi un accompagnement des étudiant·e·s vers les systèmes d’aides, telles que celles fournies par le CROUS et les services dédiés de l’université d’Orléans, et les diverses distributions de colis alimentaires, qu’elles soient organisées par des associations spécialisées dans l’aide alimentaire, ou par d’autres collectifs universitaires (pour exemple, le collectif initié au CoST - UFR Sciences et Techniques : lire Mag’Centre lien ici). 

O’SEM a déjà effectué plusieurs distributions d’urgence, dans le strict respect des consignes sanitaires mises en place actuellement (lire Rep. du Centre, lien ici). Devant l'ampleur de la demande, notre mode d'autofinancement ne peut pas tenir. C’est pourquoi nous faisons appel à votre solidarité et lançons cet appel aux dons. Afin de pérenniser ces actions sur le long terme, le collectif se transformera en association loi 1901, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Vous êtes étudiant.e et avez besoin de notre aide ? OSEM.aide[at]gmail.com

Notre équipe de volontaires peut s’agrandir ! Vous êtes personnels de l’université, étudiant.e.s, membres de la société civile et vous voulez devenir tuteur/parrain/marraine ? benevole.OSEM[at]gmail.com

Utilisation des dons

Elle sera mise en ligne au fur et à mesure de l’utilisation des fonds. Notre ordre de priorité est le suivant : produits d'alimentation et d'hygiène (panier d'urgence, puis panier de complément à l'aide insitutionnelle) / aide à la connexion pour le suivi des enseignements et examens (carte sim) / aide au réglement des loyers et factures (après la trêve hivernale, si non effectuée par l'aide institutionnelle). Impression flyers à destination des étudiants.

Notre équipe

L'initiative est portée (et garantie) par Lucile Mollet, Fabienne Brulé, Arnaud Menuet, Céline Dubourg, Géraldine Roux, François Héricourt (MCF Biologie), Richard Bouceffa (BIATSS référent maintenance technique), Magali Ribot (PU Mathématiques), Pierre Debs, Thomas Haberkorn, Guillaume Havard (MCF Mathématiques), Fréderic Moal (MCF Informatique), Jérémy Jacob (Chercheur au CNRS), Gwenaëlle Fabre (MCF Linguistique), Hervé Perreau (Ingénieur, Relations Internationales), Milène Carmé (Chargée de mission formation continue)

Fabienne Brulé, Magali Ribot et Lucile Mollet sont les trésorières de cette cagnotte.

7313.75 €
collectés
86 jours
restants
Namasté, Bonjour les amis,
Depuis le confinement lié à la pandémie de corovavirus, les habitants du bidonville de Jaipur au Rajasthan ne peuvent plus travailler et certaines familles déjà pauvres deviennent de plus en plus précaires.
Même si l'Inde a été déconfinée le 31 mai 2020,  beaucoup de gens ont perdu leur travail et les frontières du Rajasthan sont encore bloquées. De plus, avec les records de chaleur actuellement; il est nécessaire que les gens mangent et s'hydratent correctement.

C'est pourquoi en tant que citoyen Indien j'ai  décidé , avec quelques amis, d'aider premièrement quelques  familles vivant dans le bidonville de Jaipur en organisant une  distribution de produits de première nécessité tels que des lentilles, des épices, de la farine, du thé, du sucre,  du savon, de la lessive... Des produits de base et essentiels.   

Chaque colis contient du savon. En effet, les personnes vivants au bidonville vivent dans des habitations collées les unes aux autres.

Je  souhaite aussi aider quelques familles (toujours les plus nécessiteuses) et plus particulièrement celles de mon quartier avec de l'espèce pour qu'ils puissent s'acheter eux mêmes leurs produits et qu'ils ne soient pas que tributaires de nos dons.

Je vous donne à titre d'exemple ce qui est possible de faire avec 10 euros environ  :

155 roupies = 5kg de farine

70 roupies=1kg de lentilles

144 roupies=3 kg de riz

40 roupies= 2 savons

18 roupies= 1 paquet de sel

120 roupies =500 g de thé

100 roupies= huile

80 roupies= 2 kg de sucre

20 roupies= 100 g curcuma

20 roupies= 100 g piment rouge

40 roupies= 1kg de pomme de terre

Je lance donc une cagnotte dont les bénéficaires seront des familles dans le grand besoin à Jaipur (dans mon quartier et dans le bidonville).

 Nous publierons  des images de la distribution et nous vous donnerons des informations détaillées de nos actions.

