papayoux

Campagnes publiques

Présentation de mon projet

Christelle Rabier, maîtresse de conférences à l'EHESS, a été visée le 26 novembre 2020 avec sept autres universitaires, d'injures ("islamogauchisme" et "cancel culture") proférées par le député Julien Aubert à son encontre dans un tweet le 26 novembre 2020. Face aux réticences — réitérées depuis trois mois — de son établissement de rattachement, l’EHESS, à lui accorder la protection fonctionnelle, elle met en place une cagnotte permettant la prise en charge des frais de justice, avec le soutien de l'association
Observatoire des libertés académiques et du droit d'étudier constituée le 22 février 2021.

A quoi servira l'argent collecté

L'argent collecté servira à couvrir les frais de justice occasionnés par la procédure pour injure publique (avocat, huissiers, consignation et autres).

Notre équipe

Christelle Rabier est maîtresse de conférences, membre fondateur du carnet de veille en ligne sur l'emploi dans l'ESR Academia.hypotheses.org et membre du bureau de l'Observatoire des libertés académiques et du droit d'étudier.

1156.20 €
collectés
32 jours
restants

Présentation de l’école ADE
 
 
L’école ADE, Avenir et Développement de l’Enfant, est une école communautaire sénégalaise située dans une commune de Djiddah Thiaroye-Kao, dans la banlieue de Dakar. Elle offre une solution éducative aux enfants du quartier, en particulier pour les plus défavorisés. Malgré les difficultés récurrentes dues au manque de moyens et aux spécificités du public visé, l’école ADE, son équipe pédagogique et son directeur (D. Sané, sur la photo ci dessus) se battent depuis dix ans pour qu’aucun enfant ne reste en marge du système éducatif

https://ecoleade.wordpress.com/ lien de notre site internet en description

 

MISSION ET ENJEUX

 

 

 

1. La mission de l’école ADE

Crée en 2003, l’école ADE propose aux enfants de la commune de Pikine une éducation de qualité, assurée par des enseignants formés au sein de l’école et bien intégrés au quartier. Elle comble ainsi les très fortes lacunes du secteur public sénégalais, tout en permettant un accès à l’éducation pour les plus démunis. Depuis dix ans, l’école ADE parvient à assurer sa mission grâce à une équipe pédagogique soudée et dynamique et un fort ancrage dans le quartier, du fait notamment des objectifs sociaux qu’elle s’est fixée.

Ces derniers sont de plusieurs ordres :

      récupérer, encadrer et suivre individuellement les enfants en situation difficile ;
      lutter contre l’analphabétisme ;
      lutter contre la délinquance juvénile ;
      lutter contre les pires formes du travail des enfants ;
      insérer les jeunes filles et les femmes par des activités socio-économiques.
L’école cible prioritairement les enfants issus de familles défavorisées ou handicapées par diverses situations particulières (enfants n’ayant pas été  inscrits à l’école formelle faute de bulletin de naissance, adultes désirant bénéficier de cours d’alphabétisation, immigrés clandestins…).

Elle attache par ailleurs beaucoup d’importance à éduquer les jeunes filles ainsi que les adultes, en majorité des parents d’élève. En effet, ces derniers, s’ils sont analphabètes, n’auront aucun moyen de suivre la scolarité de leurs enfants, de les aider dans leur travail et donc de favoriser l’acquisition de connaissances de leur enfant.

Les classes vont du préscolaire au CM2 avec en moyenne une capacité d’accueil de 200 à 250 enfants pour 7 enseignants.

La logique voudrait qu’une école communautaire puisse s’autofinancer grâce aux revenus de ses inscriptions. A titre d’exemple, ADE impose un montant mensuel moyen de 3500 FCFA par mois pour inscrire un enfant chaque mois aux cours dispensés en CM2. Dans la réalité, la somme des cotisations en CM2 est bien inférieure à ce qu’elle devrait être. Cela s’explique d’une part par des retards de paiement pour les familles les plus défavorisées, et d’autre part par l’absence complète de cotisation pour les enfants considérés comme « cas sociaux » (enfants dont on sait que les parents ne sauront jamais en capacité d’acquitter les paiements). Mais ADE accepte tous ces enfants dans une logique d’accès à l’éducation pour tous.

