papayoux

Centre de Suivi Nutritionnel de Sahalava Ă  Madagascar

Suivez-nous sur facebook: @azi au pays des merveilles

Suivez-nous sur instagram: @azi_vazaha

Présentation de mon projet

· L’activité du centre de suivi nutritionnel s’insère dans un un projet global tourné vers le développement intégral de la famille. 
· L’ensemble des bénéficiaires vit en dessous du seuil de pauvreté comme plus de 75% des malgaches. 
· Le centre de suivi nutritionnel a pour objectif d’apporter une assistance nutritionnelle, médicale et sociale à des familles en situation de grande misère. Il se veut aussi garant d’une recherche constante de croissance de toute la famille des enfants accueillis. 

Le Centre de Suivi Nutritionnel est situé à Sahalava, quartier populaire de Fianarantsoa. Beaucoup d'enfants sont en malnutrition de par le contexte économico-social compliqué : la ville possède peu d'industrie, et très peu d'opportunités de travail, la plupart des familles sont précaires. Les enfants accueillis sont issus de trois quartiers très populaires périphériques à celui de Sahalava . 


La grande majorité des familles accueillies dans le centre vivent de travaux informels. Leur revenu de la journée leur permet à peine de subvenir aux besoins primaires de l’ensemble de la famille. Très peu disposent d’un accès à l’électricité, à l’eau courante et à des sanitaires. Les habitations sont la plupart du temps faites de murs de terre et de toits de tôles, selon la saison il fait très chaud ou très froid et souvent très humide.

L’impact sur la santé des enfants est désastreux et beaucoup sont dans un état de santé précaire. Déjà fragilisés par la malnutrition ils sont plus vulnérables aux infections pulmonaires, ORL, ou digestives et sont donc très souvent malades. Leur corps déjà affaibli peine à venir à bout de la maladie, et le coup des médicaments et des soins dissuade les familles de faire soigner leur enfants. Le taux de mortalité des moins de 5 ans dans la région de Fianarantsoa (Haute Matsiatra) est de 59 décès pour 1000 naissances vivantes selon une étude du MISC de 2018. 

Le pays est connu pour sa vanille, ses crevettes, et ses ressources naturelles et minières. Toutefois, elles sont inéquitablement exploitées. L’économie souterraine est importante, la corruption également. 
L’accès à la téléphonie se développe plus vite que l’accès à l’eau courante. Fianarantsoa vit essentiellement de ses cultures de riz et de légumes. Certaines industries sont présentes (Bionex, qui fabrique des médicaments et huiles essentielles, le Relais et son usine de friperies et de voiture, vignobles …). 


A Madagascar 75% de la population vit sous le seuil de pauvreté, c’est à dire avec moins de 1,90 dollars par jour. Les industries étant peu présentes, la majorité de la population vit de petits travaux journaliers et ponctuels (seulement un actif sur dix étant légalement salarié). 
D’un point de vu nutritionnel, Madagascar est le 5ème pays le plus affecté au monde par la malnutrition chronique : 47 pour cent des enfants de moins de 5 ans (environ 2 millions d'enfants) sont affectés surtout dans zones rurales. Les enfants des hautes terres, dont Fianarantsoa fait partie, sont les plus touchés par le retard de croissance (≥ 60 pour cent), ce qui impacte de manière permanente la croissance physique et le développement intellectuel. 



A quoi servira l'argent collecté

Assistance nutritionnelle : 6 jours par semaine à raison de deux fois par jour, jusqu'à 25 enfants âgés de 6 mois à 4 ans sont accueillis et reçoivent du Koba Aina ou un repas complet. 

 


Assistance médicale : Les enfants sont pesés et mesurés deux fois par fois, un suivi de santé quotidien est effectué, en fonction des besoins ils sont accompagnés chez le médecin et dans la prise des traitements. Des soins leurs sont aussi prodigués au sein de la structure en fonction des besoins. Tous les fraos de santés sont pris en charge par le centre.


Assistance sociale : La présence des enfants au suivi nutritionnel permet une interaction entre eux, ils apprennent à jouer ensemble, à partager, à respecter les règles. Un tour de rôle est mis en place afin d’impliquer les parents dans les tâches quotidiennes de la vie du suivi.

Ponctuellement les mères identifiées comme étant plus dans le besoin sont rémunérées pour effectuer certaines tâches attenantes à la vie du suivi. Le lien créé avec les familles et entre les familles bénéficiaires est valorisé, célébré, et renforcé au cours d’évènements organisé par le centre (fête de Noël et du 26 juin, sortie avec les familles bénéficiaires). 