Mon équipe et moi  ( Ganesh, Raju) vous remercions  et  garantissons que vos dons seront distribués aux plus nécessiteux.

Je remercie également Papayoux Solidarité qui m'a permis de mettre en place cette cagnotte en ligne de façon simple et efficace. Cette cagnotte en ligne reverse l'intégralité des dons sans commission et fonctionne par système de pourboires (Tips). 

Aap sahbi ka harde se dhanyawad (merci à vous de tout mon coeur)

Bharat mata ki jai ( Vive l'Inde)

 

 

Notre équipe

Vinay  guide Francophone (lapassiondelinde) à l'initiative de la cagnotte solidaire.

 Ganesh, Raju distributeurs auprès des familles dans le Slum (bidonville)  de Jaipur au Rajasthan.

 

3569.50 €
collectés
25 jours
restants
Présentation de mon projet
Depuis le 18 mars 2020, des couturières bénévoles retroussent leurs manches pour coudre des masques afin d'équiper les professionnels qui doivent poursuivre leur activité dans ce contexte de confinement.
Nous sommes les Couturières Solidaires du Pays de Retz.
Au début du confinement, nous avons crée la page Facebook https://www.facebook.com/couturieressolidairesPaysdeRetz/ pour constituer un groupe de couturières souhaitant apporter leur aide et être solidaires avec les professionnels de santé souvent démunis de masques mais qui doivent continuer à assurer leurs interventions, au risque à chaque instant d'être confrontés au coronavirus.
Puis, face aux réglementations et dans le respect des ateliers de confection, nous avons cessé notre action. 
Heureux de cet élan de solidarité l'idée de créer une association a germé, proposer aux couturieres solidaires de continuer de coudre des nouveaux projets, dans le but de créer un bénéfice pour une association choisie, et renouvelé, tous les ans. 

A quoi servira l'argent collecté

Nous avons décidé de créer une cagnotte solidaire afin de pouvoir acheter du tissu et les fournitures nécessaires (dans un magasin de tissu de notre secteur, selon l'offre la plus avantageuse lors de l'achat) 

Depuis le début de cet élan de solidarité, les couturières puissent dans leurs stocks de tissus, de fils, et d'élastiques, elles font chauffer les machines à coudre, les fers à repasser et leurs machines à laver le linge...

Pour continuer de confectionner des articles fait main, nous avons besoin de matière première: le tissu !

Nous nous portons garant de l'usage de cette cagnotte vers l'achat exclusif de tissu,fils,liens, grâce a votre participation

Notre équipe

Des bénévoles qui ont répondu présent a l'appel, des couturiers amateurs ou confirmés ,des découpeurs de tissus et liens, des personnes qui ont vidé leur armoire de drap en coton , des hommes et des femmes qui donnent de leur temps pour coordonner les demandes et besoins .... Maintenant, nous souhaitons continuer d'agir ensemble pour d'autres causes! Guidé par des cours de couture et des patrons libre de droit, des tissus neufs et un soin controlé pour la vente des articles fait main, afin d'obtenir une belle cagnotte a offrir a l'association choisie!  Venez nous rendre visite sur la page Facebook ! 

150.00 €
collectés
86 jours
restants
Aide pour l association Tabaar Project en Inde - Periode confinement Covid 19
 
Nous recevons un appel au secours de l’association : les aides financières du Gouvernement indien ne sont plus distribuées car les bureaux administratifs sont fermés déjà depuis un mois et pour au moins un mois de plus .. L'approvisionnement en nourriture pour les enfants est donc très difficile ...
Je viens vers vous, amies et amis, clients et clientes voyageurs en Inde dans ce cadre très particulier .. 
Dans le cadre de notre activité de voyagiste vers l'Inde et tout particulièrement à travers l'association L'inde que j’aime,  nous organisons chaque année une journée de rencontres dans le but de récolter une cagnotte pour aider l'Association TABAAR PROJECT en Inde. Cette association recueille des enfants qui ont fui leurs familles maltraitantes, et les aide dans le cadre de leur santé et de leur études. Nous connaissons TABAAR PROJECT depuis plus de 10 ans, visitons leurs locaux régulièrement, obtenons un rapport d’activité chaque année et pouvons donc attester du travail fait par l’association qui a réussi à tisser un réseau important de veille et d’entraides pour ces enfants. Certains d'entre vous les ont rencontrés cette année en Février 2020.... 
Nous pensons qu'il serait opportun de vous proposer de nous regrouper pour les aider à traverser ces temps difficiles. Ensemble, nous sommes nombreux  car cette proposition est envoyée à un grand nombre d’amis et de voyageurs. Si chacun donne par exemple 5 ou 10 euros, nous arriverons facilement à obtenir une somme conséquente qui pourra les aider dans les 2 prochains mois ..
 
