papayoux

Campagnes publiques

DES CHOCOLATS POUR "MES" EQUIPES
 
Comme vous le savez, j'interviens hebdomadairement pour des séances de massages bien-être dans plusieurs établissements pour personnes agées et poly-handicapés.  Or depuis la mi-mars je ne peux plus y aller mais ai des nouvelles régulières des équipes soignantes - très intensément sur le pont...
 
J'aimerais leur apporter un petit réconfort avec votre aide et en faisant travailler Tiphaine, une chocolatière locale (www.tiphainechocolat.com)! Elle peut préparer des sachets individuels (par exemple, pour 5€, il y a environ une quinzaine de chocolats), je me charge de la commande et de la livraison :-)
 
Elles/ils sont 63 à l'EHPAD Jean Rostand de Châtenay, 40 à l'EHPAD du Plateau d'Athis Mons et  70 à la Maison d'Accueil Spécialisé de Châtenay.
Même si vous ne les connaissez pas, peut-être serez vous sensibles à leur cause :  fatigue, surcroit de travail, stress et serez d'accord de participer ! Vous pouvez alors faire un don en ligne du montant que vous voulez, il est sécurisé et/ou faire circuler autour de vous...
 
D'avance merci et au plaisir de vous revoir bientôt !
 
Tatiana
 
 
 
 
555.00 €
collectés
Terminé

Dans le contexte du COVID-19, nous, habitant.e.s de Saint-Denis, avons créé un groupe d'entraide mutuelle et d'auto-organisation dans notre ville.

Nous n'avons pas été pas tou.te.s égaux face au confinement, au risque de contamination et à la répression policière, et nous ne le sommes toujours pas. Beaucoup ont continué à travailler malgré les risques. Beaucoup ont perdu leur travail, au risque de ne plus pouvoir payer leur loyer. Pour beaucoup, cela a été compliqué de rester confiné.e.s dans des logements ou des chambres trop petites et parfois insalubres. Dans les foyers de travailleurs immigrés, la situation a souvent été très dure, voire catastrophique (plus d'informations ici: http://www.atf-federation.org/2020/04/dans-les-foyers-les-chibanis-meurent-a-huis-clos.html). 


Afin de faire face à l'isolement et fidèles à la tradition solidaire de notre territoire, ce groupe s'est rassemblé dans le but de créer des liens de solidarité directe, autour d'actions concrètes : 
- s'épauler, recenser les besoins et les initiatives, leur apporter de la visibilité/du soutien logistique et organiser la suite - même confiné.e.s . Un guide des initiatives d'entraide sur Saint-Denis a ainsi été rédigé avec d'autres collectifs: https://entraide-covid19-saintdenis.frama.io/site/
- collecter et distribuer des produits d'hygiène et de denrées alimentaires pour les personnes en situation d'isolement et de précarité et notamment auprès des exilé.e.s, tout en respectant les mesures d'hygiène nécessaires pour ne pas mettre en danger les personnes. Près de 50 familles sont ainsi livrées toutes les deux semaines
 - lutter contre la répression et la stigmatisation des habitant.e.s de notre ville
 - défendre et appuyer les personnels soignant.es de l’hôpital Delafontaine et de tou.te.s les travailleur.se.s qui se battent au quotidien pour assurer nos besoins essentiels : les caissièr.e.s, éboueur.s.es, enseignant.e.s, travailleur.se.s de la protection de l'enfance et de la jeunesse, livreur.s.es...
 - partager des informations vérifiées sur les évolutions du Coronavirus et en particulier sur notre territoire
 - apporter un espace virtuel de soutien, de discussion et de partage


Aux côté des collectifs l'Attiéké et Casper, avec les Gilets Noirs, avec le soutien du Secours populaire, en lien avec Entraides Citoyennes et Solidarité Migrants Wilson, nous avons agi pendant toute la durée du confinement. 


Mais le besoin de solidarités ne s'est pas arrêté avec la fin du confinement! Des familles, dont la situation économique s'est détériorée avec la crise sanitaire, ont toujours besoin de soutien. Récemment, le Secours populaire alertait sur la fin de leurs stocks de nourriture et sur la "grande vague supplémentaire" de pauvreté qui risque d'arriver avec les licenciements prévisibles des semaines à venir (https://www.youtube.com/watch?v=m9weNp6_DUY) . Aujourd'hui, collectifs et associations font des pieds et des mains pour rassembler de quoi composer des colis alimentaires. 


