papayoux

Campagnes publiques

La Ferme en Permaculture

Nous avons un terrain agricole de       6 000 m2 sur lequel nous sommes en train de développer un joli projet de micro ferme bio en suivant la philosophie de la permaculture.

Nous voulons cultiver des légumes de saison grace à la culture en lasagne (non pas de champs blé) mais la superposition de matière carbonnée et azotée. Une couche de paille, une couche d'herbe, du composte, de la paille etc Ainsi nous laissons les matières organiques dans le sol et laissons les vers de terre fabriquer du merveilleux compost. En gros pas de labourrage, pas de désherbage et pas d'engrais !

A cela, nous planterons une fôret comestible afin d'enriche la biodiversité sur notre terrain. Nous aurons des pommiers, des poiriers, des abricotiers et également des petits fruits commes des mûres, des cassis et des groseilles.

Nous voulons aussi construire un poulaillé pour récolter des bons oeufs fermier et également laisser les poules se nourrir de certains nuisibles.

Nous construirons une mare pour récupérer l'eau de pluie ce qui nous permettra d'arroser un peu et amener des grenouilles, libellules et autres petites choses dans notre terrain.

Enfin, nous voulons créer un espace à tout ceux qui souhaiteraient venir se ressourcer, participer aux récoltes, à la création des semis etc. Soit en tente, soit dans une caravane. Ainsi chacun pourra partager son savoir et ses connaissances.

A quoi servira l'argent collecté

Pour rentrer dans les détails :

1.Nous avons besoin en priorité de pouvoir accéder au terrain en voiture et en tracteur : Déposer du gravier sur la zone de "parking". Il faut aplanir le terrain et mettre le gravier sur une couche géothermique.

Besoin => Tractopelle en location ! - Gravier - Sous couche

2.Creuser la mare et installer un système de drainage vers la rivière en cas de forte pluie.

Besoin = Tractopelle en location - Bâche hermétique - Tuyau à gros diamètre pour relier la mare à la rivière.

3.La matière première !

Besoin = Bois - Bois - encore du bois - Grillage pour les poules - Piquets pour clôturer - Grillage pour clôturer le terrain - Paille bio - Fumier - Foin

Notre équipe 

Nous sommes deux ! Claudio et Eva d'une trentaine d'année. Mariés, deux enfants, un chat et nous tenons une petite épicerie bio dans un beau village de Dordogne, Eymet.

Claudio tient le magasin dans lequel nous vendons des fruits et légumes de saison, bio, local et français au maximum. Et moi, Eva, je suis salariée et à deux nous gérons notre magasin et notre terrain avec l'aide de belles personnes qui viennent nous donner des coups de main ! 

Votre participation permettrait de concrétiser cette belle histoire et nous aider à cultiver nos produits et à les vendre dans notre petite épicerie. Alors comme on dit "A votre bon 💚" Si vous le souhaitez, vous pourrez recevoir par la poste quelques graines bio et libres de reproduction de nos propres récoltes pour vos prochaines semis !

Merci beaucoup

Eva et Claudio

0.00 €
collectés
101 jours
restants

Projet de creation d un espace Artistique et Bienetre ecologique. 

Un projet Familial qui a commencé il y a treize ans a Seville, une rencontre d un artiste Chanteur guitariste et d une danseuse contemporaine et flamenco. Sophie Barberan et Domingo Acuña. Nous décidons de créer une famille et ce será durant 12ans en France que nous avons en parallele fait 3 enfants et crée a la campagne dans les Alpes de. Haute Provence un centre artistique "Paso a Compas" essentiellement seul, sous forme associative. Nous y avons crée et organisé des cours, stages, spectacles nationaux et internationaux ainsi qu un groupe de creation. Parallelement, depuis toujours hyper sensible j ai toujours été attiré par le travail de developpe ment personnel, la connection a soi l introspection. Qui m a amené a me former durant 6 ans a plusieurs formation corporelle et holistique La pedagogíe Perceptive Art Martial SENSORIEL et le systeme GYROTONIC ET GYROKINESIS.

Aujourd hui depuis un an nous avons fait le grand saut de recommencer notre vie en Andalousie et offrir notre savoir et experience. C est a Antequera Málaga que nous sommes actuellement et ou nous souhaitons développer notre projet. 

Nous sommes tout les deux engagés a l ecole municipale de musique EMMA Antequera qui nous permet d avoir une petite base stable. 