 

2. Des obstacles quotidiens qui menacent l’école

Ce déficit au niveau des recettes impacte directement la manière dont sont gérées les dépenses courantes. Un des gros postes budgétaires concerne le règlement mensuel du loyer. Celui-ci s’élève actuellement à 125,000 FCFA et représente un peu plus du tiers des recettes mensuelles. Ce loyer n’a jamais cessé d’augmenter au long des années en raison d’une pression constante sur le foncier. Il s’agit d’une dépense incompressible qui doit être obligatoirement payée sous peine d’être expulsé et donc de mettre fin aux actions de l’école ADE. A titre d’exemple, entre 2011 et 2013, pas moins de 5 écoles dans la commune de Pikine ont dû fermer leur porte faute de pouvoir payer le loyer.

Avec des recettes variables en fonction des revenus des familles, le salaire du personnel constitue l’un des postes les plus impactés. Pour pouvoir payer le loyer, acheter les fournitures nécessaires au bon fonctionnement d’une classe, il faut parfois négocier le salaire des enseignants pour équilibrer le budget. Il en résulte à certaines périodes une forte rotation du personnel, pourtant très attaché à l’école. Par ailleurs, pour éviter de s’endetter, l’école doit durant les 3 mois de vacances (où aucune recette n’est perçue) s’astreindre à ne verser aucun salaire.

C’est sur la base de ces constats que l’association a pris conscience que, pour pérenniser sa mission d’accès à l’éducation pour tous, elle devait être propriétaire de ses locaux et trouver de nouvelles sources de revenus pour dégager un bénéfice minimum chaque année lui permettant d’investir en faveur de plans pour l’éducation.

 

Si l’acquisition du local est considéré par tous comme le problème numéro 1 pour l’école, les diverses réunions avec le corps enseignant ont aussi montré l’importance de verser des salaires corrects et de permettre à tous les enfants d’avoir accès dès la rentrée aux fournitures scolaires indispensables à leur apprentissage.

Le mot du directeur…


Né à OUNIOCK en casamance, je suis arrivé à DAKAR en 1998, J’ai commencé a travaillé dans une ONG ( ENDA).


J’ai par la suite créé pour mon propre projet communautaire l’association Avenir et développement de l’enfant, Je viens d’une famille pauvre et donc mes motivations comme pour moi l'accès à l'école a été difficile car je n’avais pas d’extrait de naissance je n’est pas pu accédez (problème de papiers, acces a l’ecole tard)


J’ai donc créé l’association ADE en 2003 pour donner une chance aux enfants qui soit accepter sans actes de naissances  ou qui soit orphelins.


Le problèmes des ecoles au senegal

 Les écoles privées sont trop chers
Les écoles publics sont trop bondés et donc les enseignements sont mauvais

Avec cette association le taux de participations est faible et pour tous


J’ai depuis travaillé avec beaucoup d’ong et jusqu’a maintenant beaucoup de volontaires viennent à mon école chaque année du monde entier ( photos ci dessous)


Mon nouveau projet serait donc de construire une nouvelle école…projet expliquée ci dessous


Thiaroye Gare - Tally Diallo, Quartier Santa Yalla - BP: 18332 PIKINE, Dakar, Senegal

 

Djibril Sane - Director - Ecole ADE

 

Tel: 00221 77 5353 604 (mobile / cell)

Tel: 00221 33 8340 864 (fixe)

Web: http://ecoleade03.wix.com/ecole-ade-dakar  https://ecoleade.wordpress.com/

Skype: khayadiagne

Email : projetconstructionade@gmail.com  ou ecoleade03@gmail.com 

Quelques photos des volontaires et lien du projet YAKAR par bein sport

Projet yakar ( bein sport)

 

Projet  de construction nouvelle ecole ADE

Le projet a pour but d’avoir une école plus grande et plus adapté,


Notre objectif principal est d’avoir notre propre structure du préscolaire au secondaire ainsi qu'une école de formation professionnelle.


Quelques explications…


Jusqu'à présent notre structure est très limité par la taille et par le suivi puisque toute nos classes ne sont pas ouvertes faute de place, celle ci n’est pas assez adapté pour un bon suivi et une bonne éducation bien que par rapport a d’autre école au sénégal nous prenons tout type d'élève qui soient étrangers ou orphelins nous voulons donner la chance a tout le monde. L'avenir du pays commence par l'éducation.


