papayoux

Campagnes publiques

Bonjour,
Cette cagnotte solidaire est créée par des soutiens du collectif des Sorins pour les aider dans leurs besoins sanitaires et alimentaires. En effet, avec ce 2ème confinement, les Sorins sont à nouveau en difficulté : moins d’une vingtaine d’entre eux continue d’aller au travail quotidiennement !

Il y a bien sûr les cafés et restaurants fermés (donc plus de nettoyage, de plonge ...) mais aussi beaucoup d’entreprises qui tournent au ralenti face au respect des normes sanitaires, aux difficultés d’approvisionnement, aux incertitudes sur de prochaines restrictions gouvernementales … Dans le BTP les équipes sont réduites (donc sans les sans papiers) , d’autres entreprises décident de fermer pour congés … 

Bien évidemment pour les Sorins pas de filet de sécurité, pas d'indemnisation de chômage, et peu d’économies de faites depuis le printemps pour faire face à ce nouveau confinement.

De plus, avec l’hiver qui approche, les factures courantes vont augmenter et 3 ballons d’eau chaude ont dû être remplacés (1200 € de pièces, la main d’oeuvre ayant été assurée par des Sorins).

Heureusement, la ville de Montreuil s’organise pour reprendre des distributions comme lors du premier confinement. Mais cette aide bienvenue ne suffira pas et ne résout pas l'absence actuelle de revenus. 

Le montant de cette cagnotte sera versé sur le compte bancaire de l'association du Collectif des Sorins. 

Mais vous pouvez aussi passer rue des Papillons pour apporter directement votre soutien.

Les Sorins seront toujours heureux de vos dons et de vos témoignages d'amitié et vous demandent de continuer de penser à eux.

Bien à vous,


Merci pour votre soutien.
- - - - - - - - 
Histoire du Collectif des Sorins

Il naît le 30 juillet 2011, date à laquelle plus de 300 personnes, essentiellement africaines, sont expulsées d’une usine désaffectée sise 94 rue des Sorins à Montreuil. 
Le groupe se dote de délégués et d’un porte-parole, prend en charge son organisation et suscite la mobilisation d’un comité de soutiens. Il décide dès 2011 de se constituer en association pour défendre ses droits à un logement digne. L’association est composée aussi de soutiens.

Avec l’appui de la municipalité, la quasi-totalité du groupe s’installe dans le quartier Villiers-Barbusse, dans une ancienne serrurerie industrielle des 41-45 rue des papillons dont le terrain appartient à l’OPH-M. Celui-ci signe avec la ville de Montreuil une convention de mise à disposition du lieu. La ville, à son tour, signe une convention avec l’association : la gestion du lieu est donc assurée par les résidents eux-mêmes. Le bâtiment de la rue des papillons est reconnu parmi les foyers d’hébergement précaire de migrants à Montreuil.

Après l’adoption de nouveaux statuts en 2017, le Collectif des Sorins continue à lutter pour préserver des valeurs d’accueil, d’échanges et de solidarité face à l’absence de logement pérenne, de travail régulier et de titres de séjour, dans le plus grand respect des lois fondamentales de la République française.

Le groupe des Sorins compte désormais 150 personnes qui sont en France depuis au moins 10 ans et parfois beaucoup plus.

1227.00 €
collectés
Terminé

Important : Le montant affiché sur la cagnotte ne reflète pas les fonds restants. Avec des reliquats de nos fonds restants du premier confinement ainsi que des dons de différentes structures, nous avons déjà dépensé 34073.80€ et il nous reste par conséquent 5591.28€ au 23/02.

Avec les différentes mesures liées au second confinement, la situation déjà fragile des étudiant·e·s les plus précaires et isolé•e•s va empirer dans les prochaines semaines. La cessation de l'activité économique qui les prive elles et eux ou leurs parents de travail et donc de revenus les frappe de plein fouet. 

L'Association "Solidarité- Continuité Alimentaire Bordeaux" constitué d'étudiant•e•s, doctorant•e•s, post-doctorant•e•s et de maîtres•se•s de conférence, a été créée à l'occasion. Son but est de mettre en place une aide en apportant des éléments de première nécessité aux étudiant•e•s resté•e•s confiné•e•s sur leur lieu d'étude. 