Les parents des bénéficiaires peuvent aussi ponctuellement bénéficier de formations dispensées par différentes organisations de la ville sur des thèmatiques sociales ou de santé (ici formation sur le dépistage du cancer du sein dispensée par la Fondation Akbaraly).

Ils bénéficient aussi une fois par mois d'une formation dispensée par notre équipe sur des thèmes diverses telles que l'hygiène, la santé, la nutrition, le développemnt de l'enfant...


Le projet a été instauré il y a 20 ans et sa proposition n'a cessé d'évoluer pour parer à la dégradation du niveau des vies des bénéficiaires. 


Il serait merveilleux de pouvoir fixer une date de fin à ce projet car cela signiferait la fin des difficultés socio-économiques des familles bénéficiaires. Malheureusement et étant donné l'évolution actuelle du monde et la détresse grandissante des populations vivant déjà dans la misère, nous souhaitons êre présent à leur côté le plus longtemps possible.

Notre équipe

Le projet prend place dans la communauté des Petites Soeurs de L'assomption.
La responsbale est une Petite Soeur travaillant en collaboration avec une Volontaire de Solidarité Internationale Française, Infirmière.

 

 

âš  Signaler
1 735,00 €
collectés
619
jour(s) restant(s)
25
Contribution(s)
Objectif 5 000 €
35 %
Messages
Anne Morel
Merci de me permettre de vous aider.
véronique grignard
Bravo à toute la communauté pour tout ce que vous faites : nutrition mais également éducation et partage. Avec vous !
Malala RALAIVAO
Courage à vous tous qui sont toujours présents pour les plus démunis
Philippe
tu vas y arriver ... ,
Mahdi
Bon courage et bonne initiative
Patrick Sautron
Bravo pour votre engagement.
Mathilde Lanfroy
Bravo pour tout ce que vous faites. On continuera de vous suivre et de vous soutenir
Hélène
Tous mes encouragements pour cette mission !
Bénédicte Moreau
Plein de pensées pour toi Aziliz et toute la communauté. Continuez cette chouette mission !
1 735,00 €
collectés
619
jour(s) restant(s)
25
Contribution(s)
Objectif 5 000 €
35 %
Partagez le lien
A M
Anne Morel
Le 12/08/2020
J M
JRM
Le 10/08/2020
A C
ASC
Le 08/08/2020
T R
Toly Phil
Le 06/08/2020
F P
Francoise Pinguet
Le 02/08/2020
C C
Caroline
Le 31/07/2020
P B
Pierre Brun
Le 30/07/2020
A P
Amandine
Le 27/07/2020
v g
véronique grignard
Le 25/07/2020
F A
Fragan
Le 21/07/2020
M R
Malala RALAIVAO
Le 21/07/2020
H D
Hélène Dürlewanger
Le 21/07/2020
P A
Philippe
Le 20/07/2020
L R
Luc R
Le 18/07/2020
B A
Nosoavina
Le 18/07/2020
M A
Mahdi
Le 18/07/2020
A P
Anne-Gaëlle PY
Le 18/07/2020
P S
Patrick Sautron
Le 17/07/2020
M L
Mathilde Lanfroy
Le 17/07/2020
M R
Anonyme
Le 17/07/2020
R A
RĂ©mi ANTONIOTTI
Le 06/07/2020
H D
Hélène
Le 06/07/2020
B M
Bénédicte Moreau
Le 06/07/2020
P D
Pascale Domengès
Le 05/07/2020
O M
Ousmane Maandhui
Le 05/07/2020
Voir plus...
Messages
Anne Morel
Merci de me permettre de vous aider.
véronique grignard
Bravo à toute la communauté pour tout ce que vous faites : nutrition mais également éducation et partage. Avec vous !
Malala RALAIVAO
Courage à vous tous qui sont toujours présents pour les plus démunis
Philippe
tu vas y arriver ... ,
Mahdi
Bon courage et bonne initiative
Patrick Sautron
Bravo pour votre engagement.
Mathilde Lanfroy
Bravo pour tout ce que vous faites. On continuera de vous suivre et de vous soutenir
Hélène
Tous mes encouragements pour cette mission !
Bénédicte Moreau
Plein de pensées pour toi Aziliz et toute la communauté. Continuez cette chouette mission !