Notre équipe dans l association :  Marion - Stephane - Celine - Patrice - Laure - Pascaline Brahim - 
1710.20 €
collectés
Terminé
DES CHOCOLATS POUR "MES" EQUIPES
 
Comme vous le savez, j'interviens hebdomadairement pour des séances de massages bien-être dans plusieurs établissements pour personnes agées et poly-handicapés.  Or depuis la mi-mars je ne peux plus y aller mais ai des nouvelles régulières des équipes soignantes - très intensément sur le pont...
 
J'aimerais leur apporter un petit réconfort avec votre aide et en faisant travailler Tiphaine, une chocolatière locale (www.tiphainechocolat.com)! Elle peut préparer des sachets individuels (par exemple, pour 5€, il y a environ une quinzaine de chocolats), je me charge de la commande et de la livraison :-)
 
Elles/ils sont 63 à l'EHPAD Jean Rostand de Châtenay, 40 à l'EHPAD du Plateau d'Athis Mons et  70 à la Maison d'Accueil Spécialisé de Châtenay.
Même si vous ne les connaissez pas, peut-être serez vous sensibles à leur cause :  fatigue, surcroit de travail, stress et serez d'accord de participer ! Vous pouvez alors faire un don en ligne du montant que vous voulez, il est sécurisé et/ou faire circuler autour de vous...
 
D'avance merci et au plaisir de vous revoir bientôt !
 
Tatiana
 
 
 
 
555.00 €
collectés
Terminé

Dans le contexte du COVID-19, nous, habitant.e.s de Saint-Denis, avons créé un groupe d'entraide mutuelle et d'auto-organisation dans notre ville.

Nous n'avons pas été pas tou.te.s égaux face au confinement, au risque de contamination et à la répression policière, et nous ne le sommes toujours pas. Beaucoup ont continué à travailler malgré les risques. Beaucoup ont perdu leur travail, au risque de ne plus pouvoir payer leur loyer. Pour beaucoup, cela a été compliqué de rester confiné.e.s dans des logements ou des chambres trop petites et parfois insalubres. Dans les foyers de travailleurs immigrés, la situation a souvent été très dure, voire catastrophique (plus d'informations ici: http://www.atf-federation.org/2020/04/dans-les-foyers-les-chibanis-meurent-a-huis-clos.html). 


Afin de faire face à l'isolement et fidèles à la tradition solidaire de notre territoire, ce groupe s'est rassemblé dans le but de créer des liens de solidarité directe, autour d'actions concrètes : 
- s'épauler, recenser les besoins et les initiatives, leur apporter de la visibilité/du soutien logistique et organiser la suite - même confiné.e.s . Un guide des initiatives d'entraide sur Saint-Denis a ainsi été rédigé avec d'autres collectifs: https://entraide-covid19-saintdenis.frama.io/site/
- collecter et distribuer des produits d'hygiène et de denrées alimentaires pour les personnes en situation d'isolement et de précarité et notamment auprès des exilé.e.s, tout en respectant les mesures d'hygiène nécessaires pour ne pas mettre en danger les personnes. Près de 50 familles sont ainsi livrées toutes les deux semaines
 - lutter contre la répression et la stigmatisation des habitant.e.s de notre ville
 - défendre et appuyer les personnels soignant.es de l’hôpital Delafontaine et de tou.te.s les travailleur.se.s qui se battent au quotidien pour assurer nos besoins essentiels : les caissièr.e.s, éboueur.s.es, enseignant.e.s, travailleur.se.s de la protection de l'enfance et de la jeunesse, livreur.s.es...
 - partager des informations vérifiées sur les évolutions du Coronavirus et en particulier sur notre territoire
 - apporter un espace virtuel de soutien, de discussion et de partage


Aux côté des collectifs l'Attiéké et Casper, avec les Gilets Noirs, avec le soutien du Secours populaire, en lien avec Entraides Citoyennes et Solidarité Migrants Wilson, nous avons agi pendant toute la durée du confinement. 


Mais le besoin de solidarités ne s'est pas arrêté avec la fin du confinement! Des familles, dont la situation économique s'est détériorée avec la crise sanitaire, ont toujours besoin de soutien. Récemment, le Secours populaire alertait sur la fin de leurs stocks de nourriture et sur la "grande vague supplémentaire" de pauvreté qui risque d'arriver avec les licenciements prévisibles des semaines à venir (https://www.youtube.com/watch?v=m9weNp6_DUY) . Aujourd'hui, collectifs et associations font des pieds et des mains pour rassembler de quoi composer des colis alimentaires. 