Nous avons encore besoin de vous! Merci pour votre soutien, sur le terrain ou via cette cagnotte. 


Rejoignez le groupe de discussion Facebook: https://www.facebook.com/groups/248526036288762/about/


Liens utiles
 https://covid-entraide.fr/
 *https://www.bastamag.net/confinement-isolement-entraide-covid19-epidemie-services-publics-hopital-neoliberal

 

 

 

1641.00 €
collectés
101 jours
restants
Nous avons offert 5 kilos de barres de céréales aux soignants Nantais suite au COVID-19, malgré la situation financière de notre société. Après plusieurs dons de nos partenaires pour poursuivre notre action, beaucoup de clients ont souhaité participer. Nous avons donc mis en place cette cagnotte en ligne...
 
 

Ma femme et moi avons créé notre société, et depuis peu, nous nous sommes spécialisés dans la confection de barres de céréales bio, vendues en vrac (sans emballage).

Comme beaucoup, nous rencontrons de grosses difficultés financières depuis le début de la crise sanitaire. Nos commandes ont fortement diminué. Pourtant nous étions en constante augmentation, et l'avenir nous paraissait prometteur. Nous pensions pouvoir concrétiser notre rêve, et pouvoir nous verser notre premier salaire.

Nous croyons en nous, en notre produit, nous ne baissons pas les bras. L'enjeu est que notre société survive à cette crise.

Nous ne sommes pas de nature à rester les bras croisés, et applaudir à 20h ne nous suffisait plus.

C'est à ce moment là que nous avons décidé de faire profiter de nos barres au personnel soignant Nantais. L'idée de base était d'offrir 5kg de barres de céréales aux services touchés par le COVID-19.

Par cette action, nous avons voulu leur montrer notre soutien en leur apportant de l'energie grâce aux barres de céréales.

Les retours nous ont beaucoup touché... des photos de personnels soignants avec de larges sourires... des messages de remerciement, des compliments sur nos produits, des encouragements... 

Par la suite, nous avons énormément été sollicité par d'autres services, d'autres hôpitaux, et même autres corps de métiers touchés par le COVID-19...

C'est tout naturellement que nous avons choisi de continuer nos actions, et de solliciter la participation de nos partenaires. Beaucoup d'entre eux ont répondu présents et nous les remercions.

Depuis le début de notre action, nous avons réussi à distribuer 25 kilos de barres, soit 650 barres de céréales.

L'argent collecté servira à confectionner des barres de céréales aux personnels soignants des hôpitaux Nantais touchés par le COVID-19.

Nous avons également des contacts avec des brancardiers, ambulanciers, pompiers, éboueurs, etc... 

Nous aimerions, si possible, donner le sourire et de l'energie, à tous ces acteurs qui combattent l'épidemie en première ligne.

Vous aidez le personnel soignant, mais pas que...

En participant à cette action, vous aidez également notre société à pouvoir continuer à produire... Vous pourrez peut être nous permettre de survivre à cette crise.

Le prix de vente conseillé dans les magasins est de 46,90 €/kg, soit 1,87€/barre (1 kilo = 26 barres de céréales)

Pour cette campagne, nous avons souhaité couvrir uniquement une partie des frais de production, l'idée n'est pas de se faire de l'argent, mais de maintenir une production à moindre coût, tout en aidant le personnel soignant.

Pour 25 € de dons => 26 barres seront offertes. (au lieu de 13 barres en magasin)

 

Nous avons la possibilité de faire parvenir vos messages au personnel soignant, et dans les jours et semaines à venir, dans les autres corps de métiers.

Pour suivre l'avancée de cette campagne, suivez-nous sur la page Facebook => Peps Eat <= et sur Instagram sur => peps_eat <=

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous faire parvenir des mots ou dessins par voie postale à : PEPS EAT (Société JUICE DO EAT) - 4 bis rue Victor Hugo - 44400 REZE

 

Nous souhaitons remercier ceux qui ont déjà participé, et ceux qui vont participer. Merci d'avoir choisi d'aider le personnel soignant et notre société.