Notre formulaire afin de faire une demande d'aide est accessible ici.


A quoi servira l'argent collecté

L'association avait lancé une première campagne dès les premiers jours du confinement de mars, et était venu en aide à plus de 1800 étudiant•e•s, entre mars et juillet. Devant l'explosion de la précarité et l'afflux de demandes d'aide reçu par toutes les associations existantes, nous relançons l'activité de l'association et faisons à nouveau appel à votre solidarité afin de distribuer aux étudiant•e•s les plus précaires des produits de première nécessité. 

Nos comptes seront mis en ligne sur un classeur public.

Pour toute question complémentaire et offre d'aide, contactez-nous à aide-etudiants-bordeaux@protonmail.com

22552.44 €
collectés
62 jours
restants

english version below... wersja polska poniżej...

Bonjour à toutes et à tous,

j'avais entamé cette campagne de dons au profit des enfants de l'Artsakh le jour de mon anniversaire, il y a 2 mois maintenant.

Depuis, la guerre initiée par l'Azerbaidjan contre l'Arménie sur les terres de l'Artsakh est officiellement "terminée". Nous avons tous été témoins des atrocités et des crimes de guerre qui ont été perpétrés contre le peuple arménien pendant ces 44 jours de déluge de feu. Cette guerre injuste et cynique s'est soldée par la perte d'environ 3000 soldats arméniens, en majorité des jeunes, mais aussi des plus vieux, pères ou grands-pères. Nous n'oublierons pas non plus les morts de civils, femmes, enfants, tués sous les bombes ou froidement assassinés par des soldats ou mercenaires sans vergogne. Ces atrocités continuent ici et là, depuis deux mois, car cette guerre n'est pas réellement finie sur le terrain même si les médias, peu prolixes déjà pendant la guerre, se sont eux définitivement tus. 

Ces vies humaines sont sans prix. Mais au sacrifice de toute une génération s'ajoute la perte de terres ancestrales sur lesquelles vivaient des familles arméniennes depuis des millénaires. Ainsi, si 120 000 personnes ont été déplacées pendant la guerre, contraintes de se réfugier en Arménie et majoritairement à Erevan, un grand nombre d'entre elles ne peuvent actuellement plus rentrer dans leurs foyers. Car elles ont tout perdu: leurs maisons, leurs terres, leurs villages, leur travail, leur bétail, leurs moyens de vivre.

Les fêtes de Noël et de Nouvel An viennent de se finir en France, et dans la grande majorité de l'Europe. Le Noël arménien, peuple de confession apostolique, se déroulé tradititionnelement le 6 janvier. Mais cette année, pour des raisons évidentes, il n'aura pas lieu.

En ces temps de partage que représentent nos fêtes chrétiennes, j'ai donc choisi de continuer cette campagne de dons à destination d'enfants et de familles jusqu'au 31 janvier. Certains d'entre vous ont déjà participé, je leur demanderai de bien vouloir diffuser le lien auprès de vos amis, de vos proches, de vos collègues. Merci de votre geste.

L'ensemble de vos dons sera envoyé à Nelly Avanesyan, la directrice du centre culturel francophone de Stepanakaert, avec qui je travaille de longue date, et qui saura au mieux, sur le terrain, répondre aux personnes qui ont besoin d'aide.

En vous souhaitant à toutes et à tous une année 2021 qui soit un peu plus lumineuse que la précédente, en espérant la paix et la joie pour les enfants d'Artsakh et pour tous les autres, je compte sur votre générosité et votre soutien dans cette action.

Bien à vous,

Michaël.

---------------------------------------------------------------------------------

Hello everyone,

I started this donation campaign for the benefit of Artsakh children on my birthday, 2 months ago now.

Since then, the war initiated by Azerbaijan against Armenia on the lands of Artsakh is officially "over". We have all witnessed the atrocities and war crimes that were perpetrated against the Armenian people during these 44 days of flood of fire. This unjust and cynical war resulted in the loss of around 3,000 Armenian soldiers, mostly young people, but also older ones, fathers and grandfathers. We will not forget either the deaths of civilians, women, children, killed under the bombs or coldly assassinated by soldiers or mercenaries without shame. These atrocities continue here and there, for two months, because this war is not really over on the ground even if the media, not very verbose already during the war, are them definitively silent.

