papayoux
Page des campagnes en ligne publiques

Campagnes publiques

Salut à tous,

Je me présente rapidement, je m'appelle Edouard Lebouvier et pour résumer je suis expert en environnement dans le domaine de la solidarité internationale et... apiculteur amateur.De retour d'une mission de 4 ans à Haïti, je vous invite (si vous en avez les moyens et l'envie) à participer très concrètement au soutien de la filière apicole haïtienne, pour en savoir plus je vous invite à lire ce qui suit...


L'histoire :

En décembre 2012 je posais le pied à Haïti pour la première fois pour un stage de fin d'étude au sein du Mouvement Paysan Papay (MPP) dans la commune de Hinche (Département du Centre).


Pendant un peu plus de 4 mois j'ai travaillé à un diagnostic des activités économiques de ce mouvement paysan, et j'ai entre autre été amené à travailler avec un jeune homme de 78 ans à l'époque, Nelson Février, technicien apicole. Malgré mon créole balbutiant à l'époque et sa compréhension toute relative du français, nous nous sommes liés d'amitié. Pendant ce premier voyage Nelson m'a fait partager sa passion pour son métier et m'a expliqué comment fonctionnait la filière apicole haïtienne.

En 2014 je suis revenu pour une mission de plusieurs mois puis en 2015 j'ai pu rapidement enchainer avec un contrat de plus long terme (2 ans au départ qui se sont transformés en 4 au fil du temps).

 

 

Et c'est là que l'histoire commence vraiment... en 2015, sachant que je restais un peu plus longtemps et comme Nelson avait réussi à piquer ma curiosité (c'est le cas de le dire) sur le travail d'apiculteur, je lui ai proposé de m'initier. En poussant le réflexion on s'est dit que c'était un peu idiot qu'il ne partage son savoir qu'avec un étranger qui partirait un jour ou l'autre et c'est comme ça que j'ai proposé à trois autres personnes du voisinage de s'initier avec moi. Ainsi le savoir de Nelson se transmettrait au niveau local.

Nous avons commencé timidement et plus sous forme de loisir en achetant 4 colonies dont nous nous occupions en en profitant aussi pour partager des moments de convivialité et souvent de franche rigolade.

Et puis assez rapidement nous avons décidé d'agrandir notre activité pour arriver aujourd'hui à 19 colonies et en intégrant d'autres membres pour arriver à un groupe de 10 personnes qui forme aujourd'hui l'association GP2AP (Gwoupman Pwomosyon Apikilti ak Agwoekoloji Papay/Groupement de Promotion de l'Apiculture et de l'Agroécologie de Papaye).


L'association :

Ces derniers mois nous avons travaillé à nous structurer, nous avons écrit ensemble les statuts de notre groupe (GP2AP) et nous avons déposé un dossier de légalisation de la structure auprès des autorités locales.

Nos objectifs :

. Renforcer et valoriser les capacités de chaque membres dans les domaines de       l'apiculture et de l'agroécologie

. Renforcer les capacités techniques et économiques de tous les membres

. Partager nos connaissances avec les personnes et institutions demandant un appui et   partageant notre vision

Nos moyens d'action:
. L'exploitation d'un rucher de 19 colonies et la commercialisation du miel produit

. L'exploitation selon les techniques agroécologiques d'une parcelle de terre d'¼ ha et la   vente de la production sur le marché local

. Assurer des formations à destination de ses membres et des personnes ou institution en faisant la demande


L'équipe :

     

Dans l'ordre, Agame (Président) / Moccène (Vice Président) / Maxeau (Secrétaire) / Erna (Trésorière)

   

 Nelson (Conseiller) / Thomas (Conseiller) / Philippe (Délégué) / Jacques Cius (Délégué)

  

John (Membre de la première heure) / Endy (Membre)/ Et votre serviteur...


Le rucher:

Nos ruches sont situées sur les rives de la rivières Samana à l'ombre d'un grand manguier, à proximité d'un bosquet boisé et des jardins des paysans des alentours. Tous ces éléments fournissent à nos abeilles de quoi nous offrir un miel savoureux dont la saveur et la couleur évolue au gré des différentes floraisons.

