papayoux

Campagnes publiques

Présentation

G. est arrivé en France fin 2016. Depuis, il y travaille, a été accepté dans une formation,  est bénévole dans le groupe scout local, a des amis rencontrés à travers toutes ses activités. Il entreprend des démarches auprès de la préfecture pour régulariser sa situation.

Jeudi 23 janvier 2020, à la suite d'un contrôle d'identité illégal (car purement au faciès), son droit au séjour est contrôlé au commissariat, puis il reçoit une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) et est placé en Centre de rétention administrative. Le juge des libertés et de la détention l'en fait sortir quatre jours plus tard par une assignation à résidence.

Mi-mars, le tribunal administratif examinera enfin le recours formé contre son OQTF. On espère que celle-ci sera annulée, mettant ainsi fin à cette triste histoire.

 

A quoi servira l'argent collecté

Pour assurer sa défense, il a dû avoir recours aux services d'une avocate, dont les honoraires s'élèvent au total à 2100€ (700€ pour l'audience devant le Juge des libertés et de la détention, 600€ pour l'audience à la Cour d'Appel suite à l'appel de la préfecture, et 800€ pour l'audience devant le tribunal administratif à venir).

Deux amis ont avancé cette somme. Maintenant, nous invitons toutes celles et ceux qui se sentent solidaires de G. à l'aider à faire valoir ses droits.


Comment est-ce possible qu'il soit si difficile de faire valoir ses droits ?

Dès son placement en rétention, tout ses amis ont été choqués et se sont mobilisés : en le soutenant au téléphone et par message, en allant lui rendre visite, en faisant des dépositions versées au dossier judiciaire, etc. Cela lui a permis de tenir moralement le coup d'une telle épreuve, car la rétention administrative, c'est priver de liberté des personnes qui n'ont rien fait, n'ont commis aucune infraction.

Quand il a fallu choisir entre payer des honoraires ou avoir recours à un avocat commis d'office, nous n'avons pas hésité, tellement l'enjeu était d'importance. En période de grève, il n'était même pas sûr qu'il puisse être défendu par un avocat (sans que cela empêche le juge de statuer), et cela n'offrait aucune garantie sur la qualité et la cohérence de la défense.

G., pour tout un tas de raisons (parce qu'il parle français, parce qu'il n'est pas timide, parce qu'il est très sympathique et généreux), a la chance d'avoir énormément d'amis prêts à se mobiliser. Qu'en dépit de cela, il soit si difficile pour lui de faire valoir ses droits, nous révolte et nous fait penser à tous ces étrangers qui sont sans ressources face à l'administration.

 

Le bilan d'une épreuve

Si, comme on l'espère, la justice annule l'OQTF, c'est à dire reconnaît que toute cette histoire n'avait pas lieu d'être, elle n'effacera pas pour autant cette épreuve vécue.

Et au-délà de 2100€ dépensés pour se défendre de l'injustice, cette épreuve aura été :

- Quatre jours de privation de liberté sans avoir commis la moindre infraction

- Un smartphone détérioré, car il a fallu casser les caméras pour pouvoir le garder en centre de rétention

- Trois audiences devant le juge, où l'on joue en quelques minutes sa liberté ou son droit de rester où l'on habite

- 10 jours sans travail, et donc sans paye

- Et pendant le mois et demi que cela aura au minimum duré : du stress, de la peur, de l'incertitude, de l'urgence permanente, la violence de la machine à expulser, le message sans cesse répété qu'on est pas le bienvenu.

- Et par-dessus tout ça, des signes de fraternité : les amis qui se mobilisent, des personnes que l'on connaît peu qui se mobilisent aussi, tout ce monde qui vit cette épreuve ensemble. Alors merci pour votre fraternité !

 

Photo : couverture du rapport 2017 de la Cimade sur la rétention. ©Yann Castanier / Hans Lucas ; Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, novembre 2017.

2100.00 €
collectés
Terminé
0.00 €
collectés
Terminé

MISE à JOUR 25/05/2020

Bonjour à tous.
Les conditions reviennent peu à peu à la normale, et nous nous approchons du terme de cette campagne de financement.
Nous sommes assez loin de l'objectif mais vos généreuses participations nous permettent tout de même de pouvoir assurer les frais de création de l'entreprise, et c'est le principal, alors MERCI!
Cette semaine sera consacrée aux démarches administratives afin de pouvoir officiellement lancer l'entreprise début Juin, ainsi qu'à vous contacter afin de s'organiser pour vos contreparties.
Nous avons décidé de laisser la cagnotte ouverte un peu plus longtemps afin de nous aider à débuter correctement, donc n'hésitez pas à la partager encore ;-)

à très bientôt dans vos jardins!

