papayoux

Bienvenue dans mon monde, handicapé mais pas que !

Tout handicapé mérite un travail !                     

Tout a basculé un jour d’octobre 2018… La foudre m’est tombée dessus ! J’ai été victime d’une rupture d’anévrisme qui a chamboulé toute ma vie !

Un long marathon a alors commencé. Une course de fond pour réapprendre, récupérer tout ce que j’avais perdu : parler, m’alimenter, m’habiller, lire, écrire, calculer, circuler… J’étais comme un enfant qui vient de naître dans un corps de grand avec, en prime, une paralysie du côté gauche. Il y a eu des complications, j’ai perdu la boule (c’est ce qu’on appelle de la confusion) et j’avais des hallucinations. Et oui, je voyais Batman dans ma chambre en centre de rééducation, ma belle- sœur sur un bateau, puis ma Bentley au sous- sol… Ce qui, entre nous, n’a jamais été ma vie !  J’ai été affublé d’un bracelet électronique car je me sauvais du centre. J’avais l’air d’un fou avec mes baskets mises à l’envers. Je portais la barbe et les cheveux à droite et j’étais rasé la partie gauche du visage (syndrome du nom barbare « d’héminégligence »). Je déambulais dans le couloir, fléché avec des photos, pour que je retrouve ma chambre. 

D’autres opérations ont suivi, parce que tant qu’à avoir des anévrismes, autant qu’il y en ait plus d’un ! Aujourd’hui, il m’en reste deux tout petits, surveillés comme l’huile sur le feu. Je porte aussi une valve de dérivation pour éviter que trop de liquide n’écrase mon cerveau et me rende dingue à nouveau !

 Il aura fallu trois longues années de travail acharné, ponctuées d’exercices pour les nuls ou neuneus pour récupérer et devenir l’homme que je suis aujourd’hui. Et oui, il faut rire de ses épreuves pour les dépasser.

L’AVC hémorragique fait que vous « n’êtes plus le même homme et pas tout à fait un autre non plus ». Que suis-je alors ?  Handicapé ? Oui, n’ayons pas peur des mots ! Mais cela ne se voit pas… La double peine en sorte.

La cerise sur le gâteau : j’ai 54 ans, je suis donc un « sénior » handicapé sur le marché du travail avec un trou de cinq ans dans le CV.   

J’ai essayé de retravailler, mais personne ne m’a donné ma chance. Entre les tests psychotechniques, l’âge, le trou, la reconnaissance travailleur handicapé…Même sur des emplois non qualifiés, ils ne m’ont pas pris car je suis trop handicapé, trop âgé, trop ceci… On me reconnaît bien « incapable » mais je n’ai pas droit à une pension d’invalidité. Je ne remplis pas les conditions administratives… Idem pour l’allocation adulte handicapé…

Ben oui, bienvenue dans le monde paradisiaque de la réglementation française ou de ses imbroglios. J’ai pourtant travaillé toute ma vie, cotisé, mais je suis tombé malade au mauvais moment. J’avais effectivement quitté mon emploi pour me consacrer à un nouveau projet et bing, mon cerveau a explosé !

Ce projet, je l’ai donc repris en 2022… Cela a été compliqué mais je n’ai rien lâché tant il me tient à cœur. J’ai créé un produit d’assurance dont je ne peux vous parler tant qu’il n’est pas sur le marché mais j’ai trouvé des partenaires pour le vendre. Enfin !

MAIS pour me lancer, j’ai besoin d’un financement. Je n’ai aujourd’hui plus d’économies, et mon dossier médical ne joue pas en ma faveur auprès des banques. En fait, on est « différent » quand ça arrange !

Je fais appel à vous, pour un don à hauteur de 5€ (ou plus en fonction de vos moyens). Un petit don de tous mais en nombre pour me permettre de concrétiser ce projet…et surtout afin que je puisse relever la tête. Mon handicap invisible ne fait pas de moi quelqu’un d’incompétent.

Faites passer à vos amis, vos connaissances qui feront passer à leurs amis et connaissances encore et encore…Si chacun donne  en fonction de ses moyens, si le plus grand nombre donne, je pourrai enfin dire que tout cela est derrière moi. 

MERCI !                         

 

⚠ Signaler
478,00 €
collectés
13
jour(s) restant(s)
15
Contribution(s)
Objectif 13 500 €
4 %
Messages
VĂ©ronique Dubois
Parce que je crois en vous !
arnaud dumont
Bébert le berbère, une petite contribution pour un petit voyage avec Vincent.
Pierre antoine Dumont
Croire en ses rêves nous rend plus léger. Bonne chance le phénix. Nous croyons en toi
478,00 €
collectés
13
jour(s) restant(s)
15
Contribution(s)
Objectif 13 500 €
4 %
Partagez le lien
T A
Tamara
Le 13/04/2023
S Z
Sabrina ZITOUNI
Le 30/03/2023
M F
MYRIAM FUMAS DUPRE
Le 29/03/2023
M G
Mathéo Gautier
Le 28/03/2023
V D
VĂ©ronique Dubois
Le 28/03/2023
C D
Clémence
Le 24/03/2023
P A
Anonyme
Le 22/03/2023
V Z
Violette Zitouni
Le 22/03/2023
C P
Claire
Le 21/03/2023
V P
Val
Le 21/03/2023
a d
arnaud dumont
Le 19/03/2023
P D
Pierre antoine Dumont
Le 19/03/2023
E D
Eléonore
Le 18/03/2023
G D
Gauthier Dumont
Le 18/03/2023
B D
BERTRAND
Le 14/03/2023
Messages
VĂ©ronique Dubois
Parce que je crois en vous !
arnaud dumont
Bébert le berbère, une petite contribution pour un petit voyage avec Vincent.
Pierre antoine Dumont
Croire en ses rêves nous rend plus léger. Bonne chance le phénix. Nous croyons en toi