 

 

 

 

 

Nous produisons peu (entre 20 et 40 kilos par an) mais depuis le début nous avons toujours mis l'accent sur la qualité et nous nous sommes ouvert une petite clientèle de connaisseurs prêts à payer le prix pour ce miel d'exception.

Cependant tout n'est pas rose, la récolte est toujours incertaine, le travail de nos abeilles étant soumis au dérèglement climatique et à la réduction de la surface butinable due au déboisement (mais contrairement aux apiculteurs français nous ne sommes pas impactés par l'utilisation des pesticides, trop couteux pour les paysans du voisinage).Nous connaissons donc des hauts et des bas selon les années.


Ce qui entre dans nos caisses est partagé entre investissement (achat de nouvelles colonies d'outillage etc...) et partage des bénéfices au profit de chacun des membres de notre joyeuse bande (jusqu'à 5000 gourdes soit environ 100$ US pour notre meilleure année, ça paraît peu mais ça permet par exemple de payer une année de scolarité).

Mais le constat est clair, on ne peut pas vivre pleinement de l'apiculture, les rendements sont trop instables d'une saison à l'autre. Il a donc fallu se diversifier et mettre les compétences de nos membres techniciens en agroécologie à profit !


Le jardin :

En 2018 nous avons donc commencé par un petit jardin derrière ma maison, piments, papayes, gingembre, curcuma, poivrons tomates et poireaux ont envahis l'arrière cours.

Après une année les bénéfices dégagés par le jardin et l'apiculture ont été entièrement réinvestis pour louer une terre agricole avec une règle de base, la production du GP2AP serait agroécologique ou ne serait pas ! C'est aujourd'hui chose faite, nous avons loué pour 4 ans un lopin d'un peu plus d'1/4 d'hectar au bord de la rivère Samana où nous produisons légumes, maïs, bananes, papayes, canne à sucre, gombos,manioc, malanga et bientôt gingembre, curcuma et plantes médicinales, le jardin compte aussi des mangues, avocats, arbre à pain,noix de cajou etc...

                           


Bref en regardant en arrière nous avons beaucoup avancé et nous sommes arrivés à un niveau que nous n'aurions jamais imaginé au commencement tout en préservant l'esprit convivial des premiers temps.

 

Nos besoins :

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Et bien parce que depuis quelques semaines j'ai quitté Haïti et mes amis apiculteurs, du coup je pense à l'avenir du groupe. L'idée depuis que nous avons commencé à nous structurer à toujours été de créer une structure autonome qui ne dépende pas de ma présence ou d'une aide extérieure. Aujourd'hui des bases solides sont posées, notre groupe est soudé, nos perspectives ont été définies en commun, bref ça marche ! A relativement court terme les membres du GP2AP vont pouvoir commencer à récolter les fruits de tout ce travail et de tous ces sacrifices (sacrifier le court terme et l'individuel au profit de l'avenir et du collectif n'est pas une chose facile en Haïti et certains de nos membres vivent des situations personnelles très difficiles, le mot de sacrifice n'est donc pas trop fort).

Mais voilà, il faut aussi se montrer pragmatique, pour garantir la réussite de tout ça il faudrait néanmoins un dernier coup de pouce en réalisant certains investissement que ni le groupe ni moi ne pouvons assurer.


Alors si vous en avez l'envie et les moyens, je vous propose de participer à cette campagne de financement participatif pour nous aider à atteindre nos objectifs. Voilà en résumé les investissements prioritaires que nous avons définis en commun et auxquels nous vous invitons à participer si le cœur vous en dit...


Pour l'apiculture :

L'achat d'un extracteur manuel (centrifugeuse) nous permettrais de gagner un temps précieux pendant la récolte du sirop mais surtout d'avoir une pratique plus respectueuse pour nos abeilles que la technique traditionnelle qui les oblige à rebatir leur rayons après chaque récolte. MONTANT 280 EUR

Pour le jardin :

Dans un contexte Haïtien de sécheresse chronique et d'absence de système d'irrigation la réussite de notre jardin repose sur l'achat d'une pompe à eau et des tuyaux d'irrigation (aujourd'hui nous louons une vieille pompe dont l'espérance de vie est minime). 

