papayoux

Campagnes publiques

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, je reviens d’un périple haut en couleurs en Indonésie au cours duquel j’ai pu découvrir les nombreux temples de Bali, les volcans de Java, la jungle luxuriante de Lombok et les sublimes plages des Iles Gili . Ce voyage a aussi été l’occasion de découvrir une culture traditionnelle aussi envoûtante que surprenante et de partager des moments inoubliables avec des locaux  .

Mais derrière les sourires radieux et les paysages à couper le souffle, il y’a l’envers du décor... La crise sanitaire a eu un effet dévastateur sur le pays. L’Indonésie n’a rouvert ses frontières qu’en Mars 2022. Sans activités liées au tourisme pendant plus de 2 ans, les populations locales ont tout simplement dû survivre.

Durant mon séjour sur les Iles Gili, j’ai rencontré Dani et son histoire m’a beaucoup touchée. A tout juste 25 ans, Dani parle un anglais impeccable qu'il a perfectionné avec les touristes. Il vit sur l’île paradisiaque de Gili Air où il tient une boutique d'objets de déco artisanale. Avant la pandémie, il ambitionnait de s’offrir son propre shop mais le contexte l’a obligé à subvenir aux besoins de sa famille et de son village et toutes ses économies sont parties en fumée. Dani m’a proposé de me faire visiter l’île de Lombok d’où il est originaire et j’ai pu rencontrer sa famille et ses amis. Leur quotidien est bien éloigné de notre confort occidental, pour autant ses proches m’ont réservé un accueil des plus chaleureux.

C'est donc naturellement que j'ai décidé de filer un petit coup de pouce à Dani et ses proches depuis l’autre côté du globe . Je mets en place une cagnotte solidaire pour ceux qui souhaitent se joindre à moi.

Toute participation est la bienvenue   !

Merci pour lui /eux <3

Margot

 

 

100.00 €
collectés
30 jours
restants

🌿 Bonjour à tous,

Cette cagnotte a pour but de m'aider à réaliser mon projet et me lancer dans une grande aventure : créer ma propre marque d'accessoires de voyage et de zéro déchet.  

 

🌿 Le projet ?

Créer une marque, MimOpois, spécialisée dans la couture de tissus éco-responsable , et/ou de récupération pour créer des accessoires du quotidien, pour la cuisine ou la salle de bain (coton démaquillant, essuis tout, porte savon, charlotte à plat, éponge, furoshiki ...etc). Mais aussi des accessoires de voyage, comme des sacs de weekend, des trousses de toilette, des sacs banane... Le projet est amené à évoluer et à grandir, mais il est encore tôt pour tout vous dévoiler.  

 

🌿 Comment seront utilisés les fonds de la cagnotte ?

Elle m'aidera à financer :

- Toute la matière première nécessaire pour se lancer : du tissus... beaucoup de tissus, des bobines de fils, des élastiques, des boutons, des fermetures éclairs, des aiguilles, du biais, de la corde, des sangles, du thermocollant etc

- Tout le nécessaire pour la gestion et l'envoi des colis

- La création des étiquettes à coudre sur les produits 

- La création de mes cartes de visite

- La création du site internet

- La création du visuel de la marque : logo, typographie et motifs

- Les équipements de "confort" qui me permettront de gagner du temps, (selon l'avancée de la cagnotte) : une surjetteuse, une planche + fer à repasser, des pinces à tissus, des bons ciseaux, des craies de tailleur, de quoi prendre de belles photos, un trépied ...

- Une formation/aide pour apprendre la gestion d'une auto-entreprise et la comptabilité  

 

🌿 Le petit plus qui vous concerne ?

Tout d'abord, je tiens à vous rappeler qu'il n'y a pas de petit geste, encore moins quand il s'agit d'un geste de solidarité. Alors même si la somme que vous imaginez vous paraît dérisoire, je vous assure que ça ne sera pas le cas pour moi :) 

Je vous propose des produits en échange de votre aide, je suis joignable bien entendu si besoin d'informations supplémentaires et/ou questions les concernant.  

📝 contactmimopois@gmail.com

 

2€, 5€, 10€, 20€, 30€ c'est possible :) et pour les autres : 

A partir de 50€ - un lot de 4 cotons démaquillants offert

A partir de 75€ - un lot de 3 furoshiki de différentes tailles offert

A partir de 100€ - un sac à tarte offert

A partir de 150€ - un lot de 4 essuis tout lavable offert

A partir de 200€ - un lot de 3 charlottes à plat de différentes tailles offert

A partir de 300€ - une trousse de toilette offerte

A partir de 400€ - un sac weekend offert

A partir de 500€ - un sac weekend + trousse de toilette assorti offert

Au delà de 500€ - lot au choix, me contacter pour négociation    

 

🌿 Comment ça marche ?