 

MISE à JOUR 01/04/2020
Suite à la pandémie de Covid-19 et au confinement tout est malheureusement mis en pause.
Nous vous remercions grandement de vos généreuses participations, dès que la situation reviendra à la normale nous prendrons contact avec chacun d'entre vous pour les contreparties. En attendant vous pouvez toujours continuer à partager cette cagnotte, mais surtout RESTEZ CHEZ VOUS et prenez soin de vous :-)

 

Qui sommes-nous?

Sébastien et Marie-Adeline, 36 et 37 ans. Arrivant de Montpellier, fraîchement débarqués avec nos enfants dans ce beau département qu'est le Tarn. Nous avons toujours été proches de la nature malgrès notre ancienne condition citadine, et empreint d'un profond respect de l'environnement et de la biodiversité. Au quotidien nous luttons activement contre le dérèglement climatique et la préservation de la vie sauvage que ce soit à titre personnel au sein de notre foyer ou à titre associatif en nous engageant pour cette cause.


Sébastien a une formation d'ouvrier paysagiste, de maçonnerie et de taille de pierre, et a exercé 6 ans comme chef d'équipe dans des entreprises du paysage. Lors de ces expériences il s'est souvent senti coincé par les consignes et obligé de réaliser des opérations qui allaient à l'encontre de ses valeurs environnementales.
De mon côté après des années auprès de mes enfants je souhaite reprendre une activité mais loin de mes anciennes expériences dans la vente qui ne correspondent plus à mes attentes, plus près de la nature et en extérieur, les mains dans la terre. Depuis plus d'un an Sébastien me forme à l'entretien et la taille. J'apporte aussi à l'entreprise mes compétences en gestion et en communication. 

 


Quel est notre projet?

Nous avons eu envie de construire une entreprise à nous, afin de pouvoir être cohérents avec nos valeurs environnementales et humaines, une entreprise familiale, simple, ancrée dans une démarche écologique mais à l'écoute des besoins de nos clients.

Nous souhaitons donc monter une entreprise de travaux paysagers (création et entretien d'espaces verts), orientée vers le respect de la biodiversité et la réduction de l'impact écologique.

 

Pour cela nous faisons le choix de:

- n'utiliser aucun produit phytosanitaire

- à terme utiliser le moins possible d'outils fonctionnant aux énergies fossiles, et donc nous équiper en matériel à main ou éléctrique

- utiliser les plantes et insectes auxilliaires pour installer un équilibre qui permet aux plantes de mieux résister aux nuisibles et maladies

- valoriser les déchets végétaux en les réutilisants sous forme de paillage, compost...

- favoriser l'installation chez nos clients de "coin biodiversité" , hôtels à insectes, nichoirs à oiseaux, nichoirs à chauve-souris, maisons à hérisson...

- respecter les exigences des sols et n'implanter que des plantes adaptées à notre région.

 

 

A quoi servira l'argent collecté?


L'argent collecté va nous servir à démarrer réellement notre entreprise, donc concrètement:

- à payer les frais de création de l'entreprise
- à acheter le petit matériel qui nous manque ainsi que des tenues de chantier correctes
- à avoir de la trésorerie d'avance pour pouvoir louer le matériel (gros outillage et camion ou véhicule + remorque) le temps de mettre assez d'argent de côté pour avoir notre propre matériel correspondant à nos valeurs.

Si la cagnotte monte au delà du seuil nous pourrons acheter une remorque.

 

 

Pour vous remercier:


- pour un don de 5 € un immense MERCI

- pour un don de 10 € un immense MERCI + un sachet de graines fleuries, aromatiques ou potagères

- pour un don de 25 € un immense MERCI + un sachet de graines fleuries, aromatiques ou potagères au choix + un plant*

- pour un don de 50€ un immense MERCI + 1h d'entretien* ou de conseil à distance (compost, maintien de la biodiversité, analyse du sol et des plantes pouvant s'y adapter...)