Nous avons encore besoin de vous! Merci pour votre soutien, sur le terrain ou via cette cagnotte. 


Rejoignez le groupe de discussion Facebook: https://www.facebook.com/groups/248526036288762/about/


Liens utiles
 https://covid-entraide.fr/
 *https://www.bastamag.net/confinement-isolement-entraide-covid19-epidemie-services-publics-hopital-neoliberal

 

 

 

1641.00 €
collectés
178 jours
restants
Nous avons offert 5 kilos de barres de céréales aux soignants Nantais suite au COVID-19, malgré la situation financière de notre société. Après plusieurs dons de nos partenaires pour poursuivre notre action, beaucoup de clients ont souhaité participer. Nous avons donc mis en place cette cagnotte en ligne...
 
 

Ma femme et moi avons créé notre société, et depuis peu, nous nous sommes spécialisés dans la confection de barres de céréales bio, vendues en vrac (sans emballage).

Comme beaucoup, nous rencontrons de grosses difficultés financières depuis le début de la crise sanitaire. Nos commandes ont fortement diminué. Pourtant nous étions en constante augmentation, et l'avenir nous paraissait prometteur. Nous pensions pouvoir concrétiser notre rêve, et pouvoir nous verser notre premier salaire.

Nous croyons en nous, en notre produit, nous ne baissons pas les bras. L'enjeu est que notre société survive à cette crise.

Nous ne sommes pas de nature à rester les bras croisés, et applaudir à 20h ne nous suffisait plus.

C'est à ce moment là que nous avons décidé de faire profiter de nos barres au personnel soignant Nantais. L'idée de base était d'offrir 5kg de barres de céréales aux services touchés par le COVID-19.

Par cette action, nous avons voulu leur montrer notre soutien en leur apportant de l'energie grâce aux barres de céréales.

Les retours nous ont beaucoup touché... des photos de personnels soignants avec de larges sourires... des messages de remerciement, des compliments sur nos produits, des encouragements... 

Par la suite, nous avons énormément été sollicité par d'autres services, d'autres hôpitaux, et même autres corps de métiers touchés par le COVID-19...

C'est tout naturellement que nous avons choisi de continuer nos actions, et de solliciter la participation de nos partenaires. Beaucoup d'entre eux ont répondu présents et nous les remercions.

Depuis le début de notre action, nous avons réussi à distribuer 25 kilos de barres, soit 650 barres de céréales.

L'argent collecté servira à confectionner des barres de céréales aux personnels soignants des hôpitaux Nantais touchés par le COVID-19.

Nous avons également des contacts avec des brancardiers, ambulanciers, pompiers, éboueurs, etc... 

Nous aimerions, si possible, donner le sourire et de l'energie, à tous ces acteurs qui combattent l'épidemie en première ligne.

Vous aidez le personnel soignant, mais pas que...

En participant à cette action, vous aidez également notre société à pouvoir continuer à produire... Vous pourrez peut être nous permettre de survivre à cette crise.

Le prix de vente conseillé dans les magasins est de 46,90 €/kg, soit 1,87€/barre (1 kilo = 26 barres de céréales)

Pour cette campagne, nous avons souhaité couvrir uniquement une partie des frais de production, l'idée n'est pas de se faire de l'argent, mais de maintenir une production à moindre coût, tout en aidant le personnel soignant.

Pour 25 € de dons => 26 barres seront offertes. (au lieu de 13 barres en magasin)

 

Nous avons la possibilité de faire parvenir vos messages au personnel soignant, et dans les jours et semaines à venir, dans les autres corps de métiers.

Pour suivre l'avancée de cette campagne, suivez-nous sur la page Facebook => Peps Eat <= et sur Instagram sur => peps_eat <=

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous faire parvenir des mots ou dessins par voie postale à : PEPS EAT (Société JUICE DO EAT) - 4 bis rue Victor Hugo - 44400 REZE

 

Nous souhaitons remercier ceux qui ont déjà participé, et ceux qui vont participer. Merci d'avoir choisi d'aider le personnel soignant et notre société.

Enfin, nous souhaitions adresser de gros remerciements à Emélie des Gourmandises d'Eme, qui nous aide énormément dans cette action solidaire.

 

Nancy et Sebastien, artisans nantais...

1648.80 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Page suivante