Notre projet actuel est de vivre et développer un máximum d'autonomie, en allant habiter sur un terrain 6500m2 dans la nature, a 18mn de Antequera, au centre de l Andalousie, 1h30 de Seville... ou nous souhaitons developper notre logement et quelques  logements ecologiques faient de nos mains ainsi qu une salle polyvalente pour divers practiques corporelles holistique, artistique danse, musique, theatre, et la creation de stages et spectacles. Dans la nature, avec jardín potager bio.. 

Nous y proposerons nos propres stages ainsi que des stages d autres artistes et formateurs de nos choix. 

 


A quoi servira l'argent collecté

Actuellement sur ce terrain il n y a qu une piece a vivre de 25m2 pour nous 5. Nous aurions besoin pour pouvoir nous installer et commencer le chantier ecolo, recup,... d une grande tente ou une caravane afin d assurer un mínimum a nos enfants. 

Ce financement nous pensions pouvoir l economiser grace a nos spectacles qui devaient demarrer avant le confinement. 

Nous avons decidé de toutes les facons d' aller vivre sur le terrain des la fin du confinement. Merci pour votre soutien si votre coeur a envie. Sáchez que vous serez les bienvenus avec un Cadeau surprise. N hésitez pas quand vous faites un don a nous laisser un message. 


Notre équipe

Domingo Acuña chanteur et guitariste au tres grand coeur et talent. Il libere le chant en nous et participe aussi aux stages de reconnection a. Soi a son corps, son coeur.... Que nous proposerons et expliquerons lors d une video conférence sur youtube. Il est aussi le technicien son et lumiere, le bricoleur, maçon...

Moi meme Sophie danseuse et professeur de danse classique, contemporáin et flamenco et coach en pratique corporelle holistique, meditation dansee, mouvement sensoriel.

Mais aussi jardiniere, cuisiniere, bricoleuse, mere de famille,.... 

Des artistes amis, et des amis qui nous soutiennent moralement et serons présents le moment voulus. 

Un projet que je sens tres fort en moi depuis toujours et je sens que il va pouvoir voir le jour et c est aussi grace a vous. Je suis d avance emue de tout cela. Merci beaucoup. Sophie

1685.00 €
collectés
Terminé

Présentation du projet

Avec les différentes mesures liées à l'épidémie du Coronavirus, la situation des étudiant·e·s les plus précaires, isolé·e·s, a empiré. La cessation de l'activité économique qui les prive de travail et donc de revenus, l'arrêt des restaurants universitaires les ont frappés de plein fouet. Le collectif "O’SEM - Orléans Soutient les Etudiant·e·s du Monde", constitué d’enseignant·e·s et/ou chercheur·e·s, de BIATSS (personnels de bibliothèques, ingénieur·e·s, administratif·tives, techniques, ouvriers de service, sociaux et de santé), d’étudiant·e·s de l’Université d’Orléans et de volontaires de la société civile, a pour but de fournir une aide au premier problème rencontré actuellement par les étudiant·e·s : la faim. OSEM s’inscrit dans une dimension d’intérêt général, en s’ouvrant aux publics les plus fragiles, en préservant à ses activités un caractère non lucratif, laïque et apolitique : elle s’interdit toute affiliation partisane.

Ceci passe par la mise en place d’une aide d’urgence, en apportant des éléments de première nécessité aux étudiant·e·s en situation de précarité, notamment les étudiant·e·s étranger·ère·s, accueilli·e·s à l’Université d’Orléans, que ce soit en mobilité individuelle ou encadrée, qui n’ont pas pu rejoindre le foyer familial pendant le confinement. Notre objectif est également de les aider à affronter la précarité de ces prochains mois, dans un contexte universitaire et économique à l'activité restreinte. Nous mettons également en relation chaque étudiant·e le souhaitant avec un tuteur·trice parmi les personnels de l’université et/ou un parrain/une marraine de la société civile, et/ou un binôme étudiant·e. Ce tutorat / parrainage permet non seulement une sortie de l’isolement frappant les étudiant·e·s fragilisé·e·s, mais aussi un accompagnement des étudiant·e·s vers les systèmes d’aides, telles que celles fournies par le CROUS et les services dédiés de l’université d’Orléans, et les diverses distributions de colis alimentaires, qu’elles soient organisées par des associations spécialisées dans l’aide alimentaire, ou par d’autres collectifs universitaires (pour exemple, le collectif initié au CoST - UFR Sciences et Techniques : lire Mag’Centre lien ici). 