Projet


Nous souhaitons avoir une grande structure adapté pour l’education et la formation,

Que nos élèves puissent choisir de s'éduquer chez nous et par la suite se former de A à Z


Les formations différentes

Pour les filles : Coiffure, Couture , Restauration , Comptabilité et Aide Médicale


Pour les garçons :  Couture, Elevage, Agriculture , Sécurité, informatique et médicale

 

Structure du projet


Grandes salles de classes
Grandes salles de formations adaptés par métier
Une grande cours avec des jeux éducatifs
Une cantine ( qui servirait aussi de formations en restaurations) 
Un petit entrepôt de fourniture
Un bureau de réunion
Un dispensaire dans l'école permanent ( qui fait office d'école de formations)

Nous demandons donc une aide participative pour ce grand projet .

Le projet a ete ecris par moi meme Viktor konkoly volontaire pour cette association

Pour nous contacter

Contact 
 
Association Avenir et Developpement de l'Enfant
 

Thiaroye Gare - Tally Diallo, Quartier Santa Yalla - BP: 18332 PIKINE, Dakar, Senegal

 

Djibril Sane - Director - Ecole ADE    Viktor konkoly volontaire

ecoleade03@gmail.com                    projetconstructionade@gmail.com 

Tel: 00221 77 5353 604 (mobile / cell)

Tel: 00221 77 934 473

Web: http://ecoleade03.wix.com/ecole-ade-dakar     https://ecoleade.wordpress.com/ 

Skype: khayadiagne

 

Nous vous remercions par avance pour votre aide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0.00 €
collectés
176 jours
restants

Présentation
Communiqué du comité de soutien à Léo

Lundi 29 mars, Léo, professeur des écoles et militant à la CGT Educ’Action 31, passera en procès à Toulouse, à la suite d’une plainte émise par le Rassemblement National.

Il est poursuivi pour des « violences » qui auraient été commises lors d’une distribution de tract du RN en février 2020, sur un marché populaire de Toulouse, dans le cadre de la campagne municipale.

Ce jour-là, plusieurs citoyen·ne·s ont exprimé leur refus des idées racistes, sexistes et homophobes en scandant des slogans anti-fascistes. Léo était de ceux et celles là.

Alors que ce sont les militant·es du RN qui se sont montré·e·s agressif·ve·s, menaçant les personnes présentes et les insultant, c’est notre camarade et ses convictions anti-fascistes qui se retrouvent sur le banc des accusé·e·s !

Connu pour son engagement militant dans les mouvements de l’éducation nationale et contre la réforme des retraites, Léo est aujourd’hui la cible d’une répression politique inacceptable. Donnant foi au discours victimaire du Rassemblement National, ce procès montre la volonté de faire taire un militant syndical, et avec lui toute contestation sociale, par le biais de lourdes procédures judiciaires.

Nous, organisations syndicales et politiques, associations, militantes et militants, dénonçons cette répression et toute tentative d’intimidation. Nous exigeons l’arrêt total et immédiat de toutes les poursuites.

Militer n’est pas un crime !

Nous soutenons notre camarade Léo et appelons à un rassemblement devant le TGI de Toulouse (Métro Palais de Justice) le lundi 29 mars à 12h puis à 17h00 si le procès n’est pas terminé

(Le comité de soutien sera présent toute l’après-midi.)

D’ores et déjà, vous pouvez apporter votre soutien financier en participant à la présente cagnotte en ligne.

Le comité de soutien à Léo

 

Soutenu par :

CGT Educ’Action 31, SUD Education 31, CNT SSE 31, FNEC FP FO 31, Assemblée féministe toutes en grève, association VISA, Attac 31, CGT CHU Toulouse, CGT commerce et services 31, CGT-SELA 31, CGT TAS Toulouse, CIP-MP, DAL 31, Ensemble 31, groupe Libertad de la Fédération Anarchiste, LFI 31, LO 31, NPA 31, PCOF 31, POI 31, Secours rouge Toulouse, SLCBA CGT 31, Solidaires 31, SUD CT 31, SUD culture 31, SUD Santé sociaux 31, Sundep Solidaires 31, Toulouse en lutte, UAT, UCL Toulouse et alentours, UD CNT 31, UET, UL CGT centre ville, UL CGT Mirail



À quoi servira l'argent collecté

L'argent collecté via cette cagnotte va servir à couvrir les frais d'avocats de Léo.

