papayoux

Campagnes publiques

Présentation de mon projet

Installé depuis le 1er janvier 2019, en agriculture biologique sur 25 ha à la Ferme du Plaisir en Indre et Loire (Sazilly), je désire transformer ma production de céréales anciennes en pain au levain cuit au feu de bois dans un four traditionnel à la ferme.

Désireux de travailler dans le respect du vivant, nos choix sont axés vers une écologie intégrale (développée par le Pape François dans son encyclique Laudato si'), ce qui implique de s'ajuster à un mode de vie cohérent et global.


L'argent collecté servira à compléter le financement d'un moulin à meule de pierre de type Astrié.

J'ai choisi un moulin de qualité, de fabrication artisanale et française : moulin Astréïa


photo meules du moulin astréïa, avec leur aimable autorisation

 

En participant à cette campagne, vous soutenez une agriculture paysanne familiale qui fait résolument le choix d'un avenir plus sobre, plus local, plus fraternel.

Nous vous invitons à la journée d'inauguration du moulin (date communiquée ultérieurement) avec à retirer sur place :

* pour un participation à hauteur de 5 € : une poignée de graines d'espérance à semer (blé de la ferme)!

* pour un participation à hauteur de 10 € : une poignée de graines d'espérance à semer et un kilogramme de farine fraîchement moulue!

* pour une participation à hauteur de 25 € : une poignée de graines d'espérance à semer et cinq kilogrammes de farine fraîchement moulue!

* pour une participation à hauteur de 50 € : une poignée de graines d'espérance à semer et 10 kg de farine fraîchement moulue!

* pour une participation à hauteur de 100 € : une poignée de graines d'espérance à semer, 25 kg de farine fraîchement moulue, et 10 kg de blé pour les poules!

* pour une participation à hauteur de 200 € : une poignée de graines d'espérance à semer et 25 kg de farine fraîchement moulue et 25 kg de blé pour les poules!

* pour une participation à hauteur de 500 € : vous êtes très encourageant !!! votre prénom sur la trémie du moulin, notre reconnaissance pendant tout son fonctionnement; une poignée de graines d'espérance à semer, 25kg de farine fraîchement moulue et 25 kg de blé pour les poules!

farine de blé de la ferme 2019, T80.


7 % des fonds collectés seront reversés à l'Arche de Guenvez : communauté paysanne, rurale et artisanale de l'Arche de Lanza del Vasto dans le Finistère.

 


Un grand merci à tous les participants. Le budget du moulin est finalisé grâce à vous depuis le 14 août !


La cagnotte reste ouverte jusqu'au 31 août, comme prévu, pour compléter le budget "moisson".

 

Un grand MERCI pour votre aide!

 

 

6093.00 €
collectés
Terminé
Deux ou trois choses que je sais de lui...

Ousseynou est né dans un petit village du Sénégal. A 6 ans son père l'a amené à la ville, Saint-Louis, et l'a "confié" à un marabout - un maître religieux - qui dirigeait une école coranique. 

Il est donc devenu ce qu'on appelle là-bas un enfant talibé* -  qui doit s'acquitter de divers travaux pour son maître et mendier pour lui - a vécu 11 ans dans la rue et, selon ses dires, n'a rien appris.

Il m'a dit :"Je veux raconter mon histoire et dire aux parents de ne plus confier leur enfant au marabout. C'est de l'esclavage masqué." 

Plus tard Ousseynou a travaillé chez Heidi, une Européenne qui lui a appris l'allemand, le français et un peu à lire et à écrire. 

Il a essayé d'immigrer en Espagne... en pirogue. La plupart de ses camarades de voyage - une centaine - sont morts noyés. Lui a débarqué à Ténérife (l'Espagne au large du Maroc), a transité dans un camp de migrants, puis a été reconduit au Sénégal.

Aujourd'hui il n'a qu'une envie : apprendre à écrire pour pouvoir raconter son histoire. "De mon enfance j'ai beaucoup de choses dans la tête et dans le coeur, que je veux sortir, mais j'ai le sentiment d'avoir les bras coupés, car je ne peux pas les sortir. Aujourd'hui j'ai 39 ans, pas de boulot... j'aimerais rattraper le temps perdu."

