papayoux

Campagnes publiques

   Chers Camarades, Chers Sympathisants, Chers Donateurs,

   L’association des Anciens Enfants de Troupe (AET) a été fondée en 1910 par Ulysse Pastre et regroupe les élèves et anciens élèves des Collèges, des Lycées, des Ecoles Militaires Préparatoires et des Anciens Enfants de Troupe.

   Pour honorer sa devise "SE RASSEMBLER, S'ENTRAIDER, SE SOUVENIR", l'association a besoin de vos dons ! Défiscalisables à 66%, un don de 66 euros vous en coûterait réellement que 22 euros (un reçu vous sera adressé par mail).

Entre autres actions, vos dons permettent le financement de voyages pédagogiques en faveur des élèves, de venir en aide à nos camarades en difficulté ou à leurs familles dans le cas d'un décès, l'achat des prix de fin d'année scolaire ou encore de participer aux financements d'évènements en faveur de la mémoire des AET.

Pour l'animation, 10 surprises seront remises de la manière suivante :

- une pour les 2 dons masculins les plus proches du don moyen

- une pour les 2 dons feminins les plus proches du don moyen

- une pour chacun des 3 dons masculins les plus élevés

- une pour chacun des 3 dons feminins les plus élevés

 

Indépendamment, il est aussi possible d'adhérer en ligne à l'association en tant qu'AET ou sympathisant (36 euros / an défiscalisables aussi) :

https://www.associationdesaet.org/adherer-copy/

Un immense Merci par avance. AmicalEmenT

Fred Sobczak - Administrateur national

Vice-président de la section AET Paris-RP

 

 

261.00 €
collectés
158 jours
restants

Depuis le 28 avril 2021, a lieu un mouvement de contestation sociale massif, légitime et démocratique réunissant la quasi totalité des secteurs de la société colombienne. Cette protestation fait suite aux différents mouvements sociaux qui ont eu lieu en 2019 et en 2020 et dont la réponse du gouvernement a été uniquement la violence et le sang. 

Comme par le passé, l’élément déclencheur de cette protestation sociale est une fois de plus une réforme fiscale injuste. Cette dernière est on ne peut plus injuste du fait qu'elle touche fortement, et ce en pleine pandémie, les classes moyennes et celles les plus vulnérables du pays. 

À cela s’ajoute la gestion calamiteuse de la crise sanitaire menée par le gouvernement colombien et qui a déjà causé la mort de 88 774 personnes (au 1er juin 2021). Cela a plongé la population dans une crise insoutenable où la faim et le chômage ont explosé. 

En Colombie, à cause des politiques menées par les différents gouvernements se succédant depuis des décennies, au moins 48% de la population travaille de manière informelle, «au noir». Leurs faibles revenus ne leur donnent pas accès à la moindre protection sociale, ni à aucune sorte de couverture santé. 27% de la jeunesse colombienne ne peut accéder ni à l’éducation, ni au travail et au moins 17 millions de personnes vivent avec moins de 100 euros par mois. Ces graves inégalités sociales, la grande pauvreté, la forte corruption à tous les niveaux de l’appareil d'État colombien et la faim, contribuent largement au mécontentement général et à cette forte mobilisation populaire sans précédent. 

De plus, comment est-il possible que dans un pays qui se dit démocratique, à chaque fois qu’un opposant politique, activiste, syndicaliste ou leader social fait son travail, il se fasse systématiquement assassiner (1 091 assassinats entre 2016 et 2020)? Comment se fait-il qu’un pays qui a signé un accord de paix en 2016, ne le respecte pas et que les ex-combattants soient assassinés par centaines (246 membres des ex-FARC assassinés entre 2016 et 2020)?

RÉPONSE DE L'ÉTAT ? 

Les manifestations, qui durent depuis un mois, ont été brutalement réprimées par les forces de l'ordre aux ordres du Gouvernement.  
D’après l’ONG colombienne Temblores, à la date du 24 mai, au moins 3405 cas de violences commises par des forces de l’odre ont été recensés:

- 43 homicides présumément commis par la police (plus 18 en cours de vérification).
- 47 victimes de lésions oculaires. 
- 22 victimes de violence sexuelle.
- 1133 victimes de violence physique.
- 1 388 arrestations arbitraires.
- Un nombre impressionnant de personnes portées disparues (incalculable officiellement pour le moment), dont certaines commencent à réapparaitre sans vie. 