O’SEM a déjà effectué plusieurs distributions d’urgence, dans le strict respect des consignes sanitaires mises en place actuellement (lire Rep. du Centre, lien ici). Devant l'ampleur de la demande, notre mode d'autofinancement ne peut pas tenir. C’est pourquoi nous faisons appel à votre solidarité et lançons cet appel aux dons. Afin de pérenniser ces actions sur le long terme, le collectif se transformera en association loi 1901, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Vous êtes étudiant.e et avez besoin de notre aide ? OSEM.aide[at]gmail.com

Notre équipe de volontaires peut s’agrandir ! Vous êtes personnels de l’université, étudiant.e.s, membres de la société civile et vous voulez devenir tuteur/parrain/marraine ? benevole.OSEM[at]gmail.com

Utilisation des dons

Elle sera mise en ligne au fur et à mesure de l’utilisation des fonds. Notre ordre de priorité est le suivant : produits d'alimentation et d'hygiène (panier d'urgence, puis panier de complément à l'aide insitutionnelle) / aide à la connexion pour le suivi des enseignements et examens (carte sim) / aide au réglement des loyers et factures (après la trêve hivernale, si non effectuée par l'aide institutionnelle). Impression flyers à destination des étudiants.

Notre équipe

L'initiative est portée (et garantie) par Lucile Mollet, Fabienne Brulé, Arnaud Menuet, Céline Dubourg, Géraldine Roux, François Héricourt (MCF Biologie), Richard Bouceffa (BIATSS référent maintenance technique), Magali Ribot (PU Mathématiques), Pierre Debs, Thomas Haberkorn, Guillaume Havard (MCF Mathématiques), Fréderic Moal (MCF Informatique), Jérémy Jacob (Chercheur au CNRS), Gwenaëlle Fabre (MCF Linguistique), Hervé Perreau (Ingénieur, Relations Internationales), Milène Carmé (Chargée de mission formation continue)

Fabienne Brulé, Magali Ribot et Lucile Mollet sont les trésorières de cette cagnotte.

7313.75 €
collectés
101 jours
restants
Namasté, Bonjour les amis,
Depuis le confinement lié à la pandémie de corovavirus, les habitants du bidonville de Jaipur au Rajasthan ne peuvent plus travailler et certaines familles déjà pauvres deviennent de plus en plus précaires.
Même si l'Inde a été déconfinée le 31 mai 2020,  beaucoup de gens ont perdu leur travail.De plus, avec plus de 1 millon de cas de covid-19 il est nécessaire que les gens mangent et s'hydratent correctement.

C'est pourquoi en tant que citoyen Indien j'ai  décidé , avec quelques amis, d'aider premièrement quelques  familles vivant dans le bidonville de Jaipur en organisant une  distribution de produits de première nécessité tels que des lentilles, des épices, de la farine, du thé, du sucre,  du savon, de la lessive... Des produits de base et essentiels.   

Chaque colis contient du savon. En effet, les personnes vivants au bidonville vivent dans des habitations collées les unes aux autres.

Je  souhaite aussi aider quelques familles (toujours les plus nécessiteuses) et plus particulièrement celles de mon quartier avec de l'espèce pour qu'ils puissent s'acheter eux mêmes leurs produits et qu'ils ne soient pas que tributaires de nos dons.

Je vous donne à titre d'exemple ce qui est possible de faire avec 10 euros environ  :

155 roupies = 5kg de farine

70 roupies=1kg de lentilles

144 roupies=3 kg de riz

40 roupies= 2 savons

18 roupies= 1 paquet de sel

120 roupies =500 g de thé

100 roupies= huile

80 roupies= 2 kg de sucre

20 roupies= 100 g curcuma

20 roupies= 100 g piment rouge

40 roupies= 1kg de pomme de terre

Je lance donc une cagnotte dont les bénéficaires seront des familles dans le grand besoin à Jaipur (dans mon quartier et dans le bidonville).

 Nous publierons  des images de la distribution et nous vous donnerons des informations détaillées de nos actions.

Mon équipe et moi  ( Ganesh, Raju) vous remercions  et  garantissons que vos dons seront distribués aux plus nécessiteux.

Je remercie également Papayoux Solidarité qui m'a permis de mettre en place cette cagnotte en ligne de façon simple et efficace. Cette cagnotte en ligne reverse l'intégralité des dons sans commission et fonctionne par système de pourboires (Tips). 