*D’après les données récoltées par Human Right Watch, il y aurait plus de 100 000 talibés en daara, pension coranique au Sénégal, obligés par leur maître de mendier pour récolter de l’argent et des vivres telles du sucre, du riz ou du pain. Lire cet article : Le Monde, article du 12 juin 2019 

 

A quoi servira l'argent collecté?

Ousseynou souhaite suivre les cours d'alphabétisation à l'Institut Français de Saint-Louis, mais il n'a pas les moyens ; de toutes façons il n'y a qu'un cours de groupe, et l'Institut n'a pour l'instant pas assez d'inscrits pour ouvrir le cours. Il existe bien des cours individuels, mais ils sont très chers, 9000 F/h (1€ = 650 F CFA)

Mais Ousseynou est très motivé, et ne veut pas attendre. L'Institut lui a donc fait passer le test d'alphabétisation, et il a le niveau 4 :  il se débrouille pour lire le journal, remplir un formulaire et même répondre aux questions de compréhension sur un texte court (personnellement je dialogue avec lui par texto et je dois dire qu'il maîtrise très bien le langage SMS). L'Institut lui propose donc des cours au laboratoire de langues, en semi-autonomie avec un logiciel d'apprentissage. 

Tarif : 14.000 F CFA pour 10h, l'Institut étant fermé au mois d'août on compte 50 heures pour juillet  donc 14.000 F x5 + 6000 F d'adhésion = 76000 F, soit 116€.

L'Institut va donc fixer un calendrier de travail avec Ousseynou et lui fournir l'accès à un ordinateur pour qu'il puisse commencer à raconter sa vie sur un blog.

Pour la suite du programme d'alphabétisation, si (et seulement si) un cours de groupe ouvre à la rentrée d'octobre, alors Ousseynou passera en FLS (français lanque seconde niveau A1.1), le tarif sera de 37000F pour la première session de 45h, puis de 30000F pour les suivantes, sachant qu'il y en a 4 dans l'année. Le prix total serait donc de 127.000 F soit 193€.

Comme cela reste du domaine de l'hypothèse, une autre possibilité est de faire parvenir dès maintenant à Ousseynou une tablette (coût d'occasion : 80€) avec une appli de prise de note vocale intégrée (on a testé!). Pour l'orthographe c'est une béquille inespérée! mais qui nécessite d'être couplée avec un vrai apprentissage de l'écriture et de la relecture, sous-peine de laisser passer les erreurs potentiellement monumentales de la machine, qui peuvent donner des résultats comiques... mais ce n'est pas l'objectif.

L'objectif de la collecte est donc pour le moment de 200€. C'est une somme assez facile à réunir, ici en France : l'idée n'est pas de verser le plus d'argent possible, mais d'être le plus nombreux possible à verser, en signe de soutien moral.

Rendez-vous (ou plutôt rendons-nous) à la rentrée pour un premier "bilan d'étape" de cette campagne!

Qui suis-je?

Je m'appelle Marjolaine, je suis musicienne et j'ai rencontré Ousseynou lors d'une résidence à l'Institut Français de Saint-Louis. Sa motivation, sa malice et sa détermination m'ont touchée, ainsi que la flamme qui l'anime quand il raconte son histoire.

Mon interlocutrice à l'Institut, c'est Chrystelle, c'est elle qui va accompagner Ousseynou dans ses démarches.

Je me charge de récolter les fonds pour l'alphabétisation et Chrystelle va aider Ousseynou sur place pour tout ce qui concerne l'informatique.

240.00 €
collectés
Terminé

 

Amélie a 39 ans. Depuis sa naissance, elle est Infirme Moteur Cérébrale à 80%.

Les parties de son cerveau liées à la motricité étant atteintes, elle est en fauteuil roulant depuis qu’elle peut tenir assise et y est rivée en moyenne 15 heures par jour…

Amélie ne peut pas écrire mais elle  a un bac littéraire, un master « lettres modernes », et un master « documentation »….            

(c’était pas gagné d’avance mais Amélie est persévérante…)

Elle a été deux fois admissible au CAPES

Elle s’apprête à s’engager dans une thèse sur « l’avenir des jeunes diplômés en   situation de handicap »

Elle a plusieurs passions: Elle est supporter des Girondins de Bordeaux depuis toute petite. Elle est membre du Handi fan Club FCGB et assiste à tous les matchs sur Bordeaux ( et ça c’est pas facile tous les jours…), elle fait du théâtre.