De multiples violations des droits de l'homme sont constatées tous les jours dans différentes villes du pays depuis le début du mouvement de protestation. Des ONG internationales (comme Human Rights Watch) et des instances internationales comme la CIDH (Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme) ont condamné l'usage excessif de la force que l’État colombien et ces forces de police appliquent contre des manifestations pacifiques. D’excellents articles d'investigation corroborant également cette grave situation ont été publiés dans de grands médias internationaux comme le Washington Post, CNN, France24 ou Médiapart, pour ne citer que quelques uns.

ET LE PEUPLE COLOMBIEN EN FRANCE ? 

En France, dans un mouvement sans précédent, pendant ces  dernières semaines la communauté colombienne est venue soutenir  ses compatriotes. 

Des rassemblements ont eu lieu dans des lieux emblématiques de différentes villes telles que Lyon, Saint-Étienne, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Paris, Nancy, Rennes, Nantes, entre autres. Autant de rassemblements pour alerter sur la grave situation que vit la Colombie actuellement. 

À QUOI SERVIRA L'ARGENT COLLECTÉ ?

L'argent collecté servira pour les plus démunis, pour qu'ils puissent récupérer des produits de première nécessité (nourriture, médicaments, hygiène...), produits trop chers pour une grande majorité de la population.

En Colombie, les gens s'organisent collectivement sur le terrain de façon pacifique, malgré la répression étatique brutale, en mettant en place des points de dons et de distributions. Ces associations supplantent très largement le rôle de l'État colombien, en échec total vis-à-vis de ces questions sociales et économiques.

Grâce au soutien apporté depuis l'étranger, des collectifs ont pu agir activement sur le terrain en procurant aux plus démunis des produits de base (pain, pâtes, riz; pansements, désinfectant etc.), ou en donnant des repas chauds lors de maraudes quotidiennes qui donnent à certains jeunes une chance de manger mieux que dans leur foyer.
Sur les images on peut voir les factures de ces produits achetés et redistribués dans la rue. 

Durant les différents rassemblements en France et ailleurs, des fonds ont été levés. L'argent déjà récolté à Strasbourg, a été envoyé à quatre associations à Cali, troisième ville du pays, qui a été le foyer de ce soulèvement inédit et de la sanglante répression étatique qui a suivi:

- Brigada estudiantil de salud de Univalle
- Asociación de Cabildos Indigenas de la zona norte
- @Hummussapienscali
- Misión Médica)

Cet argent a été d'une grande aide, mais il faut continuer nos efforts afin d'aider un peuple opprimé, combattant quotidiennement pour pouvoir enfin

VIVRE DIGNEMENT !

Merci à tous !

220.00 €
collectés
309 jours
restants

Le vendredi 14 mai, Yaya Guirassy, un livreur Uber Eats de Laval, originaire de Guinée, recevait ce terrible message d’une cliente :

“Dépêche toi esclave…
Je vais te donner 1 centime
tu mérites que ça”

Yaya, choqué mais plein de sang froid, d'intelligence et de sagesse, plutôt qu’en découdre avec cette personne et risquer des problèmes pour lui et sa famille (il est père de 2 enfants de 6 et 8 ans), est allé porter plainte au commissariat. Il était accompagné par l'un de ses confrère, Rammeh Zarai, responsable du collectif des livreurs de Laval, qui lui a aussi conseillé d’en parler à la presse locale tellement l'affaire était grave et ne devait pas risquer de se reproduire.

Et c’est en relayant sur Twitter l’article de Maïwenn Bordron, de France Bleu Mayenne que les réseaux se sont incroyablement mobilisés pour réconforter Yaya.
Un soulévement comme je n'en avais jamais vu pour aucun livreur depuis des années que je les accompagne (moi-même ancien livreur).

Une telle mobilisation qui rassure en cette période assez sombre ou "une certaine idéologie" prend de plus en plus de place dans les médias et laisse planer de sérieuses inquiètudes sur l'avenir.