These human lives are priceless. But to the sacrifice of an entire generation is added the loss of ancestral lands on which Armenian families had lived for millennia. Thus, if 120,000 people were displaced during the war, forced to take refuge in Armenia and mainly in Yerevan, a large number of them can no longer return to their homes. Because they have lost everything: their houses, their land, their villages, their work, their cattle, their means of living.

The Christmas and New Year celebrations have just ended in France, and in the vast majority of Europe. Armenian Christmas, people of apostolic faith, traditionally took place on January 6. But this year, for obvious reasons, it will not take place.

In these times of sharing that our Christian holidays represent, I have therefore chosen to continue this campaign of donations for children and families until January 31. Some of you have already participated, I would ask them to kindly distribute the link to your friends, relatives, colleagues. Thank you for your gesture.

All of your donations will be sent to Nelly Avanesyan, the director of the Francophone cultural center in Stepanakaert, with whom I have worked for a long time, and who will know how to best respond to people in the field who need help.

Wishing you all a year 2021 that is a little brighter than the previous one, hoping for peace and joy for the children of Artsakh and for all the others, I count on your generosity and your support in this action.

Yours,

Michael.

---------------------------------------------------------------------------------------

Cześć wszystkim,

Rozpocząłem tę kampanię darowizn na rzecz dzieci Artsakh w moje urodziny, dwa miesiące temu.

Od tego czasu wojna zainicjowana przez Azerbejdżan przeciwko Armenii na ziemiach Artsakh została oficjalnie „zakończona”. Wszyscy byliśmy świadkami okrucieństw i zbrodni wojennych popełnionych na ludności ormiańskiej podczas tych 44 dni powodzi ognia. W tej niesprawiedliwej i cynicznej wojnie zginęło około 3000 żołnierzy armeńskich, głównie młodych, ale także starszych, ojców i dziadków. Nie zapomnimy ani o śmierci cywilów, kobiet, dzieci, zabitych pod bombami, ani zamordowanych na zimno bez wstydu przez żołnierzy lub najemników. Te okrucieństwa trwają tu i tam przez dwa miesiące, ponieważ ta wojna tak naprawdę się nie skończyła, nawet jeśli media, niezbyt gadatliwe już podczas wojny, są definitywnie milczące.

Te ludzkie życia są bezcenne. Ale do ofiary całego pokolenia dochodzi utrata ziem przodków, na których przez tysiąclecia żyły ormiańskie rodziny. Tak więc, jeśli w czasie wojny wysiedlono 120 000 ludzi, zmuszonych do schronienia się w Armenii, a głównie w Erewaniu, wielu z nich nie może już wrócić do swoich domów. Ponieważ stracili wszystko: swoje domy, ziemię, wsie, pracę, bydło, środki do życia.

Właśnie zakończyły się obchody Bożego Narodzenia i Nowego Roku we Francji i w zdecydowanej większości Europy. Ormiańskie Święta Bożego Narodzenia, ludzi wiary apostolskiej, tradycyjnie odbywały się 6 stycznia. Ale w tym roku z oczywistych względów tak się nie stanie.

Dlatego w tych czasach dzielenia się, jakie reprezentują nasze chrześcijańskie święta, zdecydowałem się kontynuować tę akcję darowizn na rzecz dzieci i rodzin do 31 stycznia. Niektórzy z was już wzięli udział, proszę ich o uprzejme przekazanie linku swoim przyjaciołom, krewnym, współpracownikom. Dziękuję za twój gest.

Wszystkie wasze darowizny zostaną przesłane do Nelly Avanesyan, dyrektor frankofońskiego centrum kultury w Stepanakaert, z którą pracuję od dłuższego czasu i która będzie wiedziała, jak najlepiej pomagac ludziom w terenie, którzy potrzebują pomocy.

Życząc wszystkim roku 2021, który jest trochę jaśniejszy niż poprzedni, mając nadzieję na pokój i radość dla dzieci Artsakh i wszystkich innych, liczę na Waszą hojność i wsparcie w tym akcja.

Z poważaniem,

Michael.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2025.00 €
collectés
Terminé

Mon petit chat Oslo et moi même nous trouvons dans une situation délicate.

