papayoux

Campagnes publiques

Salut à tous !

Nous sommes Los Caracoles et nous commençons notre première saison de maraichage.

Nous avons besoin d'une petite aide financière afin d'acheter du matériel, voici la liste dans l'ordre de nos priorités :

 - 2 brouettes : 150 €

 - 2 grelinettes : 150 €

 - Filet d'ombrage pour les serres : 300 €

 - Chariot de jardin pour les récoltes : 100 €

 - Divers : petits outils, gants, matériel pour le marché : 150 €

Notre terrain est déjà équipé en serres et matériel d'irrigation, c'est pour cela que nous n'avons pas besoin de sommes vertigineuses pour lancer cette activité.

ACTUALISATION : La réactivité et la générosité de nos visiteurs nous amènent à actualiser cette campagne. Si nous dépassons notre premier objectif de 850 €, nous en profiterons pour racheter la bâche de la serre (ou une partie) qui a été endommagée par la grêle l'été dernier. Le coût total serait entre 300 et 600 €.

Merci à vous ! Et n'hésitez pas à lire la suite où nous expliquons plus en détails ce que nous faisons, pourquoi et comment nous le faisons !

Bises

Los Caracoles

 

 

Pour cette première année, nous avons acheté nos graines chez un semencier français (49) de graines biologiques et biodynamiques, Germinance.

Nous faisons nos plants avec du terreau acheté à une entreprise locale, Fumeco (09), ou avec du terreau-maison.

Nous récupérons du fumier de chèvre et de cheval chez nos voisins agriculteurs bio mais aussi nous allons vider deux box à 20kms tous les 3 mois où nous y récupérons le fumier de cheval. La paille et le foin viennent aussi des alentours et jusqu'alors offerts car non-utilisables pour leur destination première.

Notre terrain d'environ 1ha est choyé depuis des années par notre entourage proche. C'est à nous aujourd'hui de prendre le relais. Nous cultivons environ 1500 m² entre l'extérieur et les serres. Le reste est en prairie ou en forêt. Nous avons fait le choix de ne pas utiliser de tracteur. Nous préférons grelinner, pailler, fumer, mulcher, cartonner. Les allées sont enherbées, ce qui est un bon apport en tonte pour les bandes de culture.

Nous utilisons avec parcimonie du purin d'ortie à la plantation, du gaillet grateron, de la cendre ou des coquilles d'oeufs pour les limaces, du savon noir pour les pucerons, etc. Nous nous essayons (je dis bien 'essayer' !) à différentes techniques afin de prendre soin de nos cultures sans jamais avoir recours à des produits nocifs et/ou polluants.

Nous favorisons le circuit le plus court possible : le marché de notre village (depuis 1 mois) et la vente directe au détail et en panier (dès que nos stocks nous le permettront).

Nous souhaitons cultiver pour notre entourage, pour nous, ceux de la campagne qui ne roulons pas sur l'or (et ne voulons pas !)

Nous avons décidé de ne pas entrer dans le système de labels, de subventions et d'emprunts.

Un label est une marque (de qualité pour certains labels) que l'on achète afin de pouvoir utiliser son image. Nous préférons utiliser notre argent dans des achats plus pratiques pour le moment et prendre le temps d'expliquer aux consommateurs notre démarche.

Une subvention s'obtient après une formation et/ou des dossiers prouvant notre motivation et notre éligibilité à ladite subvention. Nous sommes 'motivés' c'est certain, 'éligibles' moins certain. Nous préférons utiliser cette motivation au jardin plus que dans les papiers.

Une subvention et un prêt impliquent aux demandeurs de donner des garanties sur la réussite de leur entreprise. Se lancer dans du maraîchage très local en 2019 à l'heure où nous sommes à un point de non-retour écologique, politique et social, rien n'est sûr, mais nous voulons essayer car nous y croyons !

Vous y croyez aussi ? Aidez-nous !

 

* Le Sluxx est un anti-limace

 

1295.00 €
collectés
Terminé
Présentation de l'association Narbovélo

Depuis 2007, Narbovélo participe au développement durable par la valorisation de vélos récupérés, et aussi porteur de projet concret mis en place en 2009. Ce projet a permis l'implantation d'un chantier d'insertion et ainsi crée des emplois...

Association alternative, nous sommes dans une démarche dynamique d'inclusion sociale. Nous avons mis en place des ateliers vélos mobile pour favoriser cette cohésion sociale. Nous avons la volonté de continuer car le vélo est porteur de liberté et cette liberté nous souhaitons la transmettre à tous citoyen éco-responsable.

Les objectifs de l'association

L'objectif de l'association est de promouvoir un lieu de communauté autour du vélo. D'une part, elle contribue à l'insertion socioprofessionnelle de personnes par le développement d'un atelier vélo participatif et solidaire, fixe et mobile. D'autre part, l'activité de valorisation et de réemploi des vélos, de recyclage et de surcyclage, d'objets ou de matière récupérés aussi, sert de base à des projets sociaux divers. L'association privilégie le transfert de connaissances et de savoir-faire par des animations tout public, des formations, des ateliers, des expositions, pour promouvoir la culture de la bicyclette dans une dynamique d'inclusion sociale. L'association met en oeuvre toute activité indispensable à l'accomplissement de chaque mission.