MONTANT 1720 EUR


Bien sur nous avons beaucoup d'autres idées à concrétiser comme la construction d'un bac de lombricompostage, la création d'une pépinière pour aider au reboisement de la zone où nous travaillons, l'aménagement d'une tonelle pour acceuillir les étudiants et paysans souhaitant se former à l'apiculture, bref si la cagnotte venait à dépasser le montant prévu ce ne sont pas les idées qui manquent pour utiliser les fonds à bon escient !!!



Note pour l'organisateur : si vous ajoutez des liens vers un autre site web, pensez à les activer (Avant dernier bouton)

602.00 €
collectés
30 jours
restants

Les Ailes de Raph c’est le hasard, un concours de circonstances, mais finalement et surtout la forte envie de courir en se donnant un challenge supplémentaire, celui de courir un raid multisport exigeant en représentant et soutenant l’association Un pas avec Raphael.

Nathalie, Anne-Sophie et Marie-Laure sont habituées des trails et autres courses, elles ont décidé de sortir de leur zone de confort avec un défi sportif qu’elles n’avaient jamais fait auparavant :

  Raid des Alizés 

 

En participant au Raid des Alizées, nous allons nous aussi essayer de nous dépasser pour faire connaitre l’association Un pas avec Raphael et collecter des fonds en plus qui nous l’espérons contribueront à améliorer le quotidien de Raphael et financer les différents projets de l’association.

Et quoi de mieux que de se dépasser soi-même pour aider une association sachant que cette aventure permettra la médiatisation de l’association et donc de la maladie : Syndrome X fragile.

Afin de pouvoir participer au Raid des Alizés, nous devons trouver 10 000€ TTC pour nous trois et l'association avant le 31 Aout 2019

Ce budget couvre l'intégralité des frais lors des 6 jours du raid : transport, logement, et restauration. Ainsi que des frais annexes relatifs à notre préparation : billet de train, location de matériel lors des entrainements.

La cagnotte est accompagnée de recherche de sponsors. Le dossier de sponsoring est téléchargeable sur le site : http://www.lesailesderaph.fr

Raphaël et l’association

Raphaël est garçon âgé de 12 ans qui est atteint du syndrome X fragile. Cette maladie a été détectée lorsqu’il avait 4 ans.

L’association Un pas avec Raphaël est né en 2014 avec un collectif d’amis soutenant les parents de Raphaël dans leurs démarches pour leur fils.

Cette association a pour vocation de faire connaître le syndrome X fragile, maladie génétique rare, première cause de retard mental héréditaire et  deuxième cause de déficience intellectuelle après la trisomie 21. Le syndrome X fragile est présent chez un garçon sur 4000 et une fille sur 8000.

L'association cherche à faire remonter des fonds pour financer divers projets en lien avec les soins socio éducatifs : 

*Prise en charge spécialisée (Méthode ABA),

*Achat et élaboration de matériels adaptés,

*Partenariat avec d’autres associations pour des montages d’actions avec des écoles (mallettes éducatives),

*Élaboration d’outils de communication, de sensibilisation (films…),

*Actions de rencontres avec les familles autour de jardins partagés, de sorties…

Un avec Raphaël veut  créer un réseau de professionnels spécialisé dans la maladie et construire peu à peu des projets permettant de répondre à l’évolution des besoins de l’enfant.

515.00 €
collectés
183 jours
restants

C’est quoi notre projet ?

Avant de vous parler de notre projet on va se présenter ! 

Maude, 25 ans, jeune diplômée, à la recherche de découvertes professionnelles et personnelles ! Alors une mission humanitaire au Togo c’est ce qu’il me faut ! Etre utile à travers ma profession, cette mission est une opportunité à saisir !

Bertille,  à 23 ans et fraichement diplômée, je travaille depuis six mois dans un EHPAD.  Cette mission humanitaire est un fabuleux projet pour combiner mon envie de voyage, de découverte et de partage de nouvelles expériences  humaines et professionnelles. Alors let's go to Togo !  