Il faut aussi savoir que Yaya, choqué, n'a pas pu reprendre son travail. Et comme il est obligé d'avoir le statut indépendant pour être livreur de repas, il n'a aucune indemnité.

Aussi, beaucoup de gens demandent : “S’il y a un moyen d’aider Yaya” ou, plus concrètement, "s'il y avait une cagnotte pour lui".

Aussi, en accord avec Yaya et le Collectif des livreurs de Laval, le CLAP (collectif des Livreurs Autonomes de Plateformes) a décidé de lancer cette cagnotte pour lui.

En effet, si les propos racistes visaient en partie sa couleur de peau, on doit également pointer l'absence de valeur qu'il avait aux yeux de la cliente de par le faible prix qu'elle paye pour son service.
Une cagnotte donc qui, on l'espère, lui redonnera un peu de la valeur que le message sordide de la cliente lui a volé et lui permettra, de s'investir davantage, comme c'est son souhait, pour la cause de ses collègues au sein du collectif local des livreurs.

Un grand merci à tous, 
Jérôme PIMOT
Président du CLAP

788.20 €
collectés
5 jours
restants

Réalisez le dernier souhait de Fanny en aidant les soins de support du Centre Hospitalier de Grasse

 

Fanny, une magnifique jeune femme de 24 ans, pétillante et pleine de positivité, a du se battre depuis ses 19 ans contre une forme rare de cancer de l’ovaire (Sertoli-Leydig). Pronostic incertain depuis le début, elle a été suivie par Dr Anne-Sophie AZUAR au Centre Hospitalier de Grasse mais également Dr Cécile DE CHAISEMARTIN à l’Institut Paoli-Calmettes à Marseille. 


Au vu de la rareté de cette forme de tumeur maligne de l’ovaire, l’issue de ce combat était incertaine. Nombreux médecins ont montré des réserves quant à son pronostic. Fanny n’a jamais abandonné. Elle s’est énormément battue, non sans le soutien et l’amour de sa famille et de ses amis. Nous sommes tous extrêmement fiers de ce que Fanny a accompli. 

Ce long combat n’aurait jamais été possible sans le soutien de l’équipe des soins de support du Centre Hospitalier de Grasse. Pendant toutes ces années, ils ont su accompagner Fanny dans toutes les sphères de sa prise en charge. Pour les remercier, elle a souhaité la création d’une cagnotte solidaire lui permettant à son tour de les aider à continuer de soutenir activement tous les combattants du service de Cancérologie de Grasse.


Aujourd’hui nous faisons appel à vous afin de réaliser en sa mémoire son dernier souhait. Plutôt que fleurs ou couronnes, Fanny souhaitait des dons versés aux soins de support.

(Fanny au cours d’une remise de don aux soins de support par le Rotary Club, juin 2020) 

Dès l’annonce du diagnostic et tout au long des traitements, une équipe pluridisciplinaire est mise en place afin de proposer un certain nombre de différents soins de support et d'aider au mieux les patients et leur famille.


Par exemple, Fanny recevait régulièrement deux soins qui lui faisaient du bien: 


1. Les massages crâniens, notamment lorsque la chimiothérapie a été responsable d’une alopécie (perte des cheveux). Ce soin lui a permis de se détendre et se relaxer pendant des moments difficiles.
2.  La réflexologie plantaire (points de pression au niveau des pieds) dont elle a bénéficié tout au long du combat et particulièrement dans les dernières semaines. Le service n’a pas hésité à venir jusqu’au domicile pour effectuer ces soins qui lui faisaient tant de bien.


Cette prise en charge est très importante dans le contexte de cette maladie. Ces soins de support permettent de rendre des traitements très lourds plus humains et d'accompagner les familles.


Voici la liste complète de ces soins au Centre Hospitalier de Grasse :


1. Socio-esthétique : pratique de soin esthétique et de toucher massage comme outil de médiation corporelle. Ce soin permet notamment de devenir acteur de son propre bien-être et d'aider la revalorisation de l’estime de soi.

2. Réflexologie : favorise la relaxation, prévient le stress, stimule les fonctions d’auto-régulation.

3. Aromathérapie : utilisation d’huiles essentielles afin de soulager certains effets émotifs et psychologiques engendrés par la maladie.