Pas besoin de créer un compte sur ce site. La participation est très simplifiée. Une fois la cagnotte clôturée, je récupère l'intégralité des dons sur mon compte professionnel.  

 

🌿 Et si la cagnotte dépasse mes objectifs ?!

Une compensation sera offerte à tous les participants à la hauteur de vos dons ♡  

 

🌿 Et si ta générosité n'a pas de limite, tu peux partager le lien à ton entourage  

🌿 Un grand merci pour ton aide précieuse  

🌿Fanny

1735.00 €
collectés
61 jours
restants

Parce qu'un jeune est un jeune quelque soit sa nationalité !

Les origines du collectif AutonoMIE :

Depuis le 12 avril 2016, le conseil départemental ne prend plus en charge les mineurs isolés étrangers tant qu’ils n’ont pas fait la preuve de leur minorité. Le 4 juillet 2016 est créé le DDAEOMIE (Dispositif Départemental d’Accueil d’Évaluation et d’Orientation des Mineurs Isolés Étrangers), un dispositif dont le travail est de faire des mineurs isolés étrangers des sans-papiers comme les autres. Après quelques jours d’interrogatoires sur un mode policier et d’humiliations diverses, 80 % des jeunes qui y rentrent sont déclarés majeurs à partir de critères arbitraires et jetés à la rue sans ménagement.

Les jeunes continuent alors leur parcours d’obstacles jalonné de violences institutionnelles et de racisme d’État : ils tentent de faire reconnaître leurs droits en tant que mineurs en saisissant la juge des enfants et s’organisent au sein d’un collectif : AutonoMIE.

 

Ce que fait AutonoMIE : 

Autonomie s'engage à quoi ? Mettre en relation ces jeunes avec des avocat.e.s et les accompagner dans leurs démarches juridiques. Ces démarches ont un coût et les caisses se vident régulièrement. 
Imagine quand les caisses sont vides et qu’il faut de la thune toutes les semaines, parce que les besoins s'accumulent, que les jeunes paniquent parce que c’est trop long, que les 18 ans approchent, et qu'on n'a rien pour les aider à payer leur recours juridique…
Cet argent permet aux jeunes d'effectuer leurs démarches consulaires, de monter à Paris faire légaliser leurs documents par leurs consulats respectifs. Cette authentification est indispensable à leurs démarches visant à faire reconnaître leur minorité par l'État français.

Quand le dossier est financé et bouclé, les avocats le présentent devant le juge pour enfants : nous gagnons dans 95% des cas !!! C'est donc 95% des jeunes AutonoMIE qui sont repris par le conseil départemental (bien forçé) et enfin pris en charge au sein de l'aide sociale à  l'enfance.

 

Les dernières nouvelles :

Après 26 jours, le campement des mineurs isolés étrangers des allées Jules Guesde (mis à la rue par la mairie depuis le 26 août 2022) n’est plus. A grand renfort de barnum, de personnel, de bus, de journalistes, la Préfecture a procédé au recensement et au relogement, dans la foulée, des jeunes du collectif AutonoMIE.

Pas de dispositif pérenne, pas de logement collectif, pas de prise en charge complète, comme le collectif revendique depuis des mois. Des chambres dans des hôtels et des centres d’hébergement, un peu partout dans Toulouse et aux alentours (Saint-Lys, Roques). Le but : dégager les allées Jules Guesde, vite fait, bien fait. Allez hop hop hop, la misère, ailleurs !

Une centaine de jeunes sont hébergés, mais le problème n’est pas réglé. Car chaque semaine, il y a toujours des nouveaux mineur.es isolé.es étranger.es mis à la rue par le Conseil Départemental. Il y a en a eu chaque semaine pendant le campement. Il y en avait encore hier soir. Il y en aura demain, et les jours suivants. Et dans 3, 4 mois, on aura malheureusement assez de jeunes pour remonter exactement le même campement. On n’hésitera pas à le faire ! Tant qu’aucun dispositif de prise en charge durant leur recours n’est créé, tant qu’il n’y a pas présomption de minorité, AutonoMIE continue. Car ces jeunes ont toujours besoin : d’un hébergement, d’un suivi juridique, de scolarité, de santé… On ne va rien lâcher, pour tous ceux qui sont hébergés mais pas suivis, et pour tous les nouveaux qui seront à la rue. On a donc toujours besoin de soutien, et de solidarité.

 

Nous contacter

http://www.facebook.com/autonomie31
Nous/leur écrire : autonomie@riseup.net

1990.00 €
collectés
329 jours
restants
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Page suivante