papayoux

Campagnes publiques

Notre camarade Maeva, handicapée, a subi une série de violences, entraînant arrêts maladie, frais médicaux, judiciaires, dégradation de sa situation sociale.

Le 21 Octobre 2017, après un match du Red Star, club de foot de Saint Ouen, une supportrice en situation de handicap,  Maeva, à été passée à tabac par la police. Dénudée en pleine rue, seins nus aux yeux de tous et toutes, le visage couvert par ses vêtements, frappée, trainée, la tête écrasée au sol, violentee, elle a été menacée de viol par lui même et par son chien par un policier. Des vidéos ont été tournées, preuves de la violence dont a fait preuve la police contre cette jeune femme.
Elle a été interpellée et est sortie du commissariat le lendemain, forcée de laisser ses empreintes et son adn, et une mise à l'épreuve de un an.
Suite à ces violences policières, Maeva a décidé de porter plainte au procureur. Elle a été auditionnée par l'IGPN dans le cadre de sa plainte et reçue par un médecin légiste qui a évalué à 30 jours d'ITT les conséquences de son agression.

Le procureur a décidé de classer sans suite cette plainte. Maeva s'est constituée partie civile, ce qui est payant, pour pouvoir continuer à lutter pour  obtenir justice.

Bien souvent, les violences en entraînent d'autres. La fragilisation sociale, psychologique, l'isolement des victimes en font des cibles privilégiées.

En Janvier 2019, Maeva a subi une agression fasciste, place de la République, lors d'une manifestation de gilets jaunes. Les coups qui lui ont été porté ont occasionné une blessure au sein qui n'est toujours pas guérie. Depuis un an, un abcès récidive sans que le corps médical ne lui propose de solution pour enfin guérir de cette blessure.

Cette blessure a autant un impact psychologique et social que physique sur Maeva. Elle entraîne là encore des arrêts maladies qui ont un impact financier.

Les violences policières et fascistes ne sont pas étrangères l'une à l'autre : celles qui ne restent pas à la place que la société patriarcale leur impose sont réprimées par la violence.

Face à ces violences, il est essentiel de se positionner, de construire des solidarité et de soutenir les victimes. Les factures de médicales, d'avocat, les loyers impayés qui s'accumulent, la violence sociale s'ajoute aux violences physiques contre les victimes. Nous avons déjà fait une autre cagnotte sur un autre site qui a rapporté plus de 2000 euros, mais afin de la relancer (et de ne pas la ponctionner par des frais obligatoires), nous la déplaçons ici.

Le soutien concret que vous pouvez à apporter à Maeva, en effet, c'est notamment de l'aider à tenir la tête hors de l'eau financièrement et à pouvoir assurer les dépenses qui l'aideront à guérir et obtenir justice.
FACE AUX VIOLENCES POLICIÈRES, FASCISTES ET SEXISTES, SOLIDARITÉ AVEC MAEVA !
Pour soutenir Maeva et témoigner : solidaritemaeva@gmail.com

40.00 €
collectés
317 jours
restants

Cette cagnotte a pour objectif de venir en aide à une famille de demandeurs d'asile albanaise, installée sur Ploufragan depuis mai 2018, qui fait aujourd'hui l'objet d'une mesure d'expulsion du logement que l’État avait mis à sa disposition.

La famille vit aujourd'hui encore dans la crainte de menaces provenant de son pays d'origine. C'est pourquoi nous l'appellerons la famille X.

Monsieur et Madame X ont deux enfants (que nous nommerons Lou et Tom), âgés de 6 et 3 ans, scolarisés à Ploufragan. Lou est en CP et Tom en petite section maternelle. Les deux enfants sont parfaitement intégrés et parlent déjà couramment le français. Monsieur et Madame sont, quant à eux, bénévoles dans plusieurs associations.

Après avoir été déboutée de sa demande d'asile en août dernier, la famille est à présent visée par une procédure administrative d'expulsion de son logement CADA. Sans aucune ressource depuis le mois de juillet et dans l'impossibilité de travailler (pas d'autorisation pour les demandeurs d'asile), la famille X se retrouve, en plein hiver, sans solution de logement. Un moment particulièrement éprouvant pour toute la famille, et notamment les enfants, très attachés à leur commune et leur école par les liens qu'ils y ont tissé.

Un mouvement de solidarité se met en place afin de leur venir en aide et éviter que deux enfants en bas âge vivent la douloureuse expérience de dormir dans la rue.

Plusieurs actions ont déjà été mises en place (dons, courriers adressés à la Préfecture, etc.). Cependant, au 15 janvier maximum, la famille devra avoir quitté le logement qu'elle occupe actuellement. Il y a donc urgence à trouver une solution.

Cette cagnotte en ligne permettra de :

- financer les frais éventuels d'avocat (un premier rendez-vous a d'ores et déjà été fixé au 16 janvier)
- aider la famille à subvenir aux besoins les plus urgents et se loger dignement
- gagner en autonomie

Merci de votre aide

EDIT 21/01/2020 : Une solution temporaire d'hébergement a été trouvée pour la famille pour un mois, avant de trouver une solution plus pérenne.

1116.00 €
collectés
Terminé


Bonjour

Soucieux d'offrir le meilleur possible aux enfants que nous accueillons dans notre crèche, nous avons lancé un programme de rénovation et de développement. 

Nos travaux :


* Étude et conception d’un module de psychomotricité en bois : 7 500 €
* Revêtement sol salle de jeux et coin change : 1 800 €
* Rénovation des peintures murales : 2 000 €
* Modification des sanitaires et électricité : 1 000 €
* Aménagement cuisine équipée : 4 250 €
* Adaptation de l’accès extérieure à la cuisine) : 2100 €
* Aménagement salle de change : 1 500 €.


Certains de ces travaux ont déjà été réalisés ou sont en cours de réalisation comme vous le verrez dans ces photos.


Nous avons déjà couvert près de 35% du budget en fonds propres. Cependant nous ne recevons que peu de subsides et si nous voulons continuer à donner le meilleur environnement aux enfants, nous devons diversifier notre approche.

Nous avons donc décidé d’organiser une opération de Crowdfunding. L'argent récolté servira à financer les travaux en cours et à venir.

 

Comment soutenir cette campagne ?


Par un don sur la plateforme Papayoux bien entendu :-)  (VISA- MASTERCARD)

P.S.: pour tout paiement par virement ou app Mobile, utilisez le numéro de compte BE87 0688 9942 9594 avec en communication "Don Papayoux : votre nom et votre prenom" ;-)


Bien évidemment, nous avons prévu de remercier toute personne participant à cette campagne. Les « cadeaux » prévus en remerciement sont tous issus d’une production durable et respectueuse de la Nature. De plus, ce sont des articles éthiques, produits par des femmes artisans en difficulté. Saint Valentin n’étant plus très loin c’est aussi l’occasion de (se) faire plaisir :

 

1.       Pour un don de 15€ : recevez notre gratitude,

2.       Pour un don de 25 € : notre gratitude et une bombe à bain bio,

3.       Pour un don de 40 € : vous recevrez en plus un baume à lèvres bio,

4.       Pour un don de 60 € : en plus des produits ci-dessus, un Savon bio,

5.       Pour un don de 80 € : nous ajouterons une bougie de massage bio,

6.       Pour un don de 100 € : pour compléter le tout, vous recevrez une huile de douche bio.

Nous comptons sur vous !


Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par
Mail.


Merci encore pour votre soutien continu !

Une équipe dynamique !

Notre Directrice, Sonia MAZUREK, vous attend avec son staff de puéricultrices enthousiastes et dévouées !


835.00 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Page suivante