Si les frais sont finalement moins élevés que prévu, l'excédent servira à payer les frais pour les gardes à vue et les conseils des avocat·e·s qui ont précédés.

 


Le comité de soutien à Léo


Le comité de soutien à Léo est composé des personnes gardées à vue le 21 septembre 2020, suite à la plainte du RN.

 

 

Confidentialité du nom des donatrices·eurs

Quand vous faîtes un don, le nom que vous indiquez dans le champ 'Nom de participant ou de l'organisme' est affiché publiquement sur la page de cette cagnotte. Nous vous recommandons fortement de renseigner un pseudonyme dans ce champ, afin de préserver la confidentialité de votre don.

1550.00 €
collectés
32 jours
restants

L’association MADASCOTA a pour ambition le bien-être et la protection animale sur l’Ile de Madagascar où des milliers de chiens vagabondent dans les rues. Elle a pour mission :

-       De venir en aide aux animaux errants, maltraités ou abandonnés

-       De prendre en charge leurs soins médicaux et leur rééducation si nécessaire avant leur adoption.

 

Les seules ressources de notre association proviennent de la générosité de nos donateurs.

En fonction des sommes qui nous sont versées, nous sommes en mesure ou non d'apporter assistance aux animaux. La survie de notre association, et celle de nos pensionnaires, dépend entièrement de vos dons et de la participation financière qui vous est demandée lors d’une adoption. Demander des fonds pour nous aider dans nos œuvres n'est pas chose aisée, mais c'est indispensable.

Nous avons chaque mois d'importantes factures liées aux soins vétérinaires. Rien que pour le mois de janvier, la facture s'élève à + de 2000 € (1500 € sur Tana et 565 € en France) et c'est bien sûr sans compter la nourriture, les rapatriements et l'entretien des locaux qui accueillent nos pensionnaires. 


Nous avons donc besoin d'entrées constantes. Pour le mois de février, de grosses interventions et soins sont prévus parmi lesquels:

- Cassie, polytraumatisée après avoir été écrasée par une voiture, elle souffre de fractures dont une ouverte du tibia et d'une atteinte de la colonne vertébrale

- Biscuit, trouvé gisant sur la chaussée, avec fracture des 3 pattes, dont une ouverte avec fémur apparent, et atteinte de la colonne vertébrale

- Fitiavana, à qui l'on vient de diagnostiquer un cancer des voies génitales, doit subir une dizaine de séances de chimio + ablation de la tumeur et ovariohystérectomie

- Cheyenne qui vient d'être opérée d'un pyomètre donc ovariohystéréctomie

- La parvovirose a décimé une partie de notre nurserie et a engendré de grosses dépenses .

- Nous avons également une vingtaine de chiots qui doivent être pucés, vaccinés, vermifugés avant d'être mis à l'adoption.

Pour toutes ces raisons, nous vous sollicitons à nouveau et vous remercions par avance de l'aide que vous pourrez nous apporter.

« Les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Chaque don compte et fait la différence. Peu importe le montant de la contribution, La misère animal et la maltraitance peuvent reculer, mais c'est dans une œuvre commune que nous parviendrons à faire infléchir la courbe.

C'est ensemble que nous y parviendrons.

Un simple don permet de démultiplier l'efficacité de nos actions. En faisant un don, vous aidez au développement de MADASCOTA, et vous nous apportez un soutien indispensable et précieux.

Sur simple demande, un reçu fiscal peut vous être envoyé. Il vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66% de votre don. Donc, si je veux donner 10 €, je peux donner 30 € car on me rembourse 20 €.

MADASCOTA ANIMAL AID
31/33 rue Saint Lazare
95290 L'ISLE ADAM

Contact: 

Sabine AUBEL
06 84 32 31 05
madascota@gmail.com

www.madascota.com

Vous pouvez suivre notre actualité sur la page Facebook MADASCOTA ANIMAL AID

TEAMING: don 1€/mois             www.teaming.net/madascotaanimalaid

 

135.00 €
collectés
32 jours
restants

     

 

Bonjour à toutes et tous, 

Alors que le Ranch accueillait à nouveau ses tous premiers cavaliers depuis mars 2020 – et oui, déjà 11 mois sans presque aucun cavalier -, les pays européens ferment à nouveau leurs frontières pour les pays hors UE …. alors que le Maroc est très peu touché par la Covid et retrouve peu à peu une situation quasi normale.