Enfin, nous souhaitions adresser de gros remerciements à Emélie des Gourmandises d'Eme, qui nous aide énormément dans cette action solidaire.

 

Nancy et Sebastien, artisans nantais...

1648.80 €
collectés
Terminé

Présentation du projet

Les membres de la famille Chaubert sont exploitants agricoles "des cassines" au sein des communes de Saint Jean le blanc (16 hectares) et Saint Denis en Val (12 hectares). Ils se préparent depuis 3 ans, en mettant des zones en jachère, pour vous proposer une agriculture correspondant aux normes du label bio français. Malheureusement, à la vue de la mauvaise année de récolte de 2019, la famille manque de fonds d’investissements indispensables à la conversion.

Vou pouvez soutenir ce projet écologique et durable aux portes d'Orléans en participant au financement de la conversion à l'agriculture biologique de la famille Chaubert.

Toute contribution, quelque soit son montant est acceptée. Ces petits coups de pouce seront remboursés dès que les récoltes et les finances le permettront. En fonction de votre investissement vous pourrez obtenir un remboursement sous différentes formes :

-Pour une somme inférieure à 100€, il vous sera possible de recevoir un avoir pour de délicieux paniers de légumes de saison

 -Pour une somme supérieurs à 100€, les remboursements se feront directement auprès de la famille Chaubert, via un centre de gestion CERFrance (Transactions sécurisées, validation par eco cert france le 11.02.2020).

N’oubliez pas de vous nommer pour chaque don fait sur cette plateforme sécurisée (cela nous permettra d'avoir une traçabilité pour les remboursements).

 

A quoi servira l'argent collecté ?

Ces participations serviront :
- à investir dans une serre écologique qui permettra d'étaler les phases de récolte dans les saisons, 
-à financer l'achat de semis biologiques (fruits rouges, rhubarbe, artichauts, salades, potirons,
potimarrons, cucurbitacées, etc..),
- au démarrage d'un compost organique.


Notre équipe

Tout la famille Chaubert.

Ce site a été pensé et constuit par des clients de longue date croyant en ce projet de developement écologique et solidaire aux portes de l'aglomeration orléanaise.

 

0.00 €
collectés
831 jours
restants

Suite aux échanges avec les étudiants et les étudiantes confiné.e.s dans les CROUS, et au vu des annonces gouvernementales, nous avons pris la décision de poursuivre la distribution au-delà du 11 mai.

Les demandes de colis alimentaires sont toutes les semaines plus nombreuses et la situation des étudiants et des étudiantes ne va pas sensiblement s’améliorer après le début du déconfinement : les loyers n’ont pas été annulé, les déplacements ne seront pas autorisés ou toujours aussi risqués, et la plupart des étudiants et étudiantes qui travaillaient ne pourront pas retrouver leur travail. 

Pour financer les prochaines distributions, nous réouvrons donc la cagnotte du collectif.

 

------------------------------------------

       À cause des mesures de confinement prises par le gouvernement, certain.e.s étudiant.e.s resté.e.s dans les résidences CROUS se retrouvent dans une grave situation de précarité. La suspension de leurs activités rémunérées et la fermeture des restaurants universitaires les plongent en effet dans une situation financière difficile, et ce d’autant plus qu’ils et elles doivent continuer à payer le loyer de leur résidence. 20% des étudiant-e-s, soit 540.000 d’entre elles et eux, vivent au-dessous du seuil de pauvreté ! [1] Promettre 10 millions d’euros aux étudiant.e.s les plus précaires ne revient en réalité qu’à accorder 18 euros à chacun.e pendant la période de confinement, période qui ne cesse par ailleurs de s'allonger (entraînant des problèmes psychologiques graves pour certain.e.s). Si les universités peuvent fournir des aides financières de quelques centaines d’euros, les procédures administratives, souvent lourdes et complexes, contribuent à trier les bénéficiaires, excluant par exemple les étudiant.e.s étranger.ère.s ou peu familier.ère.s des complexités l’administration française.
 