Revenons sur notre projet ! Une mission humanitaire dans un centre de rééducation et réadaptation, l’ADS, du 2 septembre au 6 novembre 2019. L’ADS c’est quoi ? Action Développement Santé pour tous, c’est un centre à Lomé où le rôle des bénévoles, avec l'équipe pluridisciplinaire, est d’accompagner enfants et adultes en situation de handicap vers l'autonomie. Le développement de l’ergothérapie, au  Togo, fait également parti de cette mission inscrite dans un projet plus large.

Au fait, l’ergothérapie qu’est ce que c’est ? L’ergothérapie c’est une discipline paramédicale visant à préserver et développer l’autonomie des personnes en situation de handicap. Ceci en considérant la qualité de vie de ces personnes dans leurs activités de la vie quotidienne.

Pour mener à bien notre mission nous avons besoin de vous ! On vous explique pourquoi. Pour partir en mission comme la notre nous avons besoin de financement. Notre budget est le suivant :

Billets d’avions : 1100€ (pour 2 personnes)

Logement et nourriture : 1000 € (pour 2 personnes, pour les 2 mois)

Visa : 140 € (pour 2 personnes)

Traitements anti-paludisme, vaccins : 400 € (pour 2 personnes)

Frais de la mission sur place et achat/transport de matériel : 500 €

Vous pourrez nous suivre lors de notre mission sur le site de l’association ErgoTogo, dans la rubrique actualités : http://ergotogo.wixsite.com/monsite/nos-actualites-choisir

Un grand merci à tous que ce soit un soutien financier, moral ou matériel !

 

Bertille et Maude

1395.00 €
collectés
135 jours
restants

To read this in English click here

Pour regarder notre vidéo cliquez ici

Bonjour, je m'appelle Vassika et me voilà avec Aryanita, qui m'a récemment succédé à la présidence du Centre Bouddhiste Triratna ici à Paris. Nous arrivons à une étape très importante dans l'évolution de nos activités en nous préparant à emménager dans de nouveaux locaux.

La Communauté bouddhiste Triratna a été présente à Paris depuis 1997, y proposant des cours de méditation et de bouddhisme, et offrant aux gens une vision spirituelle radicale de transformation de soi et de la société. Nous habitons notre centre actuel depuis 18 ans, et il nous a bien servi, mais il n’est plus adapté aux besoins de notre communauté, qui a évolué. En particulier, il ne nous permet pas de répondre à l’intérêt toujours croissant pour la méditation et le bouddhisme.

Pour cette raison, nous avons lancé, il y a presque deux ans, une campagne de financement et une recherche d'un nouveau local.

L'automne dernier, nous avons trouvé un nouveau local qui, à notre avis, fera un excellent Centre bouddhiste. Il est plus de deux fois la taille de notre Centre actuel, avec un petit jardin intérieur et beaucoup de lumière naturelle. Il se trouve dans un quartier calme à proximité d'un joli parc. Nous pourrons disposer d'une grande salle de méditation lumineuse, d'un bureau spacieux, d'une bibliothèque et salle d'étude, d'une réception et librairie liée à un espace de détente donnant sur le jardin, ainsi que d'un coin cuisine.

Ce sera un bel et paisible espace, dans lequel les membres de la Sangha auront plaisir à venir méditer, étudier et simplement passer du temps ensemble, et dans lequel nous nous réjouissons de pouvoir accueillir beaucoup plus de nouveaux venus qu'il ne l'est possible actuellement.

L'immobilier à Paris coûte très cher (Paris a d'ailleurs été récemment déclarée l'une des trois villes les plus chères du monde), et le local nous coûtera un total de 914.000 €, tous frais compris. Il est en bon état mais nécessite un réaménagement complet pour l'adapter à nos besoins, et cela nous coûtera environ 100.000€. 

Nous avons déjà réussi à récolter assez d’argent, en dons et en prêts, pour acheter ce local et pour payer la plupart des travaux nécessaires. Mais, pour être sûrs de couvrir tous les frais, y compris les finitions et les meubles, nous aurons besoin d’encore 50.000€.