While the Ranch has been welcoming its very first riders again since March 2020 - and yes, already 11 months without almost any riders - European countries are closing their borders again for non-EU countries .... while Morocco is very little affected by the Covid and is gradually returning to an almost normal situation.

Les conséquences sont désastreuses pour les établissements touristiques et, avec 20 chevaux à nourrir, nous repartons dans une période très compliquée, car ici, il n’y a aucune aide financière pour les chevaux. 

The consequences are disastrous for the tourist establishments and, with 20 horses to feed, we are leaving in a very complicated period, because here there is no financial aid for the horses. 

Et cela va durer combien de temps encore ? Pour l'heure personne n'est en mesure de s'avancer hélas.

And how much longer is this going to last? For the moment nobody is able to come forward...

Vous aviez été déjà très généreux lors de notre première cagnotte, été 2020, et nous vous remercions tous à nouveau !! vous nous avez aidé à passer l’automne …. 

You had already been very generous during our first jackpot, summer 2020, and we thank you all again ! you helped us to get through the autumn .... 

Nous avons à nouveau besoin de votre soutien pour tenir encore les semaines (on n'ose pas dire les mois) qui nous attendent. Chaque jour qui passe devient un peu plus compliqué à assumer.

Once again we need your support to get through the weeks (we don't dare say months) ahead of us. Every day that passes becomes a little more complicated to take on.

Cette nouvelle cagnotte Papayoux-solidarité permettra de nous aider à passer les prochains mois sans vous, avant le retour de nos stages et randonnées. 

This new Papayoux-solidarity jackpot will help us to spend the next few months without you, before we return from our training courses and rides. 

Pour vous remercier de votre soutien, nous organisons un grand tirage au sort !!!!

To thank you for your support, we are organising a big draw !!!!

1er tirage : pour les personnes ayant contribué à hauteur de 110 € et plus : un séjour d’une semaine au Ranch, en pension complète, avec cheval matin et après-midi, transfert inclus (valeur 950 €) ; 

1st draw: for those who have contributed 110 € and more: a one-week stay at the Ranch, with full board, morning and afternoon horse riding, transfer included (value 950 €) ; 

2ème tirage : pour les personnes ayant contribué à hauteur de 80 € et plus : un séjour en pension complète (sans cheval) au ranch, transfert inclus (valeur 590 euros) ; 

2nd draw: for people who have contributed 80 € and more: a stay with full board (without horse) at the Ranch, transfer included (value 590 euros) ; 

 

     

 

 

3ème tirage : pour les personnes ayant contribué à hauteur de 50 € et plus : 2 sweats personnalisés Ranch les 2 Gazelles ; 

3rd draw: for people who have contributed 50 € and more: 2 personalised sweaters Ranch les 2 Gazelles ; 

4ème tirage : pour les personnes ayant contribué à hauteur de 20 € et plus : 5 tee-shirts personnalisés Ranch les 2 Gazelles ; 

4th draw: for people who have contributed 20 € and more: 5 personalised Ranch les 2 Gazelles tee-shirts; 

N’hésitez pas à partager notre cagnotte ! Plus nous aurons de soutien, plus nous pourrons surmonter cette période si difficile. 

Don't hesitate to share our jackpot! The more support we get, the more we will be able to get through this difficult period. 

Merci à toutes et tous pour votre aide et on a hâte de vous retrouver, sous le soleil marocain !

Thank you all for your help and we look forward to seeing you again, under the Moroccan sun!

   

 

Toute l’équipe du Ranch, Barbara & Thierry, Youssef, Aziz, Younes, Houcine, Brahim, Khadija, Ahmed, les 2 Caroline, Philippe, Nos 20 chevaux, Mao & Tao, Janice & Samy, Ness, Quick & Max 

The whole team of the Ranch, Barbara & Thierry, Youssef, Aziz, Younes, Houcine, Brahim, Khadija, Ahmed, the 2 Caroline, Philippe, Our 20 horses, Mao & Tao, Janice & Samy, Ness, Quick & Max 

2785.00 €
collectés
123 jours
restants

Chers connaissances, de près ou de loin,

nous mettons en place la vente d'illustrations pour une précieuse personne de Colombie, Dario P. Bermudez, qui participe activement, avec sa famille, à la sauvegarde des grandes tortues marines (elles sont nombreuses à pondre sur ce littoral) dans la région du Pacifique qu'est le Choco, à travers une petite structure écotouristique, Tortugas del pacifico, qu'ils ont intégralement pensée et conçue. Nous nous sommes rencontrés en 2017 et sommes restés en lien.