À quoi servira l'argent collecté

Cette campagne nous permettra de mettre en place les bases d'un atelier vélo fixe sur Narbonne, de soutenir son fonctionnement et d'étendre ses compétences par l'acquisition de matériels adaptés. Bref d'avancé !


Notre équipe

Notre équipe est constitué de professionnels venant du cycle et de l'insertion socio-professionnel. Elle est formée à une éthique responsable vis à vis des interventions de l'association et le respect déontologique des partenaires. Principalement, l'équipe est constituée d'un encadrant technique professionnel et d'un éducateur mobilité vélo.

narbovelo.fr

0.00 €
collectés
198 jours
restants
Faites « Un petit (ou un grand) pas » 
pour l'association Khoutwa*
et son projet d'achat d'un minibus
* Khoutwa signifie « un pas » en arabe
 
 

 

Les enfants sur les images vivent dans la rue à Agadir depuis plus ou moins longtemps, cela va de quelques semaines, à quelques mois, quelques années. Leurs situations sont toutes aussi tristes les unes que les autres.
Ils vivent ou survivent dans des rues où c'est la loi du diluant, de la colle, du chiffon et du plus fort qui règne.

Les visages des enfants sont masqués afin de préserver leur sécurité et leur dignité

  

Maraudes - Novembre 2018

 

L'association Khoutwa travaille depuis plusieurs années pour apporter son aide aux enfants en situation à risque, aux familles vulnérables, aux mères célibataires et aux enfants en situation de rue.

Elle propose du soutien scolaire, des activités de loisirs et culturelles, de l'éducation non-formelle, un accompagnement social et administratif, un service d'écoute. Elle intervient dans l'urgence pour les femmes seules avec enfants, pour les jeunes filles et jeunes garçons qui vivent des ruptures familiales, pour les familles dans la rue. Depuis janvier 2019 elle propose, grâce à un collectif de femmes volontaires, un repas chaud trois soirs par semaine lors des maraudes. Celles-ci permettent aux jeunes et aux enfants de manger mais aussi d'être soignés, d'être écoutés, de passer un bon moment parfois sur un air de djembé ou celui d'une guitare.

 

Déménagement mère célibataire - Décembre 2018                   Maraude - Novembre 2018

 

Actuellement nous travaillons à deux projets principaux :

- l'obtention d'un local pour ouvrir un centre d'accueil d'urgence et de jour

- l'acquisition d'un minibus

Cette cagnotte est pour le minibus

L'association a besoin d'un véhicule assez grand pour transporter les enfants, les jeunes et parfois les familles afin d'accéder à des lieux où ils pourront se réunir, se divertir, faire du sport, pique-niquer, se laver…

Ces derniers temps nous avons organisé plusieurs événements pour lesquels il nous a fallu un moyen de déplacement. A défaut de transport collectif, qu'on nous prête parfois, on s'organise à plusieurs voitures dont la célèbre « Unité mobile » de Mimid, notre éducateur en chef (il n'aime pas qu'on l'appelle comme ça ! Hihihi !).

  

Maraude - Juin 2018                                                                          Retour de la ferme pédagogique - Mai 2018

 

Nous avons pensé nous équiper d'un minibus d'occasion de 20 places. En parcourant les annonces au Maroc* nous tombons à chaque fois à peu près sur les mêmes prix, à savoir une fourchette entre 15000€ (véhicule de 2004) et 25000€ (de 2011).


Aussi nous fixons le montant de notre cagnotte à 25000€. Au cas où nous pourrions trouver un véhicule peu cher nous profiterions de l'argent restant pour payer l'assurance, le carburant pendant une période, des repas et/ou du materiel pour multiplier les activités.

* Les tarifs de dédouanement, pour un achat fait en France, doublent presque le prix !!

 

 

Ferme pédagogique - Mai 2018                                                                  Petit déjeuner avant sortie - Février 2019

 

Bain aux sources chaudes - Décembre 2018                                                                               Football - Avril 2019

 

Répétition de théâtre - Août 2018                                                            Piscine à la Maison Berbère - Février 2019

Plage de Taghazout - Février 2019

Arrivée à la ferme pédagogique - Avril 2019

 

Les bénévoles de l'association vous remercient chaleureusement du geste que vous voudrez bien faire en contribuant à notre cagnotte au bénéfice des enfants de la rue.

 

Choukran bzaff        L'équipe de Khoutwa

a.khoutwa@gmail.com  +212 666-019173   

cecile.pautier@wanadoo.fr   +33 607839850

 ass.khoutwa

495.00 €
collectés
Terminé

Cette cagnotte a pour but de venir en aide à la famille Iasagashvili, qui a été expulsée en mai de leur logement d'urgence après avoir déboutée de leur demande d'asile, mais qui restent dans l'impossibilité de repartir en Géorgie et de s'y sentir en sécurité.