Est-ce que vous aimeriez nous aider ?

Le centre fonctionne entièrement sur la base de la générosité. Ceux qui gèrent le centre et ceux qui y enseignent le font à titre bénévole, et il ne bénéficie d'aucun revenu ni soutien financier en dehors des participations et des dons de ceux qui le fréquentent et des amis et des sympathisants qui choisissent de nous soutenir. Nous espérons donc pouvoir compter sur votre soutien et votre générosité pour nous aider à créer un beau nouvel espace dans lequel nous pourrons continuer à élargir nos activités.

Toute somme que vous pouvez donner, petite ou grande, fera une différence et contribuera à l'établissement et à l'épanouissement du Dharma et de la communauté Triratna ici à Paris maintenant et dans le futur. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos activités, n'hésitez pas à nous contacter directement par email ou à regarder notre site Internet

      Merci beaucoup ! 

 

 

4548.50 €
collectés
128 jours
restants
Bonjour à tous!
 
Qui suis-je?
Moi, c'est Julie, 40 ans, passionnée de judo depuis l'âge de 10 ans, ceinture noire 2eDan, professeur d'espagnol et maman heureuse de trois enfants, Alanis (11 ans, ceinture orange/verte), Ewen (9 ans, ceinture orange) et Anaël (5 ans, ceinture blanche).
 
 
Mon défi
Participer aux Championnats d'Europe de Judo Vétérans du 25 au 28 juillet 2019
à Las Palmas aux Canaries.
 
Mon professeur de judo Emmanuel Calvez et sa femme Caroline (Vice-championne du Monde Vétérans) vont y participer et je n'aurai sans doute jamais d'autre opportunité d'y aller avec eux.
 
 
Mes motivations
- croire en moi dans cette aventure d'accomplissement personnel, aller au bout sans reculer, sortir de ma zone de confort pour passer à celle des défis et affronter mes peurs,
- montrer à mes enfants et aux enfants que j'encadre au club qu'il faut persévérer sur les tatamis comme en-dehors, que même à 40 ans, on peut faire du sport et prendre du plaisir,
- avoir l'honneur de représenter la France et mon club Le Dojo du Pays de Saint-Renan lors d'une compétition internationale...
 
A quoi servira l'argent collecté?
J'ai besoin de votre aide pour:
- acheter les billets d'avion pour les Canaries,
- payer les frais d'inscription aux Championnats d'Europe,
- m'équiper en judogis (un blanc et un bleu) et en dossards,
- payer l'hébergement et le transport...
et seule, je ne pourrai malheureusement pas assumer ce coût, estimé à 1000€ et non prévu au budget familial! 
 
C'est pourquoi je fais appel à votre générosité
pour concrétiser mon projet.
Merci d'avance pour votre soutien! 
 
1200.00 €
collectés
5 jours
restants
0.00 €
collectés
5 jours
restants

Starting mid-June 2019, I intend to cycle and hike from the Northernmost town of Alaska reachable by road (Prudhoe Bay) to the Southernmost town of Argentina (Ushuaïa). On the way I will follow two of the world’s biggest mountain ranges, the Rockies and the Andes. The Wilderness is easier reached on foot so I will sometimes put the bike aside and do long distances hikes.


Over 20 months I will cover around 30000km. Thanks to the app
AtlasGO, every step and pedal stroke will raise funds for charities. As an ambassador for the WorldCleanUpDay I will #keepitclean by picking up the trashes I find and locate what I can’t carry.


But how many cereal bars will I eat, in TOTAL? Help me finance this adventure by making a donation of minimum 10€ and leave your guessed number in message/comment. The winner will be gratified with a signed piece of gear at the end of the journey !

 

More info here.

Don't have a account in Euro and don't want to be charge over the roof rates but still want to contribute ? I've got you sorted ! I can accept personnal deposit in any currencies. Just leave a message and I will touch base with informations.

2179.00 €
collectés
675 jours
restants
Page précédente1 2 3 4 5 6 Page suivante
Questions fréquentes
Raisons de choisir Papayoux Solidarité
Campagnes publiques