Dario vit et travaille à El Valle/Bahia Solano, une zone enclavée et retirée du reste de la Colombie. Il est passionné par les tortues marines depuis l'enfance, et en période de ponte il sait les repérer et recueille leurs oeufs en marchant toutes les nuits sur les kilomètres de plages, afin de les ramasser et les installer dans son tortugario : une crèche. Cela protège les naissances des prédateurs avant tout humains, mais également des chiens et des oiseaux. Dario relâche les tortues à leur naissance à l'endroit où leur mère est venue pondre, afin qu'elles prennent la route vers l'océan où d'autres risques les attendent. Lui et sa famille se sont formés sur de nombreuses années, ont récupéré le matériel necessaire (lampe violette, gants spéciaux, thermomètres, matériel de transport...) et ont pour habitude de faire intervenir des bénévoles pendant la période de ponte.

Cinq espèces de tortues sur les huit espèces principales qui nagent dans les eaux du monde viennent pondre dans ce coin du continent car les fonds marins y sont moins exploités par les industries humaines. Ainsi, c'est une aubaine pour les baleines à bosse qui viennent chaque année s'y reproduire en nombre et pour la faune marine qui y est foisonnante.

Une partie de la population, afrodescendante et amérindienne, vit de la pêche, de l'agriculture, et mais aussi du tourisme.

Et puis, la Covid 19 est venu interrompre toute circulation. Et c'est un coup dur pour la région au complet. Et pour la famille de Dario qui, sans tourisme local ou international, n'a plus de revenus, et peut difficilement maintenir debout ce centre de soin pour les tortues à naître. Je lui ai demandé de m'expliquer la situation :

"Je m'appelle Dario Pinilla, je vis à El Valle - Bahia Solano, une petite ville du département de Choco - Colombie, et je me consacre à la protection des tortues de mer depuis 7 ans.

Le coin est habité par 90% des personnes qui y sont nées et qui ont passé toute leur vie dans cet endroit, principalement des pêcheurs et des agriculteurs. La distance qui sépare cette communauté rurale du reste de la population de Colombie nous a permis d'éviter de trop nombreux cas de Covid-19, mais le manque de technologies médicales force les rares personnes infectées à se rendre dans les grandes villes car dans les centres médicaux locaux, elles meurent. Heureusement, localement, il y a une grande connaissance de la médecine traditionnelle qui a permis d'éviter la propagation de ce virus.

Au cours de la dernière décennie, le tourisme a joué un rôle important dans l'économie locale, mais la situation du monde a limité les visites des touristes, en particulier des Européens, qui sont ceux qui visitent le plus notre territoire, et ce manque de revenus a modifié et affecté notre mode de vie. La population a besoin, pour manger, de se consacrer de nouveau à l'agriculture et à la pêche, ce qui est une bonne chose, mais la conséquence est aussi que de nombreuses espèces sont affectées, y compris les tortues de mer que je protège ; on tue beaucoup plus d'animaux pour survivre depuis le début de la pandémie."

Pour en savoir plus sur la démarche de Tortugas del pacifico, cette présentation video.

/

Ainsi, nous lançons cette cagnotte destinée à Dario et à sa famille, afin de soutenir leur ecofarm, et de les aider à traverser cette période matériellement. Nous remercions chaque geste.

Nous mettons en vente des impressions des dessins de Maya Mihindou, ainsi qu'une version spéciale de son livre les Géantes (voire plus bas).

1 - La baleine

2 - La louve

3 - Third eyed Willow

4 - Celle qui porte les os

 

 25 euros l'illustration imprimée sur papier canson, au format 32x45cm.)

/

Livre les Géantes, 76 pages, grand format (32 euros)

 

 

Pour toute question : izumatchaa@gmail.com

Rendez-vous à la fin de la campagne pour recevoir vos contreparties :-)

 

 

964.00 €
collectés
32 jours
restants
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Page suivante