- pour un don de 100€ un immense MERCI + 2h d'entretien* ou la mise en place d'un espace biodiversité* (1 hôtel à insectes+ 1 nichoir à oiseau ou chauve-souris + 1 maison à hérisson)

- pour un don de 200 € un gigantesque MERCI + 3h d'entretien* ou la mise en place d'un carré potager clé en main* avec plants ou d'un espace biodiversité complet *( 2 nichoirs à oiseaux, 1 nichoir à chauve-souris, 2 hôtels à insectes, 1 maison à hérisson + 1 carré prairie fleurie)

 

*(sous réserve de distance)

 

Merci infiniment pour votre aide précieuse,

et à bientôt dans votre jardin!

 

Nous avons choisi la cagnotte Papayoux solidarité car elle n'a aucun frais ni pour les contributeurs ni pour les lanceurs de projets, et fonctionne uniquement grâce à l'entraide et la solidarité, valeurs chères à notre coeur. N'hésitez pas si vous le pouvez à leur laisser un petit quelquechose.

940.00 €
collectés
9 jours
restants

German translation: https://freetexthost.net/egLJACl

English translation click here 

Click aquí para traducción en Español

 

Un voyage humanitaire en Tanzanie, de novembre à décembre 2019, m’a permis de vivre une expérience unique au sein d’une famille tanzanienne au grand coeur.

Cette famille m’a touchée au plus profond de moi-même par son extrême générosité et son implication dans l’éducation des enfants de leur village, Ngaramtoni, situé dans le nord du pays, près d' Arusha.


Grâce à leur volonté et leur acharnement, ils ont construit une école permettant d’accueillir environ 300 enfants de 4 à 16 ans.

Sur ces 300 enfants, 30 y vivent et reçoivent un soutien pour la scolarité, les repas, ainsi qu'un toit où dormir pendant la période scolaire.

Il ne faut pas oublier que la Tanzanie fait partie des pays les plus pauvres de la planète et que l’éducation n’est pas forcément la principale préoccupation des gouvernements.

L’école fonctionnait comme elle le pouvait jusqu’à ce que le gouvernement et la police la menaçent de fermeture si elle ne pouvait s’agrandir, évidemment sans qu’aucune aide financière ne leur soit accordée.

Or, en Tanzanie, les terres sont vendues au plus offrant et à celui qui assurera la meilleure rentabilité, c’est ce processus qui met en péril l’avenir de cette école.

Les besoins sont réels et les travaux coûtent très chers. Malheureusement, le directeur chez qui j’ai vécu 6 semaines, manque cruellement de ressources pour mener à bien, seul, ces projets d’extension.
C’est pourquoi je crée cette cagnotte afin de le soutenir dans sa tâche.

Les fonds récoltés serviront à construire de nouvelles infrastructures, comme une cuisine, une salle de sport, une cantine et des salles de classe, qui prouveront au gouvernement que ce projet est solide et permettra d’améliorer l’offre éducative de manière significative.

Le directeur de cette école est un homme en or, aux qualités exceptionnelles comme j’en ai rarement croisé et c’est pourquoi je souhaite lui apporter l’aide la plus efficace.

N’hésitez pas à partager ce lien, à parler de ce projet autour de vous, voire même à harceler vos proches (ça marche quelquefois..)

ENTENDEZ CET APPEL DICTÉ PAR MON COEUR,
SOYONS EFFICACES TOUS ENSEMBLE =)

LES ENFANTS VOUS REMERCIENT, MOI AUSSI.

 

Cliquez sur ce lien  pour en savoir plus sur la Tanzanie

Cliquez ici pour plus de photo des enfants et de l'école

 

 

"Sans éducation, l'enfant est orphelin" proverbe Français

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde." Nelson Mandela

 

Adele Marchegay Damourette

26 ans, Française vivant en région parisienne 

Infirmière Générale depuis 3 ans.

780.00 €
collectés
179 jours
restants
 

Une remorque bétaillère

pour La Ferme Bus'Onnière & Cie


Aidez-nous à rouler à votre rencontre en toute sécurité

 

            

" Dans une conjoncture sombre pour le monde agricole, un jeune homme a décidé de sortir la ferme de son enclos et d'aller à la rencontre du public. Un projet sinon fou, du moins original, sur lequel personne n'aurait osé parier un euro. Et pourtant, ça marche ! "

le Magazine de la Touraine, par Sébastien Drouet,

 

La Ferme Bus'Onnière & Cie

Une structure d'animation pédagogique vivante et itinérante


Bonjour à vous et merci de votre curiosité envers notre projet !