4.  Activité physique adaptée

​5.  Psychologie : prévention et traitement des répercussions négatives de la maladie sur le psychisme du patient et de son entourage, mais aussi aide le patient à rester lui-même et à garder sa liberté de décision. Elle intervient auprès du patient mais aussi de sa famille et de ses proches. Elle tient compte des effets neuro-psychologiques de la maladie et/ou des traitements, mais aussi des conséquences sur les modes de vie, les relations aux autres...

​6. Groupe de paroles : lieu de partage et d’échange, un véritable soutien moral pour les patients et leur famille.

​7. Hypnose médicale : hypno-analgésie permettant le contrôle de la douleur, l’hypno-sédation pour potentialiser les ressources anxiolytique et sédative du patient et l’hypnothérapie pour gérer les symptômes psychologiques.

8.  Assistant social

Egalement plusieurs associations de patients interviennent dans la prise en charge globale des patients :


"Toujours Femme Pays de Grasse” ; “Centre de beauté CEW” ; “l’Atelier une Rose une Caresse” ; “SOS Cancer du sein”.

 (Fanny entourée de Dr AZUAR et Sylvie FATTER au cours d’une remise de don aux soins de support par le Rotary Club, juin 2020)

Nous tenons à remercier toute l’équipe du Centre Hospitalier de Grasse qui a accompagné Fanny tout au long de son combat et toutes les personnes qui ont rendu ses différentes hospitalisations plus agréables. 


Chaque don participera à rendre la vie d'un patient un peu plus humaine. À lui apporter des petits bonheurs dans des moments de difficultés. Nous remercions d'avance tous les participants!

(Si vous avez des questions, des témoignages ou autre, vous pouvez envoyer un e-mail à olesyadehon@gmail.com)

9120.30 €
collectés
Terminé

Présentation de mon projet
YEMOJA, Déesse cosmique, est un projet associatif d'accompagnement des femmes et spécifiquement celles qui vivent avec une endométriose.

Yemoja proposera hebdomadairement : des cours de yoga Iyengar pour toutes et tous, des cours de yoga specifique endo, des massages Ayurvédiques fertilité et détente profonde, des drainage lymphatique Vodder, du renforcement périnée et Abdominaux/dos DeGasquet et du yoga pré et post-natal DeGasquet.

Yemoja proposera ponctuellement : des stages et des retraites, des interventions, cours, conférences, projections et échanges au grés de nos rencontres et dans la thématique du "prendre soin" des hommes, des femmes et des enfants.

A quoi servira l'argent collecté

Le yoga Iyengar est un yoga thérapeutique qui recquiert environ 200€ de matériel par personnes : 1 tapis, 5 couvertures, 2 briques, 2 sangles, 1 chaise, 1 bolster, 1 coussin de relaxation.
L'argent collecté servira à recevoir 12 pratiquant.e.s en cours de yoga ainsi qu'une table de massage et du petit mobilier d'accueil.
Je suis actuellement en recherche d'une salle qui pourra acceuillir les mamans et leurs enfants avec un coin jeu et pause goûter, une salle de pratique et un espace massage sur Sète bien sur !! à bon entendeur ;) 

Notre équipe

Je suis Coline, Sétoise du moment, formée aux massagex Ayurvédiques chez mains du monde,  au massage du ventre fertilité, au drainage lymphatique méthode Vodder, ainsi qu'à la méthode De Gasquet : périnée, abdominaux/dos et yoga pré et post-natal. Je pratique le Yoga Iyengar depuis 9 ans maintenant, en formatinon continue et à vie ;)


Aujourd'hui je lance le projet seule dans l'idée qu'il s'étoffe au grés des rencontres avec d'autres actrices et acteurs du soin. Dans le but de former une tribu, une team, de gens concernés par le bien-ÊTRE et le FAIRE ensemble au service du NOUS ..

Le lancement de Yemoja, Déesse cosmique, voit le jour en même temps que le premier stage de ressourcement pour femmes vivant avec une endo-coloc qui aura lieu du 5 au 9 juillet dans le magnifique cadre du Carroux. Ce stage est en co-création avec Irène Zvénigorosky, naturopathe du féminin. Peut être future membres de la tribu Yemoja ;)

176.00 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Page suivante