        Pour toutes ces raisons, nous avons décidé, dans la continuité des actions proposées par le collectif bordelais « Continuité alimentaire » et le collectif lyonnais « Solidarité étudiante », de proposer des colis hebdomadaires aux étudiant.e.s confiné.e.s dans les CROUS parisiens. Les distributions ont lieu les samedis et dimanches en respectant les règles sanitaires de base (port de gants et masques, nombre réduit de personnes en contact avec les colis, etc.).
        Le formulaire pour l'accès aux livraisons est disponible à cette adresse : https://framaforms.org/solidarite-alimentaire-paris-1587070692.

        Nous appelons aujourd'hui à votre générosité pour pouvoir répondre aux besoins de ces étudiant.e.s.
 
        L’argent non dépensé à la fin du confinement sera reversé en partie à l’association « La Gamelle de Jaurès » qui effectue des distributions alimentaires à un public d’exilé.e.s et propose de reloger de jeunes mineur.e.s isolé.e.s. Notre action est aussi complémentaire avec celles menées par différents collectifs en Ile de France, comme les Brigades de solidarité populaire qui viennent en aide aux plus précaires depuis le début du confinement : les ressources et les sommes qui seraient éventuellement non utilisées à la fin de notre action pourront ainsi être partagées avec les Brigades de solidarité populaire.

        Celles et ceux qui voudraient rejoindre le collectif, pour nous permettre entre autres d'élargir l’aide à de nouvelles résidences, peuvent nous contacter à l'adresse solidaritealimentaire@protonmail.com (en mettant en objet [Bénévole]).
 
            Avec tous nos remerciements,
 
            Le collectif « Solidarité alimentaire » (Paris)

Pour nous contacter : solidaritealimentaire@protonmail.com
Page Facebook du collectif : https://www.facebook.com/collectifsolidaritealimentaire/

 

16317.90 €
collectés
Terminé
Présentation de mon projet

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, depuis le 15 mars 2020, tous les établissements non essentiels recevant du public ont dû fermer leurs portes. Une mesure essentielle et parfaitement comprise dans le contexte actuel afin de protéger la population de la menace du Covid-19.

Je m’appelle Sabine Tedeschi, mariée, mère de 2 jeunes adultes et j’ai réalisé mon rêve en juillet 2018 en ouvrant un petit restaurant à Port Cogolin dans le Golfe de Saint-Tropez.

Nous y proposons une nourriture familiale à base de produits frais, des barbecues l’été sur la grande terrasse face à la marina et des soirées à thème comme des karaokés ou lors d’évènements tels que Halloween par exemple.

Après des débuts difficiles, car Port Cogolin est un endroit merveilleux mais peu connu du grand public, L’Instant O Calme est petit à petit devenu un lieu de fête convivial, prisé des locaux, et c’est bien là ma plus grande fierté, d’avoir réussi à fidéliser une clientèle habitant Port Cogolin et ses environs.

L’Instant O Calme commençait à prendre son envol et j’ai eu, juste avant le début de la crise et pour la première fois, confiance en l’avenir de ma petite affaire.

Puis le Coronavirus est arrivé en France et au-delà des drames humains absolument insupportables, s’en est suivi pour moi et beaucoup d’autres, une détresse économique qui, (contrairement à ce qu’on nous dit), nous menace tous de fermeture définitive.

Aujourd’hui je me retrouve dans une impasse avec un restaurant fermé. On ne sait même pas quand on pourra rouvrir, mais certainement pas avant le mois de mai.

Je suis entrain de monter avec ma banque le dossier afin de demander le fameux prêt garanti par l’État, mais j’ai peu d’espoir quand à une issue favorable.

C’est pourquoi, après avoir longuement hésité, je me suis décidée à lancer ici un appel aux dons afin de sauver mon petit restaurant.Cela a été une démarche difficile car je fais parti d’une génération un peu fière et peu encline à demander de l’aide ! Mais malheureusement, à l’heure d’aujourd’hui, je ne vois pas d’autre solution.

Merci d’avoir prit le temps de me lire, et merci d’avance à ceux qui répondrons favorablement à mon appel à l’aide.

Et surtout prenez soin de vous.

Sabine

A quoi servira l'argent collecté

Cet appel au don servira à tenir le temps de la fermeture des établissements non essentiels.

À couvrir les frais et charges, celles en retard et celles à venir comme les loyers par exemple.

À constituer une trésorerie pour la réouverture.

À l’achat de marchandises pour la réouverture.

2041.00 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Page suivante