Un projet "fou" et "original", c'est vrai, mais c'est surtout le projet d'un animateur atypique qui a tout engagé dans cette aventure. En février 2020 la Ferme Bus'Onnière a fêté ses 15 ans d'activité.

15 années de route et de nombreux kilomètres accomplis avec une remorque bétaillère (des années 60) dont la dernière réparation a révélé la nécessité de mettre ce moyen de transport, fatigué, à la retraite.

Notre bétaillère a été bien des fois réparée, pour pousser toujours plus loin nos rencontres, mais aujourd’hui, il devient déraisonnable d’entamer une nouvelle saison d’animation avec celle-ci. Soucieux de leur bien-être, nous nous devons de transporter nos animaux dans de bonnes conditions.

Nous avons donc besoin d’une nouvelle remorque bétaillère et de votre soutien financier pour l’acquérir.

                                      AVANT                                                           APRES
               

Notre structure

Cédric, notre animateur, a créé l’entreprise « La Ferme Buissonnière » en 2005. L’achat du camion a été financé grâce à l'attribution d'un Prix "Défi jeunes" par la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports. Il a acquis le reste du matériel, dont cette bétaillère, sur ses fonds propres. Les revenus modestes de son activité ne lui ont pas permis de renouveler son matériel de transport.

Pour éviter que cette formidable initiative pédagogique ne s’éteigne, nous nous sommes mobilisés autour de Cédric pour le soutenir en créant l’association « La Ferme Bus'Onnière & Cie ».

La Ferme Bus'Onnière & Cie réside dans l’enceinte d’un lieu culturel : La Grange Théâtre de Vaugarni. Ce lieu accueille la ferme depuis 10 ans. Des liens se sont tissés depuis toutes ces années et un projet « Agri -Culturel » se dessine doucement.


   

Notre activité

La Ferme Bus'Onnière & Cie est une ferme pédagogique itinérante. Il ne s’agit pas d’une ferme «  exposition » mais d’une structure d’animation vivante où l’on favorise l’approche de l’animal pour les petits comme pour les grands. Elle permet une découverte originale du monde rural grâce à son animateur et à de multiples outils pédagogiques.

De nombreux établissements font appel à nous pour mettre en relation le public et les animaux. Notre fermier Bus’onnier s’adapte en fonction des publics rencontrés.

Cet espace d’animation protégé peut devenir tour à tour :

Un outil pédagogique à destination des enseignants, des animateurs (ALSH)

Un outil d’éveil pour les tout-petits (crèche, multi-accueils, RAM)

Un outil d’animation pour les maisons de retraite (EHPAD)

Un outil d’éducation au service des professionnels des institutions spécialisées (IME, centres de rééducation, hôpitaux pour enfants)

Un outil d’animation dans le cadre d’évènements pour le grand public proposé par les collectivités, les mairies, les associations (journée verte, comice agricole, marché de Noël, marchés médiévaux...)

Suivant le lieu et l’évènement, de petits ateliers de fabrication sont proposés à tous. On y découvre par exemple comment baratter le beurre, travailler la laine ou faire son pain.

Nos usagers sont fidèles et réguliers. Nous nous déplaçons toute l'année avec nos animaux, principalement en Indre-et-Loire et en Région Centre.

  

  

A quoi servira l'argent collecté

Poules, lapins, chèvres, moutons, cochons... La vétusté de notre bétaillère ne nous permet plus de transporter nos animaux dans de bonnes conditions et nous empêche de développer de nouveaux projets, pourtant ce moyen de transport est indispensable à notre activité de ferme pédagogique itinérante. 

Nous avons trouvé un modèle de remplacement répondant à l’ensemble de nos critères de fonctionnement et de sécurité de transport animalier. Notre animateur détient le C.A.P.T.A.V (Certificat d'Aptitude au Transport d'Animaux Vivants).

Après réflexion, nous franchissons le pas avec ce projet de financement participatif.

La remorque bétaillère 2.0

En cette fin d'année 2019, l'association La Ferme Bus'Onnière & Cie vient seulement de trouver son équilibre budgétaire. Un emprunt bancaire mettrait en péril cet équilibre. C'est pour cela que votre soutien financier est indispensable pour nous permettre de perpétuer cette belle aventure pédagogique, éducative, ré-éducative … et humaine !

Pour cela il faut absolument réussir à financer la nouvelle remorque bétaillère d’une valeur de 4 500 € TTC.


Comment participer ?

Vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Chacun participe à hauteur du montant qu’il souhaite. Il n’y a pas de petits dons. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Tous les paiements sont sécurisés.

Vous pouvez aussi nous faire parvenir votre don par chèque à l’ordre de : La Ferme Buissonnière et Cie

à l’adresse suivante : Vaugarni 37260 Pont de Ruan


Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Et encore un grand merci pour votre soutien

 

Pour plus d'informations et d’images : www.facebook.com/lafermebusonniere

Notre partenaire  : https://www.vaugarni.fr/


Pour vous remercier de votre don, nous serions ravis de vous offrir :


De 1€ à 20€ : un énorme MERCI et une invitation à venir nous rencontrer lors de nos animations grand public.

De 20€ à 50€ : un énorme MERCI et une invitation aux 15 ans de l’association cet été 2020

De 50€ à 100€ : un énorme MERCI, une invitation aux 15 ans et une place gratuite pour le spectacle de votre choix à la Grange Théâtre de Vaugarni.

De 100€ à 300€ : un énorme MERCI, une invitation aux 15 ans et deux places gratuites pour le spectacle de votre choix à la Grange Théâtre de Vaugarni.

Au-delà de 300€ : un énorme MERCI, une invitation aux 15 ans, deux places gratuites pour le spectacle de votre choix à la Grange Théâtre de Vaugarni et une animation gratuite d’un évènement dans le cadre de votre cercle familial, associatif, entreprise, collectivité locale…

 




 

1628.20 €
collectés
Terminé

Vidéo Tommy : https://www.youtube.com/watch?v=Sm6Fxb1zq90

 

 

Bonjour à tous,

Notre rayon de soleil, Tommy, âgé de 9 ans est atteint d’une maladie très rare : la mucolipidose de type 4.

La mucolipidose de type 4 (ML4) est une maladie génétique dégénérative de surcharge lysosomale qui touche tous les aspects du développement psychomoteur d’un enfant.

C’est une maladie extrêmement rare (quelques centaines de cas dans le monde – Tommy est le 3ème cas en France) et la compréhension de cette maladie est encore limitée.

ML4 a pour conséquences principales une atteinte neurologique et visuelle. Les enfants malades ne marchent pour la plupart jamais, ne parlent pas, deviennent aveugles vers l’adolescence et ont une espérance de vie limitée.

La plupart des malades étant aux Etats Unis, une fondation ML4 a été créée à Atlanta par des familles afin de mieux comprendre la maladie et de trouver un traitement. Pour plus d’informations sur cette maladie, visitez le site officiel de la fondation : http://ml4.org/ (site en anglais).

Cette année encore, l’université de Pennsylvanie UPenn organise une course pour aider la fondation à récolter des fonds. Il est possible de soutenir cette action en faisant un don. CHAQUE DOLLAR EST ALORS MULTIPLIE PAR 2 PAR UPENN ET REVERSE A LA FONDATION ML4 POUR LA RECHERCHE D’UN TRAITEMENT (thérapie génique…). L’objectif final est de récolter 25 000$ qui seront automatiquement transformés en 50 000$ pour la recherche ! Ces 2 dernières années, l'argent récolté a permis de financer l'histoire naturelle de la maladie et de faire de grandes avancées vers une thérapie génique. Mais il reste encore beaucoup à faire pour arriver aux essais cliniques et donc à un éventuel traitement.

Si vous souhaitez faire un don (n’importe quel montant est apprécié et chaleureusement bienvenu), vous pouvez le faire en cliquant sur le lien suivant : http://givingpages.upenn.edu/Treatments4Tommy​ (ATTENTION : il n’est possible de donner qu’en dollars, ce qui peut générer des frais bancaires).

Pour ceux qui ne souhaitent pas faire un don en dollars pouvant générer des frais bancaires mais qui souhaitent quand même participer en euros, vous pouvez le faire ici. Nous reverserons tous les dons récoltés à la fondation ML4. Chacun de vos dons sera multiplié par 2 !

La date de la course organisée par UPenn est le 13 juin 2020. Il s’agit donc de la date limite pour ceux qui souhaitent effectuer un don en dollars directement sur la page UPenn.

Pour les dons en euros, afin d’avoir le temps de les récolter puis de les reverser, la date limite fixée est le 31 mai 2020.

Aidez-nous à trouver un traitement pour Tommy et les autres enfants comme lui !

Merci à tous d’avoir pris le temps de lire ce message et pour votre générosité !

Famille Brown

3147.90 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Page suivante