papayoux

mobilisation des lycées : caisse de grève

En réponse à nos mobilisations de ces dernières années pour le maintien du Lycée Victor Hugo (3e) dans l’Éducation Prioritaire, le rectorat nous attribue une Dotation Horaire catastrophique, en prétextant une baisse du nombre d’élèves qui ne correspond pas dans les faits aux heures supprimées. En effet, nous perdons 170 heures ce qui ne correspond en rien au nombre de fermetures de classes. Cela n’est ni plus ni moins qu’une manière de nous mépriser davantage et de considérer que les enfants des quartiers populaires n’ont pas le droit d’avoir un enseignement à la hauteur des difficultés qu’ils connaissent. Ces difficultés ont été aggravées par la situation sanitaire qui nous commande de leur donner encore plus d'attention. Le protocole sanitaire mis en place nous a amené à travailler en groupes à effectifs réduits. Le constat est clair : d'une part ces conditions sont nécessaires pour accompagner au mieux nos élèves, d'autre part les élèves ont été privés de nombreuses heures de cours. Ils ont plus que jamais besoin l'année prochaine de continuer à travailler en groupes à effectifs réduits. La baisse des moyens impacte l’ensemble des établissements scolaires et elle va se faire très durement ressentir dans notre établissement. Nous exigeons les moyens nécessaires pour pouvoir continuer à travailler dans des conditions dignes afin d'assurer la formation de nos élèves. 

 

⚠ Signaler
0,00 €
collectés
0
jour(s) restant(s)
0
Contribution(s)
Messages
0,00 €
collectés
0
jour(s) restant(s)
0
Contribution(s)
Partagez le lien
Messages