Aap sahbi ka harde se dhanyawad (merci à vous de tout mon coeur)

Bharat mata ki jai ( Vive l'Inde)

 

 

Notre équipe

Vinay  guide Francophone (lapassiondelinde) à l'initiative de la cagnotte solidaire.

 Ganesh, Raju distributeurs auprès des familles dans le Slum (bidonville)  de Jaipur au Rajasthan.

 

4074.50 €
collectés
9 jours
restants
Présentation de mon projet
Depuis le 18 mars 2020, des couturières bénévoles retroussent leurs manches pour coudre des masques afin d'équiper les professionnels qui doivent poursuivre leur activité dans ce contexte de confinement.
Nous sommes les Couturières Solidaires du Pays de Retz.
Au début du confinement, nous avons crée la page Facebook https://www.facebook.com/couturieressolidairesPaysdeRetz/ pour constituer un groupe de couturières souhaitant apporter leur aide et être solidaires avec les professionnels de santé souvent démunis de masques mais qui doivent continuer à assurer leurs interventions, au risque à chaque instant d'être confrontés au coronavirus.
Puis, face aux réglementations et dans le respect des ateliers de confection, nous avons cessé notre action. 
Heureux de cet élan de solidarité l'idée de créer une association a germé, proposer aux couturieres solidaires de continuer de coudre des nouveaux projets, dans le but de créer un bénéfice pour une association choisie, et renouvelé, tous les ans. 

A quoi servira l'argent collecté

Nous avons décidé de créer une cagnotte solidaire afin de pouvoir acheter du tissu et les fournitures nécessaires (dans un magasin de tissu de notre secteur, selon l'offre la plus avantageuse lors de l'achat) 

Depuis le début de cet élan de solidarité, les couturières puissent dans leurs stocks de tissus, de fils, et d'élastiques, elles font chauffer les machines à coudre, les fers à repasser et leurs machines à laver le linge...

Pour continuer de confectionner des articles fait main, nous avons besoin de matière première: le tissu !

Nous nous portons garant de l'usage de cette cagnotte vers l'achat exclusif de tissu,fils,liens, grâce a votre participation

Notre équipe

Des bénévoles qui ont répondu présent a l'appel, des couturiers amateurs ou confirmés ,des découpeurs de tissus et liens, des personnes qui ont vidé leur armoire de drap en coton , des hommes et des femmes qui donnent de leur temps pour coordonner les demandes et besoins .... Maintenant, nous souhaitons continuer d'agir ensemble pour d'autres causes! Guidé par des cours de couture et des patrons libre de droit, des tissus neufs et un soin controlé pour la vente des articles fait main, afin d'obtenir une belle cagnotte a offrir a l'association choisie!  Venez nous rendre visite sur la page Facebook ! 

150.00 €
collectés
9 jours
restants
Aide pour l association Tabaar Project en Inde - Periode confinement Covid 19
 
Nous recevons un appel au secours de l’association : les aides financières du Gouvernement indien ne sont plus distribuées car les bureaux administratifs sont fermés déjà depuis un mois et pour au moins un mois de plus .. L'approvisionnement en nourriture pour les enfants est donc très difficile ...
Je viens vers vous, amies et amis, clients et clientes voyageurs en Inde dans ce cadre très particulier .. 
Dans le cadre de notre activité de voyagiste vers l'Inde et tout particulièrement à travers l'association L'inde que j’aime,  nous organisons chaque année une journée de rencontres dans le but de récolter une cagnotte pour aider l'Association TABAAR PROJECT en Inde. Cette association recueille des enfants qui ont fui leurs familles maltraitantes, et les aide dans le cadre de leur santé et de leur études. Nous connaissons TABAAR PROJECT depuis plus de 10 ans, visitons leurs locaux régulièrement, obtenons un rapport d’activité chaque année et pouvons donc attester du travail fait par l’association qui a réussi à tisser un réseau important de veille et d’entraides pour ces enfants. Certains d'entre vous les ont rencontrés cette année en Février 2020.... 
Nous pensons qu'il serait opportun de vous proposer de nous regrouper pour les aider à traverser ces temps difficiles. Ensemble, nous sommes nombreux  car cette proposition est envoyée à un grand nombre d’amis et de voyageurs. Si chacun donne par exemple 5 ou 10 euros, nous arriverons facilement à obtenir une somme conséquente qui pourra les aider dans les 2 prochains mois ..
 
Notre équipe dans l association :  Marion - Stephane - Celine - Patrice - Laure - Pascaline Brahim - 
1710.20 €
collectés
Terminé
Page précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Page suivante