En effet, en août 2018 suite au décès de notre minette d'un cancer du foie, j'accueillais par le biais de notre vétérinaire Oslo un petit chaton de quelques mois et déjà bien des soucis. Récupéré dans la rue puis abandonné chez le vétérinaire, Oslo souffrait d'un coryza important, d'un souffle au coeur et était dans un bien mauvais état.

 

 

Les gentilles vétérinaires prirent soin de lui, il récupéra vite car c'est un chat costaud, il fallut alors lui trouver une famille pour la vie. Il était temps pour notre famille de le rencontrer! C'est dans ce contexte qu'Oslo entra dans notre vie, quel bonheur!

Oslo grandit vite, un vrai chat mignon, extrêmement tourné vers l'homme, toujours en demande d'attention et d'affection, cependant il restait fragile et s'enrhumait fréquemment. Et puis tout se compliqua....

Quelques semaines à peine après son adoption il montra des signes inquiétants de constipation chronique, des lavements à répétition furent nécessaire pour dégager les nombreuses occlusions intestinales qui le faisaient souffrir. Après de nombreux examens et visites chez le vétérinaire, j'appris qu'il souffrait du syndrome du mégacôlon, grave pathologie qui provoque une constipation chronique par dilatation du colon, favorisant ainsi son obstruction. Nous avons alors mis en place un traitement à vie, lourd et couteux, (cisapride, médicament interdit en France et commandé en Angleterre coût 28€ par mois, Duphalac et Microlax, 3x/jour tous les jours de sa vie...) qui fut efficace au début mais de moins en moins avec le temps. Il fait en moyenne un lavement tous les 2/3 mois et parfois 1x par mois en période estivale. Cette opération me revient à 112€ tout compris. De plus il est cloisonné à la maison et ne peut sortir car c'est un excellent chasseur et ne supporte aucune autre alimentation à par des croquettes spéciale haute disgestion (fibre response de Royal Canin à 40€ le paquet) sinon occlusion et de nouveau lavement. A chaque lavement il doit subir une anesthésie non sans risque et à répétition. Nous avons alors envisagés une ultime possibilité qui est celle de la colectomie (ablation du colon malade) et qui selon les vétérinaires est malheureusement la seule issue et le seul traitement au long terme recommandé pour sauver notre chat. Il est encore jeune, 2 ans et demi et ne peut vivre toute sa vie comme cela. C'est une opération lourde, non sans risque et extrêmement onéreuse mais indispensable pour la survie de notre bébé.

Malgré son naturel enjoué et sa force de vivre, Oslo doit vraiment souffrir de cette maladie et notre famille aussi de le voir ainsi. Nous avons des frais de soins mensuel élevés sans compter les lavements, cela devient compliqué sur les plans psychologique et financier. 

C'est pourquoi j'en appelle à votre générosité car le montant du devis complet s'élève à 3005.50€ bilan biologique, scanner et opération compris, ce qui est amplement au dessus de mes moyens.

Je suis la seul à posséder un revenu au foyer et depuis la crise sanitaire me trouve au chômage partiel depuis mars. Je n'y arrive plus, nous sommes triste pour notre chat et fatigués, nous ne savons plus quoi faire.

Vous êtes notre dernier recours .

Je remercie toutes les personnes qui pourraient tendre leur main et ouvrir leur coeur pour sauver cet amour de chat qui ne demande qu'à vivre une vie normale.

Spéciale dédicace au journal l'Union et plus particulièrement à Mr Thomas Crouzet qui à eu la gentillesse de nous accorder une interview afin de publier notre histoire et notre cagnotte. Article et vidéo visibles par tous sur le site internet, page facebook L'Union sous l'intitulé de "VIDEO. Réveillon : elles se battent pour sauver Oslo, leur chat atteint d'une maladie grave"

https://abonne.lunion.fr/id206111/article/2020-11-11/video-reveillon-ils-se-battent-pour-sauver-oslo-leur-chat-atteint-dune-maladie

Peggy et Perrine   

PS : Si vous souhaitez de plus amples renseignements ou échanger avec nous à ce sujet voici une adresse mail : peggy.art@sfr.fr

1024.00 €
collectés
1 jours
restants
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Page suivante