Depuis 2018 son fauteuil électrique est devenu obsolète, elle a donc une prescription médicale pour en changer.

A la veille de sa quarantième année elle rêvait d’un produit offrant un peu plus de possibilités que le fait déjà énorme de permettre ses déplacements. Elle apprécierait de pouvoir s’incliner pour relever ses jambes, (et oui même quand on ne peut pas les utiliser on peut avoir les jambes lourdes…) mais aussi de pouvoir s’élever pour dégager la vue d’un obstacle éventuel… (comme la barre horizontale qu’elle a devant elle dans le nouveau stade de bordeaux et dans beaucoup de salles de spectacle !!).

En 03/2018 elle a eu un devis pour ce nouveau fauteuil avec un accord préalable de la sécu et a pu l’essayer 2 semaines (cf. photo)

En voici le détail..

Prix du fauteuil : 22 875.61€

Base de remboursement sécu : 3 938.01€

Une demande a été faite à la MDPH pour obtenir un complément mais à ce jour elle n’a pas de réponse…

Sa mutuelle et l’AGEFIPH attendent la réponse de la MDPH pour se prononcer sur une aide éventuelle ….

Dans tous les cas il va lui rester une part importante à charge.

Bon voilà c’est là qu’on intervient pour l’aider à financer ce projet sachant qu’Amélie touche  860 € d’allocation adulte handicapé par mois.

PS: pour ceux qui ont déjà la chance de connaître Amélie

Nous avons fourni quelques précisions sur son parcours car nous avons fait le choix de rendre la cagnotte publique. Il était donc indispensable de présenter les raisons de la demande d’aide.

Titoc & co

9163.00 €
collectés
16 jours
restants
Présentation de mon projet

Mas Coop est une coopérative d'habitants créée par des citoyens de tous horizons réunis par des valeurs communes ; solidarité, écologie, partage, mixité sociale et intergénérationnelle  . C'est un habitat participatif de 11 logements dont les habitants sont locataires ( 9 logements sont attribués selon les critères du logement social). Le coopérateur n’est pas propriétaire de son logement, mais détient des parts sociales. Ces parts sociales sont encadrées et déconnectées de la valeur du bien. Ainsi lors de la revente ou en cas de succession, la non spéculation est garantie.
Les coopérateurs montent ensemble un projet de vie. Les décisions sont prises par l’ensemble des coopérateurs, quel que soit le nombre de part qu’ils détiennent, selon le principe «un coopérateur = une voix».

A quoi servira l'argent collecté

Nous avons voulu un projet sobre et sain à la conception et à l'utilisation. Néanmoins cela reste un projet cher (1350€ le m², ce n'est pas cher pour du logement bioclimatique en matériaux biosourcés) et nous cherchons à réduire les coûts en réalisant nous mêmes certains chantiers. Des aléas comme le passage de la TVA de 5 à 10% pour la construction de logements sociaux, le changement d'orientation d'un organisme qui soutenait financièrement ce type de projet, ont augmenté le budget et nous ne voulons pas augmenter les loyers ou les apports afin que cet habitat participatif conserve sa mixité sociale. C'est pourquoi nous faisons appel à vous : qui nous connaissez ou non, si vous voulez soutenir un projet innovant socialement, écologiquement, vos dons seront utilisés à bon escient.

Notre équipe
Nous sommes 16 adultes (de 28 à 73 ans) et 9 enfants (de 9 mois à 15 ans) : retraités, fonctionnaires, salariés du privé, sans emploi, intérimaires, travailleurs indépendants. Toutes et tous motivé.e.s par un mode de vie différent: plus solidaire, plus respectueux de l'environnement. Nous voulons vivre ensemble mais chacun chez soi : en mutualisant des espaces (chambres d'amis, bureau, atelier, buanderie, salle polyvalente) et des biens (voitures, outils, etc.) et en ouvrant ce lieu sur l'extérieur en y organisant des événements relevant de l'éducation populaire.

www.mascoop.org

Note pour l'organisateur : si vous ajoutez des liens vers un autre site web, pensez à les activer (Avant dernier bouton)

1527.00 €
collectés
16 jours
restants
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Page suivante