Parmi les trois enfants, deux sont scolarisées : l'aînée passe d'ailleurs le Diplôme National du Brevet à la fin de l'année scolaire. Elève exemplaire et destinée à une poursuite d'études en seconde générale, elle se retrouve actuellement, avec toute sa famille, dans une situation plus que précaire, d'un hôtel à un autre, parfois hébergés par des bénévoles.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à lire les articles de presse parus dans le Ouest France ou dans le Télégramme ces derniers jours.

 

Des actions de solidarité ont été mises en place : il y a eu plusieurs rassemblements à la Préfecture, une rencontre avec le Préfet est prévue prochainement pour faire avancer la situation. Les élèves, parents d'élèves et professeurs du collège Jean Racine, ainsi que des bénévoles et soutiens associatifs ont initié une cagnotte dans l'établissement, et la famille se dit très touchée et reconnaissante du soutien reçu jusqu'à présent. 

La création de cette cagnotte en ligne permettra de simplifier les échanges, et la somme collectée sera intégralement reversée à la famille afin qu'ils puissent se loger décemment. 

 

De manière générale, si vous souhaitez transmettre un message de soutien, ou recevoir plus d'informations, n'hésitez pas à contacter l'adresse mail suivante : famille-nia@laposte.net

 

Note du 28/05 : Un appel à manifester devant la préfecture est d'ores et déjà décidé pour le 6 juin. 

 

1792.90 €
collectés
Terminé
Bonjour 

Suite à une maladie dégénérative osseuse, mon fils a subi une opération de ses poignets quelques jours après ses 18 ans pour lui permettre d'écrire. C'était en juillet 2017. L'opération a aggravé son handicap et ses douleurs.

Aujourd'hui à 19 ans, il ne peut plus manger seul. Couper un morceau de viande lui est impossible. Les douleurs sont tellement vives qu'il dort quasiment pas. Il est dans un état dépressig majeur car pour lui la vie n'apporte plus aucun espoir d'amélioration. Il ne peut toujours pas écrire et a arrêté ses études. Il vit reclus dans sa chambre.

J'ai environ 1000 euros de frais médicaux par mois qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale: psychomotricienne, ergothérapeute, psychologue, art thérapeute. 

A cause de sa condition, je me suis mise en mi temps professionnel, j'ai moins de 1500 euros par mois pour vivre. J'ai un 2ème enfant à charge.

Depuis le début du mois, mon employeur a engagé une procédure de licenciement à mon encontre.Je vais me retrouver sans ressources. Je ne peux déjà plus payer mon loyer de 1100 euros par mois et j'ai épuisé toutes mes réserves pour combler mon découvert. Je vais devoir arrêter les soins pour mon fils et ce n'est pas envisageable. Le dossier MDPH pour donner une allocation handicap est en traitement depuis un an et je n'ai malgré mes relances aucun passage en commission d'annoncé. Mon propriétaire étant privé je n'ai pas le droit aux APL. 

Parent isolé, et sans aucune autre famille, j'ai besoin d'aide pour payer mon loyer et les soins de mon fils. Je vous remercie vivement

 

0.00 €
collectés
Terminé
Voici Héros...

Héros à eu un début de vie très difficile, enfermé dans un garage crasseux, il était battu, affamé, il ne pesait que 11kg et ne tenait plus debout, pas soigné, il avait un otite sévère aux 2 oreilles, perdait ses poils...

Il a été sauvé par une super asso qui ne baisse jamais les bras et qui offre une chance à tous les animaux, y compris ceux dont personne ne veut car trop amochés et/ou trop âgés. La famille d'accueil d'Héros a eu un gros coup de cœur pour lui et l'a rapidement adopté. Une extraordinaire famille qui n'hésite pas à offrir un "panier retraite" à ces pauvres malheureux qui ont tous un très lourd passé où ils ont été victimes de maltraitance extrême.
Pourtant c'est très difficile pour elle aussi, sévèrement malade, elle ne bénéficie que d'une petite allocation handicapé pour survivre et n'hésite pas ne seule seconde à faire passer ses animaux avant elle.

Cependant aujourd'hui Heros est malade. Il a un lymphome. Il peut obtenir une rémission pendant quelques temps à condition de bénéficier rapidement d'une chimiotherapie. Cette chimio et les examens qui ont été faits pour établir le diagnostic ont un coût, un coût que sa famille ne peut pas assumer.

Je vous appelle alors à l'aide. Avec ce que cette famille traverse et avec ce que chien a vécu, on ne peut pas rester insensible à cette histoire et on doit les aider. Héros mérite une fin de vie heureuse. 

Voici la facture des soins et un devis pour la chimiothérapie qui doit commencer au plus vite. (Par mesure de confidentialité, le nom de la clinique et de la propriétaire a été effacé)

Soyons solidaire. Aidons les! Finançons ensemble ces soins.

Merci par avance pour eux et partagez autour de vous.

250.00 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Page suivante